Tag

Corse

Browsing

Au beau milieu du mois de juin, suite à l’invitation des campings haut de gamme Sunêlia, j’ai passé trois jours de folie en Haute Corse avec une petite bande de blogueuses mamans déjantées… C’était pour moi l’occasion de revenir pour la 3ème fois sur l’île de Beauté que j’aime tant, et de découvrir la côte sud est que je connaissais moins, en très bonne compagnie ♥︎

Je reviens donc tout juste de cinq jours fous fous fous en Corse… Je suis partie dans le cadre du 100ème Tour de France qui pour la première fois de son histoire prenait le départ depuis la Corse pour arpenter l’île de beauté durant trois belles étapes. J’ai eu la chance d’être invitée par Corsica Ferries, pour former la Team Corsica avec Marie, Gazelle et Emmanuel, notre nounou d’enfer. Nous étions basés sur le navire phare de la compagnie, le Mega Smeralda, transformé pour l’occasion en immense centre de presse, c’était assez surréaliste. Notre mission ? Nous balader dans les coulisses de la course cycliste la plus connue au monde, et faire le plein d’images et d’anecdotes sur les beaux endroits traversés par le Tour et ses alentours.

Je croyais que j’avais terminé tous mes billets sur la Corse… Même que ça me rendait un peu tristoune parce que ça voulait dire que voilà, là, c’est VRAIMENT fini. Et que j’ai toujours du mal à refermer la porte sur des moments aussi chouettes. (c’est sans doute pour ça que je n’ai toujours fini de vous raconter la Nouvelle Zélande, soit dit en passant)

C’était sans compter sur Corsica Ferries et un sympathique petit mail de notre nounou hier soir… qui me proposent de VOUS faire gagner un très très (TRÈS) chouette cadeau !

 

Chalet d’Asco, le samedi matin…

Vous le croyez, vous, qu’après une soirée aussi chargée, la Team Sue Ellen fut la première levée ? (ils doivent mettre des trucs pas légaux dans la liqueur de myrte, c’est pas possible autrement) Eh bien oui, d’attaque même pour un peu de pulenda réchauffée à la poêle !

À 8h30 pétantes, après avoir sauvé ma Gazelle d’une mort certaine par chute de tabouret entre le mur et le lit mit brosse à dents dans la bouche (à tout instant la blogueuse risque sa vie pour alimenter ses chroniques, SACHEZ-LE), donc je disais, après déjà pas mal d’aventures colocatives et un bon petit déjeuner roboratif comme il faut, nous nous sommes retrouvé en pantalon de ski et godasses de rando sur la grande terrasse ensoleillée du chalet…