GUYANE - CAYENNE

Le mois dernier, j’ai eu la chance d’être invitée par Atout France à découvrir la Guyane avec une chouette équipe de blogueurs / Instagrameurs : Anne, May, Thibault et Olivier, nous étions accompagnés de Flavia du Comité du Tourisme de Guyane et de Nicolas et Julie de l’agence WeLikeTravel.

Avant de partir, comme mes petits camarades, je ne connaissais pas grand chose de la Guyane, à part quelques images du Centre Spatial de Kourou, une vague impression de nature luxuriante à l’ambiance amazonienne, et quelques appréhensions sur des petites et grosses bêbêtes (moustiques, mygales, caïmans…). Alors on nous a demandé de laisser nos aprioris sur le tarmac d’Orly, et de nous laisser surprendre par cette région qui s’est avérée être une de mes plus belles surprises de voyage !

GUYANE - CACAO La Belle Vue

La Guyane est à la fois une région et un département français, située entre le Brésil et le Suriname, en Amérique du Sud. Avec une population de 260 000 habitants et une superficie de 83 000 Km2, c’est la deuxième région la plus grande et la deuxième moins peuplée de France, après Mayotte. 98% de son territoire est occupé par la forêt équatoriale, ce qui rend sa biodiversité parmi les plus riches au monde, tant au niveau de la flore que de la faune.

Pour aller en Guyane, ce n’est pas très compliqué : Air France assure une liaison quotidienne directe Paris – Cayenne en un peu moins de 9 heures de vol. On peut trouver des billets d’avion à partir de 600€ l’aller-retour. Une fois sur place, il n’y a que 4 heures de décalage horaire, soit deux de moins qu’aux Antilles par exemple.

Durant notre vol, nous avons eu la chance de voyager en Premium Economy Air France, et c’est plutôt sympa : les sièges sont plus confortables, la carte plus élaborée… Le vol s’est très bien passé. À notre arrivée à Cayenne, nous avons plongé direct dans le bain : 30 degrés, une chaleur bien humide, un ciel un peu lourd. Un plongeon rafraîchissant dans la piscine de notre hôtel, et nous voilà prêts à partir à la découverte de la ville !

 

Jour 1 : le marché de Cayenne :

GUYANE - marché de Cayenne

Quoi de mieux pour se plonger dans l’ambiance d’une ville que d’aller visiter son marché ? Celui de Cayenne est particulièrement réputé, car non seulement il regorge de produits frais et d’épices de toutes sortes mais c’est un lieu où se rassemblent toutes les communautés de la ville. En ce samedi matin, il y a plein de monde et j’ai trouvé l’ambiance vraiment sympa. On y fait ses courses, on y mange la traditionnelle soupe asiatique sous les halles, on prend le temps de flâner…

J’ai tout de suite été fascinée par les étals sous nos yeux : je ne connaissais pas la moitié des fruits et légumes vendus : ramboutans, parepous, cerises pays, calous, dachines, awaras, prunes de cythère, piments végétariens, haricots kilomètres, et bien d’autres encore… Dépaysement garanti !

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

GUYANE - marché de Cayenne

 

• la vieille ville de Cayenne :

GUYANE - CAYENNE

Une fois notre tour au marché terminé, nous nous baladons dans la vieille ville. J’ai aimé les maisons créoles, si colorées, les petites rues tranquilles. J’ai toujours eu un faible pour cette architecture colorée, en Guadeloupe, aux Bahamas, alors je n’ai pas été déçue. Nous grimpons au Fort Cépérou pour admirer la vue sur la ville en contrebas et sur la mer aux reflets dorés. Nos pas nous mènent ensuite à la fameuse place des Palmistes, la place principale de Cayenne, et ses dizaines de palmiers de toutes tailles disséminés un peu partout sur les grandes pelouses.

Il est près de midi, la chaleur commence à devenir vraiment forte, alors on va se rafraîchir au café Les Palmistes, le plus ancien de Cayenne, et son magnifique bâtiment jaune de style colonial reconnaissable entre tous. J’y goûte mon premier jus de prunes de cythère, et c’est le coup de cœur immédiat (je n’ai plus raté une occasion d’en boire par la suite !)

GUYANE - CAYENNE

GUYANE - CAYENNE

GUYANE - CAYENNE

GUYANE - CAYENNE

GUYANE - CAYENNE

Après cette petite pause bienvenue, nous quittons Cayenne, direction Macouria à une petite demi-heure de route de là, pour déjeuner au bord de l’eau…

• Déjeuner au Grand Pavois :GUYANE - restaurant Grand Pavois à Macouria

Situé au bord du fleuve Montsinéry, avec une vue superbe sur l’eau depuis la terrasse sur pilotis, la Case Kreyol du Grand Pavois m’a tout de suite plu. L’accueil est adorable, le planteur bien frais et qu’est-ce que nous avons bien mangé ! Des accras créoles bien parfumés, du porc boucané et des bananes plantain à tomber par terre (les meilleures du séjour). On a passé un moment vraiment délicieux…

GUYANE - restaurant Grand Pavois à Macouria

GUYANE - restaurant Grand Pavois à Macouria

GUYANE - restaurant Grand Pavois à Macouria

GUYANE - restaurant Grand Pavois à Macouria

➤ La Case Kreyol au Grand Pavois – 1 rue abbé Fabre 97356 Montsinéry-Tonnegrande

 

• le jardin zoologique de Guyane :

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

Comme je vous le disais au tout début de ce billet, la Guyane possède une biodiversité parmi les plus riches au monde, et son inventaire est encore loin d’être terminé. La plupart des espèces vivent dans l’immense forêt tropicale qui compose le pays à 98%, et sont très difficiles à observer. Afin de nous familiariser avec la faune et la flore guyanaises, nous visitons le jardin zoologique de Guyane, à Montsinéry : c’est le seul endroit de ce type dans la région. On peut y observer de nombreuses espèces animales locales en semi-liberté, dont certaines sont en voie de disparition : des tas d’oiseaux, dont le toucan (emblème de la Guyane), l’ibis rouge, l’ara, le coq de roche… de nombreux serpents (brrrr, pas ma partie préférée), des singes, des iguanes, et même d’énormes caïmans et des jaguars !

Nous finissons notre visite par une balade dans la forêt et dans la canopée, un grand shoot de chlorophylle comme je les adore ♥︎

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

GUYANE - zoo de Guyane / Macouria

➤ Zoo de Guyane – D5, 97355 Macouria – ouvert tous les jours de 9h30 à 17h30 – 16,50€ l’entrée / 10€ pour les enfants.

 

• la plage de Montabo :

GUYANE - plage de Montabo

Direction ensuite Montabo et sa jolie plage quasiment déserte, pour admirer le coucher du soleil au bord de l’eau. Un peu de fraîcheur et une jolie lumière, c’est parfait pour terminer cette première journée guyanaise très intense !

GUYANE - plage de Montabo

 

• Nuit au Royal Amazonia Mercure de Cayenne :GUYANE - Hôtel Royal Amazonia Mercure Cayenne

Nous rentrons ensuite à notre hôtel à Cayenne, le Royal Amazonia Mercure, et sa très appréciée petite piscine fleurie déjà testée à notre arrivée la veille… Après un bon mojito de bienvenue et un dîner copieux, la pétillante Cornélia Birba vient nous raconter les costumes traditionnels des Guyanaises. Je n’ai malheureusement pas de photos à vous montrer, mais nous avons passé un bon moment !

Et après, zou, au dodo !

GUYANE - Hôtel Royal Amazonia Mercuee Cayenne

Hôtel Royal Amazonia Mercure **** – 5 Rue De L’Ara Bleu – Route De Zéphir 97300 Cayenne

 

Jour 2 : départ pour Cacao et le marché Hmong :

GUYANE - marché Hmong de Cacao

Grâce au décalage horaire, je n’ai aucun mal à me lever ce dimanche matin. Après un bon petit déjeuner, nous grimpons dans notre mini-bus, et filons en direction du petit village de Cacao à une bonne heure de route depuis Cayenne (environ 75km).

On nous a prévenus, nous allons être surpris par Cacao. En effet, nous arrivons au cœur d’un marché Hmong… propulsion directe en Asie ! Les Hmongs sont originaires du sud de la Chine, puis du Laos. Ces réfugiés ont été accueillis par le gouvernement français en Guyane en 1977, depuis ils ont créé une coopérative agricole et sont devenus les premiers maraîchers guyanais.

Le marché Hmong qui a lieu tous les dimanches matins est assez incroyable : on y retrouve de nombreux fruits et légumes comme à Cayenne, mais aussi de l’artisanat traditionnel très coloré, des fleurs magnifiques, et des tas de petits stands où l’on peut manger de la nourriture asiatique. Gourmande comme je suis, je n’ai pas su résister à l’appel des petits gâteaux à la noix de coco, à la pâte de sésame, et j’ai découvert le Nam Van, une délicieuse boisson colorée : des billes de tapioca, du lait de coco, et plein de bonnes choses pour la santé. Un régal, c’est mon deuxième coup de cœur guyanais après le jus de prunes de cythère !

GUYANE - marché Hmong de Cacao

GUYANE - marché Hmong de Cacao

GUYANE - marché Hmong de Cacao

GUYANE - marché Hmong de Cacao

GUYANE - marché Hmong de Cacao

 

• le musée des insectes :

GUYANE - CACAO - musée des insectes

À ne pas rater non plus lorsqu’on va à Cacao, le Musée des Insectes Le Planeur Bleu et son incroyable collection d’insectes en tout genre. Âmes sensibles s’abstenir, il y a même d’énormes mygales vivantes, mais la visite vaut le coup car Philippe Soler le propriétaire des lieux est absolument passionné et nous ferait presque aimer toutes ces bestioles peu ragoûtantes. Bon, ok, là j’exagère un peu, mais n’empêche que désormais je sais que les mygales de Guyane ne sont pas dangereuses, et n’attaquent que si elles n’ont pas de solution de retrait ! (regardez dans vos chaussures avant d’y glisser vos pieds !)

GUYANE - CACAO - musée des insectes

GUYANE - CACAO - musée des insectes

Attenante au musée des insectes, la serre aux papillons est nettement plus poétique, et nous y passons un bon moment à admirer ces magnifiques papillons virevolter autour, et même parfois se poser sur nous. May s’est fait un nouvel ami, vous avez vu comme il est mignon ?

GUYANE - CACAO - musée des insectes

GUYANE - CACAO - musée des insectes

GUYANE - CACAO - musée des insectes

➤ Le Planeur Bleu – Musée des Insectes – Bourg de Cacao 97352 Roura – entrée à partir de 4€

 

• Déjeuner au dessus de la canopée :

GUYANE - CACAO La Belle Vue

Après toutes ces émotions entomologiques, il est déjà midi, et donc l’heure pour nous d’aller manger. Nous repartons et faisons halte au très bien nommé restaurant de La Belle Vue, au dessus de la canopée. La vue y est en effet très belle, voire même spectaculaire avec la forêt à nos pieds, à 360 degrés !

GUYANE - CACAO La Belle Vue

GUYANE - CACAO La Belle Vue

GUYANE - CACAO La Belle Vue

Ce restaurant sans chichi propose de la nourriture asiatique délicieuse, et TRÈS copieuse ! Nems savoureux, brochettes de crevettes gigantesques, riz cantonais en veux-tu, en voilà, jus de prunes de cythère (oui, encore !), salades de fruits frais, le tout servi dans de grands bambous… on s’est franchement régalé, et avec une vue pareille, ça ne gâche rien !

GUYANE - CACAO La Belle Vue

Restaurant de la Belle Vue – route de Cacao PK6 97352 Roura – ouvert le dimanche – menu à 20€

 

L’après-midi est bien entamée quand nous repartons de là direction Kourou… Une heure et demie de route et une bonne sieste plus tard, nous voilà arrivés pour la dernière visite de la journée :

 

• le Centre d’Archéologie Amérindienne de Kourou :

GUYANE - KOUROU - Centre d'Archéologie Amérindienne

Ce centre est tout récent, et il permet d’en connaître un peu plus sur la culture amérindienne pré-colombienne. Il est d’ailleurs situé dans un endroit étonnant, où l’on a retrouvé de nombreuses roches gravées qui datent de plusieurs siècles avant l’arrivée de Christophe Colomb. Un peu comme les alignements de Carnac, on ne sait pas trop qui a gravé tout ça, et pourquoi… Le mystère autour de ces roches reste encore entier, et notre guide s’est amusée à nous conter les légendes qui les entourent, c’était à la fois poétique et un peu surnaturel, j’ai beaucoup aimé…

GUYANE - KOUROU - Centre d'Archéologie Amérindienne

➤ Centre d’Archéologie Amérindienne de Kourou – rue du Rocher 97310 Kourou – entrée gratuite

 

Nous embarquons ensuite dans une pirogue pour passer la nuit dans la forêt, c’était fabuleux, mais ce billet est déjà bien trop long, alors je vous raconte tout ça un peu plus tard, promis !

 

Un immense merci à Atout France, au Comité du Tourisme de Guyane,
et à WeLikeTravel pour ce fabuleux voyage,
et des bisous à mes chouettes compagnons de voyage
Anne, May, Thibault, Olivier, Julie, Flavia et Nicolas !

Billet précédent
Billet suivant

16 Commentaires

  1. Ahah j’imagine ton air réjoui devant toute cette nourriture nouvelle à goûter : tu devais être aux anges comme en Thaïlande 😀 Maintenant que je suis un peu + aventurière de la nourriture, je t’aurais ptet suivi sur certains trucs !

    J’ai beaucoup aimé suivre vos stories là-bas, et en apprendre + via ton article, le marché Hmong notamment a l’air incroyable ! Vivement la suite 🙂

    • Haha, oui, j’étais comme une dingue 😉 ça m’a d’ailleurs un peu joué des tours, je vous raconterai ça mais l’avant dernier jour j’ai croqué dans un piment, croyant que c’était autre chose… j’ai failli CREVER 😂😂😂
      Sinon j’aurais pu passer des heures au marché Hmong pour tout goûter, ça faisait tellement envie !!

    • Avec plaisir cleopat ! Ce voyage a été si riche et dense que ça me prend un peu plus de temps que prévu, mais je vais essayer de publier au plus vite ce carnet de voyage.

  2. Très joli le style colonial ! Quand nous étions en Guadeloupe, nous avons croisé une famille qui rêvait de s’installer en Guyanne et donc elle nous en a beaucoup parlé. Je n’aurais jamais eu l’idée ! Mais bon, on ira les voir si ça se confirme ! Merci pour toutes ces couleurs pastels de bon matin !

    • Je te souhaite d’y aller, vraiment, j’ai aimé l’authenticité et la richesse de cette région, et la diversité des populations. C’est un dépaysement incroyable.

  3. Ah merci Céline, j’attendais ce billet avec impatience ! Tes photos sont superbes (j’en ai des similaires mais elles ne valent pas les tiennes). J’ai évidemment reconnu plein d’endroits sauf le centre d’archéologie qui n’existait pas en 2006 lorsque je suis allée en Guyane.
    Comme toi, j’ai été stupéfaite de découvrir les Hmongs. Je ne connaissais pas leur histoire et pourtant Dieu sait qu’elle mériterait d’être connue. Je trouve leur parcours extraordinaire. Bref, super article et j’ai hâte de découvrir tes photos des îles du Salut 🙂

    Bonne journée à toi
    Cécilia

    • Merci Cécilia ! On connaît très mal la Guyane en métropole, je trouve. Son histoire notamment, les bagnes, les colonies n’étant pas un de pans les plus reluisants de la France… Les îles du Salut étaient assez incroyables, j’espère arriver à retranscrire toutes les émotions ressenties ce jour-là. Le centre d’archéologie a ouvert en 2014 si je me souviens bien, et il ne dispose pas de beaucoup de moyens. C’est dommage, mais la visite guidée est un vrai plus, on a appris plein de choses !

  4. Ah, je l’attendais celui là et je ne suis pas déçue ! Une destination au top qui donne bien envie. Vite la suite!

  5. Quel bel article ! Je vais en Guyane cet été avec ma maman, amoureuse de la Guyane depuis toujours. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours entendu ma mère parler de ce bout de France en Amérique du Sud avec des étoiles dans les yeux. J’ai hâte de découvrir enfin ce territoire, et je note tes bonnes adresses !

  6. Merci Céline pour cet article qui m’évoque tant de souvenirs. J »y ai vécu 18 mois en 2004-2006 et j’ai adoré ! La guyane laisse rarement indifférent : soit on déteste soit on tombe amoureux, ravie que tu es choisie la 2eme option.

    Vite vite la suite !

Répondre à cleopat Annulez votre réponse

Combien font : *