les articles de la catégorie "famille story"

2016sem30_800

Oh, une semaine en images, ça faisait TELLEMENT longtemps ! Il faut dire que ces dernières semaines ont été soit très chargées, soit sur le thème de la déconnexion, j’ai pris moins de photos, je ne ressentais plus trop le besoin de poster ce type de billet. Et puis l’envie est revenue !

Cette semaine, il y a donc eu beaucoup de plage, j’ai endossé le costume de photo-reporter à l’étape morbihannaise du Tour de France à la Voile pour iDTGV, et puis je suis partie à Paris pour deux journées de tournage de vidéo d’activités pour enfants. C’était un boulot génial, riche, très soutenu et pas facile compte tenu de la fournaise qui a régné à Paris ces deux jours-là…

Lire l'article.
weekenderdeven800

Rassembler ses affaires, les tentes, les duvets, les maillots de bain, les tongs et la crème solaire.

Tout entasser dans le coffre, et rajouter une glacière. Fermer la maison sans trop savoir quand on va rentrer.

Retrouver les copains au bord de la mer, et la caravane derrière la dune, à quelques mètres seulement de la plage…

Lire l'article.
Groix Beach Life

Sitôt l’école terminée, avec Marjolaine et nos six enfants, nous avons sauté dans un bateau et traversé la rade de Lorient, direction l’île de Groix pour quelques jours de vacances au débotté. C’est la 3ème année que nous faisons ça, tous ensemble, c’est notre petite tradition pour commencer joliment notre été. Il y a eu une semaine à La Rochelle en 2014, quelques jours à Groix déjà en 2015, et là on remet ça pour une semaine entière.

Nos enfants sont ravis de se retrouver en tribu tous les six, et nous aussi. Notre petite vie groisillonne coule de source, le rythme est à la cool…

Lire l'article.
minilouphiphop800

Il en rêvait depuis des années… Dès qu’il a commencé la danse, en fait, Miniloup n’avait que 5 ans, mais il le clamait déjà haut et fort : « vivement que j’aie 10 ans que je fasse du HIP-HOP !! » (car oui, chez nous le hip-hop ne commence qu’à partir de 10 ans, pour des raisons de maturité physique et musculaire)

Pendant 5 ans, il nous l’a répété : « j’aime trop la danse, mais mon rêve c’est le HIP-HOP ! »

Autant vous dire que cette année, on n’y a pas coupé, il a continué la danse jazz mais il a arrêté le tennis pour faire… du HIP-HOP.

Lire l'article.
juin2016_800

Ah, le mois de Juin… le mois de tous les défis, le mois de toutes les fatigues, ce casse-tête incessant de l’agenda… Il n’y a pas du avoir une seule année sur ce blog où je n’en ai pas parlé.

Juin 2016 ne déroge pas à la règle, c’est la vie puissance speed qui se déroule, à nous en faire perdre la tête. Tête qui lutte et flotte entre deux eaux depuis le mois de mars, en fait, tant les choses s’enchaînent à la vitesse de la lumière, aussi bien sur le plan professionnel que familial.

Et pourtant juin 2016 aurait pu être plus calme que les précédents…

Lire l'article.
13ansTitou800

Mon Titou a soufflé ses 13 bougies récemment. 13 bougies, 13 ans, le temps de l’adolescence, la vraie, a sonné. Mais contrairement à sa sœur il y a 3 ans, le changement ne s’est pas fait brusquement, comme une croix sur un calendrier, mais petit à petit, tout au long de cette année.

Car Titou a beaucoup changé ces derniers mois. Il a grandi, mûri, s’est aussi beaucoup épanoui. Comme s’il avait un peu plus trouvé sa place dans la famille et autour de lui.

On dit souvent que l’adolescence est un âge difficile, un âge ingrat même, et ce n’est pas complètement faux. Mais concernant mon Titou, on a plus l’impression que c’est l’âge de la libération !

Lire l'article.
parcasterix2016_800

Il y a deux semaines, nous étions invités en famille à passer le week-end au Parc Astérix… Une invitation qui tombait drôlement à pic, car juste avant l’anniversaire de Titou, c’était l’occasion de lui faire une jolie surprise et de passer du bon temps tous les cinq, dans de super conditions.

On a passé un week-end vraiment génial, et je dois dire que cela m’a un peu réconciliée avec le Parc Astérix ! Y rester deux jours était une super idée, car nous avons eu le temps de vraiment bien en profiter, de refaire nos attractions préférées, de prendre le temps de faire de vraies pauses déjeuner, d’aller voir plein de spectacles. Le premier jour, il faisait très beau, le second beaucoup moins, mais la pluie n’a pas terni notre enthousiasme (en dépit de la douche des Korrigans restés coincés sur Discobélix sous une pluie battante)

Lire l'article.