Quelqu’un peut me dire où sont passées ces deux dernières semaines ? Une faille spatio-temporelle peut-être ?

Ici tout s’accélère, et je n’ai pas la réponse à cette question… C’est bien simple, je n’ai pas vu ces 15 derniers jours, ce qui explique pourquoi j’ai zappé mes rendez-vous en images hebdomadaires. D’ailleurs je ne vous garantis pas que les photos ci-dessus aient été prises une par jour ! Mais on s’en fiche un peu, non ?

Donc voilà, deux semaines qui ont défilé avant que je n’arrive à me poser et à regarder dans le rétroviseur. Là je profite d’une petite pause pour reprendre du clavier. Ces derniers jours il y a eu beaucoup de boulot, des journées qui finissent tard, de la fatigue, aussi. Et puis des coups de gueule, et des larmes à sécher. Beaucoup de larmes. Bon sang que cette PACES est difficile. Mamzelle s’accroche, Mamzelle ne lâche rien. Elle travaille toujours autant, pas une minute de retard sur son planning, mais elle stresse plus que jamais, et a besoin de tellement de réconfort. Je ne sais pas ce qu’on retiendra de cette année couloir, mais nous avons tous hâte que cela se termine, quel que soit le résultat.

Alors on se serre les coudes, fort fort, on s’appelle dès que ça ne va pas, j’ai l’iPhone toujours à portée de main car les coups de mou ne préviennent pas, à 4 semaines de la première partie du concours, ils sont de plus en plus fréquents.

Ce week-end, on a bravé les gilets jaunes, et traversé la Bretagne pour décompresser un maximum : des câlins, le Grand Bain, des makis, le soleil de Brest et plein de bonnes ondes. On en avait bien besoin !

Allez, bonne semaine les amis, je vous la souhaite bien plus sereine que chez nous !

Billet précédent
Billet suivant

16 Commentaires

  1. Si Mam’zelle lit les commentaires laissés sur ton blog, qu’elle sache qu’à 500 kilomètres de là (peut-être plus), il y a une fille à Paris qui est persuadée que ses efforts paieront et qu’elle remportera la partie. CQFD

    • Merci Cécilia, c’est adorable. Moi aussi j’y crois très fort, j’espère juste que le jeu en vaut la chandelle et qu’elle ressortira en bonne forme de cette année de dingo ! (ça c’est mon côté maman qui s’inquiète 😉 )

  2. Le petit pin’s est très mignon, où peut-on s’en procurer ? Sinon, on vous envoie plein d’ondes pour vous encourager avec le Paces. Ta fille peut être fière d’elle, pas un jour de retard sur le planning, c’est beaucoup de travail et d’abnégation, et de détermination derrière ! On tous derrière elle 😉

  3. Courage à ta grande. Mon frere a fait médecine, et comme Mamzelle il n’etait pas sur place mais à 1 heure de chez Parents.
    Ma mere faisait les aller-retour tous les WE pour le soutenir, le ravitailler.
    On y est allé toutes les deux pour le concours en janvier pour l’accompagner en voiture, etre sur qu’il soit bien à l’heure sans stress.
    Bon tous ces efforts ont payé, il est maintenant generaliste à Marseille, vient de passer sa these et c’est le meilleur des oncles Phil au monde, que je peux appeler quand mes kids sont un peu malades ou sur les vaccins.

    • J’adore ce genre de témoignage, on a tellement besoin de savoir que oui c’est possible… On y croit fort en tout cas, et Mamzelle s’en donne les moyens. Merci Anne 🙂

  4. Bravo à Mamzelle pour sa force et sa détermination. Et elle a beaucoup de chance de vous avoir si proches et si disponibles même en étant un peu loin. Bon courage à toute la famille.

  5. Je ne commente pas souvent mais je souffre chaque fois que je pense à Mamzelle et à ce PACES … ça va être une année difficile mais elle peut compter sur vous et sache que tous ces moments « coaching » seront le secret de sa réussite … Courage à vous tous !

  6. J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. une belle découverte, un enchantement. Très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Écrire un commentaire

Combien font : *