On dit souvent qu’on ne choisit pas sa famille, mais parfois la vie fait drôlement bien les choses… Parmi sa tripotée de cousins (50 !), MrChéri a toujours eu ses préférés, Ninie Fofolle et Nono son presque jumeau, avec qui il a passé des jours et des jours mémorables quand il était petit. La belle histoire a perduré quand tout ce petit monde a rencontré sa propre moitié. On s’est mariés les uns après les autres, on a attendu nos enfants quasi en même temps, et de trois cousins foufous, on est passé à quinze, toujours dans la joie et la bonne humeur. Nos enfants s’entendent comme larrons en foire, Mamzelle et son cousin P. sont quasi jumeaux comme leurs pères, tout comme Miniloup et A., à quelques jours près.

Les cousins sont partis, les uns à la Réunion, les autres au Danemark en passant par le Maroc avant de rentrer à Lyon (mais Lyon, c’est encore loin !), alors chaque année, on se donne rendez-vous fin juillet sur la grande plage de Kervillen, à la Trinité, le fief d’été de cette grande famille depuis des générations. Ninie m’envoie des WhatsApp dès le mois de février pour boucler nos dates, c’est noté en fluo sur le grand calendrier dans la cuisine, pas question de se louper les gars.

Et chaque année on savoure, les après-midis plage, les barbeucs dans le jardin, les apéros au soleil couchant, les échanges de cousins qui dorment chez les uns chez les autres. On se raconte notre année qui vient de passer, nos projets, bon alors quand est-ce que vous rentrez ? On n’en revient pas de voir nos petits grandir si vite, et puis on fête les bonnes nouvelles. Hier soir, c’était les anniversaires qui comptent, les bacs avec mention très bien de nos grands, les passages en classe supérieure. On a fait sauter les bouchons de champagne, on a joué au ballon dans l’eau, on a retourné la plage avec une partie de béret d’anthologie, on s’est baigné sous la lune. Et puis on s’est rappelé nos souvenirs de quand ils étaient petits, nos petits. Ce voyage tous ensemble au Maroc, il y a 5 ans, la Team Marrakech chez Tata Marie, la tente berbère, des moments inoubliables.

Tant qu’on était dans le revival, on a refait cette photo, six ans après, jour pour jour, pile poil. Les mêmes, dans le même ordre, au même endroit. De dos, de face. Ils avaient entre 4 et 12 ans, ils ont entre 10 et 18 ans aujourd’hui, mais c’est comme si rien n’avait changé. Ils ne se lâchaient plus, et on n’en pouvait plus de rire, tous les quinze, sur cette grande plage si chère à notre cœur.

23 juillet 2012
23 juillet 2018

Love sur vous les cousins !

Billet précédent
Billet suivant

2 Commentaires

  1. Je suis ultra fan du concept ! Je trouve ça génial.
    C’est bizarre mais sans le vouloir, on a quasiment fait la même chose récemment en prenant des photos de mes parents avec leurs petits enfants au même endroit que l’an dernier, à la même période 🙂

Écrire un commentaire

Combien font : *