Tag

au boulot !

Browsing

J’ai découvert le principe du Bullet Journal (appelé aussi Bujo pour les intimes) l’année dernière, et très rapidement je me suis lancée. Je suis ce type de personne qui a un vrai besoin d’organisation papier, et qui ne trouvait jamais l’agenda qui lui convenait à 100%. L’idée de me le bricoler moi-même m’est alors apparu comme LA solution à mes soucis d’organisation !

Pour la troisième fois cette année, j’ai eu le plaisir d’animer des ateliers DIY, à La Galerie – Géant de Quimper cette fois-ci.
J’ai eu en charge deux après-midis entiers, et c’était vraiment super sympa. Venez, je vous montre et je vous raconte !

Hier s’est donc déroulé à Nantes l’atelier culinaire i-Companion Moulinex dont je vous parlais ici. J’ai eu l’honneur de l’animer, c’était une grande première pour moi, et j’ai adoré !

Nous étions dans un magnifique loft en plein centre de Nantes, le lieu était aussi joli que chaleureux, on se sentait comme à la maison, et c’était drôlement agréable.

Je suis arrivée en milieu d’après-midi avec mon amie S. qui m’accompagnait pour l’occasion, afin d’aider l’équipe de Moulinex à tout mettre en place et préparer les ingrédients des recettes. À 19 heures, nous étions fin prêts, et les premières participantes à l’atelier sont arrivées.

Longtemps, j’ai essentiellement été entourée de gens « établis ». Je ne trouve pas le terme exact, mais ce que je veux dire par là, c’est que ces gens me semblaient vraiment à leur place professionnellement parlant. Leurs métiers correspondant à leurs études, leurs formations, leur schéma de vie.

Moi ça n’a jamais été mon cas. De mes 5 années d’études de chimie, je n’ai pas gardé grand chose. J’en ai déjà parlé ici, mais voilà, la vie a fait que j’ai suivi mon chéri en Bretagne sitôt mon diplôme décroché, j’ai cherché du travail ici dans mon domaine, en vain, et puis je suis tombée un peu par hasard dans une agence web. Je me suis débrouillée comme j’ai pu, à l’époque il n’y avait pas de formation pour le poste que j’occupais, et j’avais le profil que recherchaient mes employeurs : j’ai su m’adapter, être autonome. Et quand j’ai été licenciée économique, je me suis lancée dans la grande aventure. Blogueuse, rédactrice web, freelance. Seul maître à bord, à devoir tout faire et n’avoir pas vraiment de vision à moyen ou long terme. Une sorte d’ovni dans mon entourage…

Septembre touche à sa fin, et le rythme de l’année se précise doucement… Enfin doucement, c’est une vue de l’esprit, parce que comme chaque année, la reprise s’est faite sur les chapeaux de roues : la rentrée des Korrigans, la reprise de la danse et des autres activités, une petite salve de rendez-vous médicaux, heureusement sans gravité, les projets de rentrée côté boulot, les projets de famille pour les mois à venir aussi. On court un peu partout, mais finalement ni plus ni moins que les autres années…