Miniloup, mon zébulon en short, mon petit dernier bondissant, mon danseur fou, mon ado caramel au beurre salé, Miniloup a eu 13 ans la semaine dernière. C’est un peu fou de se dire que ça y est, je n’ai plus d’enfant « enfant », j’ai des ados à la maison maintenant, et même une étudiante majeure. Je ne me lancerai pas dans la traditionnelle complainte du temps qui passe bien trop vite, à vrai dire je me le répète chaque jour qui vient, c’est un incroyable sujet d’étonnement permanent pour moi, et pour beaucoup d’entre nous je crois.

Alors voilà, Miniloup a 13 ans. Il a beaucoup changé au cours de cette année, et j’imagine que ce n’est que le début. L’adolescence, ce tourbillon un peu fatigant, mais tellement riche. Il a changé, oui, mais pas complètement non plus, il reste ce garçon farfelu et imaginatif, bourré d’énergie, qui adore toujours autant la danse et le hip-hop, et puis le tennis aussi. Il parle plus vite que la musique, on ne le comprend pas toujours, encore moins depuis qu’il a un appareil dentaire. Il a plein de copains et de copines au moins aussi perché(e)s que lui, et ça me met toujours en joie de voir leur joyeuse petite bande mixte et enthousiaste.

Comme on essaye de limiter au maximum les écrans, et que le portable ça ne sera pas avant la 2nde, Miniloup a jeté son dévolu sur la lecture – des BDs, des romans – depuis cet été, et ça c’est drôlement chouette. Il passe aussi beaucoup de temps à jouer aux Lego, encore, et aime particulièrement créer des petits films d’animation en stop motion avec ses petits personnages, et même un fond vert, pour les effets spéciaux. Son imagination semble sans limites.

Au collège, ce n’est pas toujours facile, il est toujours aussi tête en l’air, tiens d’ailleurs il a encore perdu sa carte de bus, épisode 28642490 depuis sa rentrée en sixième. Les devoirs sont coachés chaque soir par son papa qui ne lâche pas l’affaire, du coup il a de bonnes notes, et ça le motive. Il ne manque plus qu’un peu de maturité et d’autonomie, et on sera bons, je crois.

C’est tout le paradoxe du petit dernier : on le couve quand même pas mal, sans doute un peu trop, et en même temps on aimerait qu’il grandisse plus vite, non pas pour qu’il rattrape ses aînés, mais pour que le décalage soit moins important. Et puis en tant que parents, on manque parfois un peu de patience, la redite a ses limites, on aimerait passer à l’étape suivante. C’est tellement chouette de les voir grandir.

Bref, 13 ans quand on est petit dernier, c’est du sport, pour lui, pour nous, mais on avance, et puis on l’aime fort fort fort comme il est, avec sa fantaisie, sa bonne humeur, et ses petits défauts qui au final nous font bien rigoler.

♥︎ Joyeux anniversaire mon chéri ! ♥︎

PS: ça fait un moment que Miniloup me demande de changer son pseudo, et oui, j’avoue, ça serait bien, parce qu’à 13 ans on n’est plus un mini. Mais j’avoue que je sèche niveau inspiration… et vous, vous auriez une idée ??

Billet précédent
Billet suivant

14 Commentaires

  1. Joyeux anniversaire à ton fils ! Je comprends ce que tu ressens, moi aussi je me dis tous les jours que çà y est, je n’ai plus de bébé à la maison. Quand viendra ce moment où ils seront ados, je sens que çà va vraiment faire bizarre !!
    Sinon, c’est très bien qu’il ait jeté son dévolu sur la lecture ! Je limite beaucoup aussi l’écran avec les kids et je les achète tout plein de livres pour que, à force, ils aimeront plus les livres que l’écran (utopie :D) !

  2. Ah ben tiens, je cherchais moi aussi un nouveau surnom pour mon grand! (j’ai pas trouvé) (et puis j’ai gardé le même, parce que ça me serait trop difficile d’en changer)(pas envie de le voir grandir, si ça se trouve..!)

  3. A 27 ans, c’est toujours « mon p’tit loup » et il n’a pas l’air de trop s’en plaindre… (bon je module mes interpellations en fonction du public quand même 🙂 ).

  4. Bah Zebulon, c’est bien, non ?
    Ou Loup, tout simplement, si tu veux garder un surnom proche comme avec Titou 🙂

    Que le temps passe, oui ! Je pense qu’il avait six ans quand j’ai commencé à te lire.

  5. Joyeux anniversaire à … ton fils 🙂
    Demande lui, quel pseudo il aimerait que tu lui donnes . Mini Loup c’était mignon, mais pas pour un ado, j’imagine 😉

  6. Bonjour Céline,

    Adoloup ! (pour remplacer Miniloup).

    Mon aîné aura 14 ans en décembre et il ressemble à Miniloup pour les affaires perdues, pour l’obligation d’être sur son dos pour les devoirs, les leçons. Sinon, c’est simple il nous dit que tout est fait mais continue de ne rien faire, en notre absence. C’est épuisant…
    Bon courage…

    Beau week-end !

Écrire un commentaire

Combien font : *