Vous le savez, je voyage beaucoup grâce à ce blog, et mon goût des voyages ne date pas d’hier. J’adore ça, depuis toute petite, et notamment prendre l’avion. Je me souviens de mes premiers vols en UM (enfants non accompagnés) pour aller passer mes vacances chez mes grands-parents au Maroc, et à chaque fois c’était la fête.

Je continue d’adorer ça, l’avion, je suis une vraie fille de l’air. J’aime ce sentiment d’être à des centaines de mètres au dessus de la Terre, j’aime admirer les nuages, la mer, les montagnes depuis tout là-haut. J’aime aussi être inaccessible durant quelques heures, n’avoir rien d’autre à faire que lire, dormir ou regarder plein de films.

Bref, dans l’avion je me sens presque comme à la maison, et au fil de mes voyages, un peu comme ce cher George WhatElse dans le film Up in the Air, j’ai fini par développer une petite routine pour rendre mes vols encore plus agréables et confortables… oui, oui, même en classe éco ! (à vrai dire, je n’ai jamais voyagé en business ^__^)

Voilà donc mes indispensables en avion :

• Ma tenue d’avion :

Depuis un bon moment, ma tenue d’avion est toujours la même, pratique et ultra confortable, et c’est un vrai plus de ne pas avoir à réfléchir à ça avant de partir ! Invariablement, je porte :

Mes indispensables en avion

  • un top Heattech Uniqlo à manches longues en hiver // un caraco Heattech Uniqlo + un tshirt lambda à manches courtes en été : ils me tiennent chaud et restent en place dans mon pantalon pour ne pas me retrouver les reins à l’air. Je les porte sans soutien-gorge, pour toujours plus de confort, c’est un peu comme si j’étais en pyjama, je peux dormir tranquille avec. Comme les Heattech sont bien moulants, cela suffit à me maintenir la poitrine, sans être cisaillée dans le dos au bout de quelques heures.

Mes indispensables en avion

  • mon sweat à capuche Roots un peu trop grand : acheté en version bleue l’été dernier au Québec, je l’ai adopté directement pour les voyages qui ont suivi. Il est bien chaud, très confortable, sa poche ventrale est pratique pour porter 2-3 trucs comme mon passeport et ma carte d’embarquement le temps d’embarquer (après je les range dans mon sac pour ne pas les perdre), j’adore ses petites fentes au poignet pour y glisser les pouces et ainsi avoir bien chaud jusqu’au bout des mains. Et le plus important, c’est sa capuche, bien large et moelleuse, indispensable pour s’isoler un peu et dormir confortablement en avion.

sweat capuche Roots Canada

  • mes Stan Smith : ce sont mes chaussures les plus confortables, légères et tout terrain une fois arrivée sur place. Je n’ai jamais mal aux pieds avec, même après des kilomètres de marche. Et pour voyager c’est top : elle ne sonnent pas à au portique de sécurité, donc à part aux États-Unis, il n’y a pas besoin de les enlever ! Je les lave régulièrement à la machine, du coup aucun souci olfactif qui pourrait m’empêcher de les enlever une fois assise à ma place.

  • et le plus important : une paire de bas de contention noirs ! Pour connaître plusieurs personnes qui ont eu des phlébites après un vol long courrier, ils me sont indispensables, je ne fais jamais l’impasse dessus. Je prends des bas autofixants qui montent en haut des cuisses, car les mi-bas me scient sous le genou, et les collants sont trop galère à enfiler et me compriment trop au niveau de la taille. J’ai une paire achetée en pharmacie depuis des années qui tient bien le coup. J’ai reçu également une paire de bas Walleriana que j’ai pu tester en live durant mon dernier voyage à Las Vegas. Un peu plus fins que mes autres bas, plutôt jolis avec des plumetis, ils m’ont compressée suffisamment pour maintenir une bonne circulation durant les 30h à l’aller, et les 22 au retour. Ils seront donc parfaits pour voyager en été, car un peu moins chauds que ma première paire achetée en pharmacie.
    Très important, sitôt arrivée, je les plonge dans le lavabo de ma chambre d’hôtel / de ma salle de bain dans de l’eau tiède avec du savon / du gel douche / du shampoing au choix, pour les laver et qu’ils soient propres et secs pour le retour ou le voyage d’après. Évitez de les mettre à la machine et à plus forte raison au sèche-linge, ça les détend et les abîme vite. Enfin, pour clore ce sujet ô combien glamour, j’ai une méthode infaillible pour les enfiler sans effort ni contorsion, en les retournant et plaçant la pointe sur mes orteils. Comment ça c’est pas clair ? Regardez sur ce lien, c’est sans doute mieux expliqué ^__^.

Mes indispensables en avion

 

• Pendant le vol :

Je voyage souvent avec un petit sac à dos que je place dans les coffres à bagage, et un tote bag qui reste à mes pieds, pour avoir le plus utile toujours à portée de main sans déranger mes voisins de siège. À l’intérieur de ce tote bag, il y a :

  • Mon coussin tour de cou à mémoire de forme, acheté à l’aéroport une vingtaine d’euros. Mon meilleur achat à ce jour, avant lui j’en ai testé plein : des gonflables, des en mousse, des à microbilles. C’est toujours nul, ça se dégonfle, ou ça n’est pas assez épais pour soutenir la tête. Celui-ci est parfait, bien épais, toujours en forme, il se replie en deux pour le transport et sa housse s’enlève pour se laver à la main. Petite astuce, comme il est très épais, ça me gêne quand je le passe derrière mon cou, du coup je le positionne à l’envers, devant moi, sous le menton. Je dois avoir l’air un peu débile, mais c’est pas grave, comme ça ma tête est hyper bien soutenue, et je dors bien, sans souci de tête qui tombe ou de cou tordu !
  • Des bouchons d’oreille et un masque de nuit : ils sont parfois fournis dans l’avion, mais au cas où, j’ai toujours un kit dans mon sac ! Une fois les bouchons, le masque, la capuche et le coussin mis en place, je peux vous dire que je suis super bien isolée, et que je DORS comme une bienheureuse.
  • Une paire de chaussettes épaisses. Dès que je suis installée à ma place, je vire mes stan smith et j’enfile ces grosses chaussettes doudous (parfois fournies dans l’avion, dans ce cas je les garde pour les voyages d’après). Elles sont moches et informes, mais je m’en fiche, elles sont parfaites pour ne pas avoir froid aux pieds, ne pas être comprimée, et également pour aller aux toilettes sans risquer de salir mes bas (et sans avoir besoin de remettre mes chaussures toutes les 2 heures)
  • un casque audio confortable : les intra-auriculaires fournis dans l’avion me font très vite mal au niveau du conduit auditif, et laissent trop passer le bruit de l’avion au détriment du son du film. Je n’ai pas encore investi dans un casque à réduction de bruit qui filtre et atténue les sons extérieurs, mais mon vieux JVC pliable fait bien le job !
  • mon cher Kindle : indispensable quand j’en ai marre de regarder un écran, ou quand je veux m’endormir paisiblement. Je l’utilise pour ça quotidiennement chez moi dans mon lit, il n’y a pas de raison que je ne l’emmène pas avec moi en voyage, surtout vu son faible poids et sa taille rikiki. Il m’a sauvé la mise plus d’une fois…
Mes indispensables en avion
Mes indispensables en avion…

 

• Quelques conseils :

J’essaie toujours, quand c’est possible, de prendre une place côté couloir ou hublot, et j’évite comme la peste les places coincées entre deux personnes. J’aime le côté couloir pour pouvoir me déplacer facilement, et le côté hublot pour la vue, bien-sûr, mais aussi parce que c’est pratique pour appuyer sa tête quand on veut dormir un peu.

Je ne bois ni alcool, ni jus, ni sodas durant le vol, mais de l’eau, de l’eau, de l’eau. Je bois dès que je le peux, car on se déshydrate à la vitesse de la lumière en avion, et je n’hésite pas à stocker une petite bouteille d’eau après le repas. Toute cette eau, ça ne pose aucun souci quand on est assis côté couloir, en revanche il faut pouvoir gérer les pauses pipi quand on est assis au hublot (dans ce cas, j’anticipe un max). J’essaie de ne pas forcer sur les sucreries non plus, déjà parce que ça donne soif, ensuite parce que je suis vite écœurée quand je voyage loin, j’ai l’estomac fragile. Je préfère les fruits secs, le pain, le fromage frais… ça passe mieux.

Je ne prends aucun médicament pour dormir, car j’ai eu une mauvaise expérience il y a 15 ans chez moi, ça m’a mis dans le gaz pendant deux jours, c’était horrible. Finalement, comme je ne suis pas le moins du monde stressée en avion, je n’en ai pas besoin. Je garde en revanche avec moi un ou deux cachets de paracétamol, j’ai facilement mal au crâne quand les vols sont longs, entre la lumière crue, l’air climatisé très sec, la fatigue…

Je me lève dès que je peux, je marche jusqu’au fond de l’appareil, et j’en profite pour faire des petits moulinets avec les chevilles, et quelques étirements discrets. Je vois nettement la différence quand je ne le fais pas, j’ai les jambes beaucoup plus lourdes et les pieds plus gonflés à l’arrivée ! (je suis une flippette de la phlébite, ne l’oublions pas)

 

• À l’arrivée :

Je vous l’ai sans doute déjà raconté, j’ai la malédiction de la valise perdue en cours de route ! Pour m’être fait piéger plusieurs fois, maintenant je ne voyage plus jamais sans au minimum une culotte propre dans mon sac et un tshirt de rechange (voire un maillot de bain si je pars au soleil).

J’ai aussi toujours avec moi une mini brosse à cheveux, un petit paquet de lingettes (ça nous a sauvées en Tanzanie il y a 2 ans), un déodorant, un baume à lèvres, 2-3 échantillons de crème hydratante ou de sérum, une brosse à dents et un échantillon de dentifrice (je les récupère chez mon dentiste !). Comme ça, même si ma valise arrive bien après moi, j’ai le minimum syndical !

 

Voilà, je crois que j’ai fait le tour… Au final, je ne prends pas tant de choses avec moi en cabine, mon équipement est bien rodé, c’est rare que je trimballe des choses qui ne me servent pas. Je n’ai pas atteint le niveau de ce psychorigide de George dans Up in the Air, mais ça m’évite tellement de stress quand je prépare mes bagages / quand je passe la sécurité à l’aéroport / quand je suis en vol pour de nombreuses heures !

Et vous, quels sont vos indispensables pour voyager en avion ? N’hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires !

 

Si cet article vous a plu et que vous voulez le retrouver facilement, vous pouvez épingler cette photo sur Pinterest  :

Mes indispensables en avion - astuces et tenues d'avion (via mercipourlechocolat.fr)

 

 

(certains liens sont affiliés)

Billet précédent
Billet suivant

14 Commentaires

  1. Je voyage aussi souvent, j’ai donc adopté l’habitude de porter des bas de contention . Mieux vaut être prudente. Par contre j’en n’ai pas encore essayé le tour de cou, c’est à réfléchir.

    • Ah oui, tiens, je n’ai pas pensé à le préciser car elle est toujours dans mon sac, même quand je ne voyage pas 😂 Et finalement, à part pour prendre 2-3 photos du ciel durant le vol, je me rends compte que je n’utilise quasiment pas mon iPhone durant le vol…

  2. Comme toi, j’embarque toujours dans mon sac « cabine » quelques essentiels comme le maillot de bain, culotte, dentifrice, brosse à dents, brosse à cheveux, médicaments… J’ai toujours le souvenir en tête de cette maman et sa fille au bord de la piscine de l’hôtel toute habillées car leur valise avait été égarée… Je n’ose imaginer la frustration que j’aurais ressenti si j’avais été à leur place !

  3. tu peux me donner des conseils …ca fais 10 ans que je n’ai pas pris l’avion et je dois le prendre cette été pour partir au Maroc et je suis morte de trouille parce que je suis claustrophobe …HELP HELP pour que mon vol ne tourne pas en cauchemard.

  4. Le tour de cou sera mon prochain investissement pour mon prochain voyage.

    je crois que j’ai le mm style de garde robe quand je prend l’avion. Pour les long courrier je me badigeonne aussi de crème hydratante avant le depart. (au moins le visage histoire de préserver mon bronzage quand je reviens d’une destination ensoleillée)

  5. Je crois que tu as très bien résumé l essentiel à prendre en avion, les bas de contention (meme mr chéri en mets) et de l eau de l eau de l eau…je prends en plus le cable de mon telephone et quelques médocs ! Car si ma valise se perd, j ai quand meme mes antimigraineux à l atterrissage. Merci pour ce post

  6. Je crois que je fais un peu la même chose ! Sauf les bas de contention car jamais eu de problème pour le moment. Par contre des jolies bas plumetis me ferai peut être changer d’avis !! En tout cas article bien utile pour rien oublier 😉

  7. C’est intéressant cet article, je prends des notes !
    J’ai beaucoup pris l’avion et jamais une valise égarée (et pourtant ça a failli surtout quand à Los Angeles lors d’une escale le personnel nous a fait déposer notre valise dans un couloir avec d’autres valises qui n’allaient pas du tout au même endroit que nous !!). Du coup je ne prévois pas du tout le cas où notre valise n’arrive pas en même temps que nous mais je devrais !

  8. Je note le tour de cou à mémoire de forme ! J’en ai essayé des tas et à chaque fois ça ne faisait pas l’affaire…
    Sinon j’ai à peu près la même check liste (et je suis moi aussi une flipette de la phlébite et des jambes qui gonfle).
    Par contre pour lutter contre la malédiction de la valise perdue, j’ai désormais opté pour tout prendre en cabine ! Ça m’oblige à voyager léger et ça me fait gagner du temps à l’arrivée;

  9. Pour moi aussi c’est important d’avoir une tenue confortable et, très important pour la frileuse que je suis, une paire de chaussette chaude et un sweat. J’ai également toujours un baume à lèvres avec moi car j’ai vite les lèvres sèches.

Écrire un commentaire

Combien font : *