Le mois dernier, nos toilettes du bas ont lâché, comme ça, pouf, sans prévenir… Cuve pétée, tout qui fuyait. Heureusement, il nous restait celles du haut, mais il fallait tout de même agir, et vite.

On n’avait pas du tout prévu ça dans notre budget, et on était un peu pressé, alors MrChéri a décidé de prendre lui-même les choses en mains. Il a beau ne pas être très bricoleur, il avait déjà un peu d’expérience dans le montage / démontage de toilettes, alors il y est allé confiant.

Comme c’était la seule pièce encore d’origine de notre maison (avec un papier peint jaune et bleu, comment dire… relativement immonde ?), avant de s’attaquer à la plomberie, il en profité pour tout remettre à neuf : hop il a viré la tapisserie moche, hop il a rebouché les trous, hop il a repeint le plafond et les murs. En trois jours, c’était plié, bravo MrChéri.

Il ne restait plus qu’à remplacer ces fameuses toilettes. Et c’est là que nos ennuis ont commencé. Il y a eu les fêtes de Noël, ensuite mes beaux-parents étaient là, bref, le chantier a été mis en pause un peu forcée. Ce n’était pas très grave, on avait toujours les toilettes du haut (même si à 7 c’était un peu sportif)

Début janvier, on s’y est remis sérieusement. Après avoir beaucoup hésité entre suspendu / pas suspendu, on a finalement trouvé les toilettes de nos rêves dans le magasin d’une copine. Un véritable avion de chasse modèle d’expo à un prix défiant toute concurrence.

Entre temps, pour le sol et sur les conseils de Marjo, j’avais flashé sur du lino vinyle imitation carreaux de ciment chez Saint-Maclou. L’ancien carrelage jurait vraiment avec nos beaux murs tout blancs, alors MrChéri s’est laissé convaincre assez facilement.

On avait donc tout pour boucler l’affaire en deux trois mouvements. Sauf que vous connaissez cette p*** de malédiction du bricoleur ?

Quand on bricole, il manque TOUJOURS un truc.

Il y a eu les surplinthes qu’il a fallu acheter car les anciennes plinthes en carrelage étaient indécollables sans arracher la moitié du mur et vraiment trop moches pour rester visibles. Les dites surplinthes étaient impossibles à découper en biais dans les angles sans se déchiqueter en mille morceaux, alors il a fallu ruser avec des petites cales en bois blanches dénichées lors d’une douzième visite chez Leroy-Merlin.

Il y a eu le manchon d’évacuation qui était trop court et qu’on ne pouvait raccorder, alleeeeeez, on y retourne pour en trouver un plus long !

Il y a eu les joints qui manquaient pour assurer l’étanchéité des toilettes, qu’on a trouvés chez un copain, puis une fois que le biniou était monté, c’est le robinet d’arrivée d’eau qui a subitement claqué. Et hop, encore un tour, chez Casto cette fois.

Il y a eu l’applique qui a explosé quand MrChéri a voulu la remonter au mur, et hop, une nouvelle séance shopping. Notez qu’on a été malin cette fois, on a vérifié sur place si on avait la bonne ampoule qui va bien.

(C’est à ce moment que MrChéri a failli sombrer dans la dépression, je crois)

Sans exagérer, la blague a duré deux bonnes semaines. DEUX SEMAINES pour monter ces fichues toilettes, soit un mois et demi de chantier au total… On aurait pris un artisan, ça n’aurait pas pris plus de temps.

Eh oui, bricoleur du dimanche un jour, bricoleur du dimanche toujours. Mais vous savez quoi ? Ça nous a bien saoulé cette histoire, mais au final, ça valait quand même le coup, parce que le résultat est plutôt sympa, non ?

(c’est dommage que je n’ai pas de photo « avant », ça valait son pesant de cacahouètes !)
(affiche La Loutre*)

 

(*: produit offert et lien affilié)

Billet précédent
Billet suivant

26 Commentaires

  1. Avant de lire ta dernière phrase, je m’apprêtais justement à te demander une photo des anciens WC, le contraste n’en aurait été que plus saisissant. Peu importe, cette nouvelle pièce à « non-vivre » est très chouette. Par contre, heureusement que MrChéri est patient. Le mien aurait pété un câble au bout du 2ème tour chez Casto 😉

    • Il a eu des moments de découragement, mais il a tenu bon, ouf ! Je déteste les chantiers pas finis, c’est même un peu ma hantise, il le sait, alors ça doit lui mettre un peu la pression je pense !

  2. J’aime beaucoup cette sobriété ! Et du coup, le sol ressort bien, c’est chouette 🙂
    Je ne connais pas cette malédiction. Nous on a fait faire. Nous avons donc été confronté à la malédiction du : je suis artisan, mais je n’ai jamais le bon outil (sic !) ou bien mon chien est malade, ma mère est à l’hôpital, je divorce, mon ex-femme ne veut pas me donner les papiers d’assurance etc etc … Au final, cela nous a coûté les yeux de la tête, avec des travaux faits en dépit du bon sens (mais vraiment, à se demander où ils ont été formés) … Plus jamais la rénovation !!!

    • Ohlala, quelle galère ! On a eu de la chance quand on a fait notre extension, tout s’est bien déroulé… sauf le menuisier ! On est resté 2 mois sans fenêtre car il avait mal pris les cotes (et c’était du sur-mesure, et c’était l’été, et patati et patata !)

  3. Bravo à Mr Chéri et vous. Le résultat est fameux ! L’imitation carreaux de ciment est super sympa. Au passage, savez-vous par hasard s’il existe aussi des linos pour couvrir du carrelage mural ?

  4. Alors nous on a mis 1 an a faire notre verriere maison! Bon, le chantier a débuté à mes 3 mois de grossesse, le 2 janvier 2017 et a cause d un examen pour bébé Mr a voulu s occuper l esprit et les mains… donc: transformation d un bar/table en meuble + structure du bas, accouchement de Mathilde en juillet, mise en place de la vie a 4, fabrication de la structure pour les verres, acheter les verres, les faire tailler les poser (et trembler de peur!), en casser 1, puis finalement…. fini en janvier 2018!!! Manque la pose des luminaires! Je dirai…. en 2019! 😂😂😂😂
    Ils sont sublimes tes toilettes! Mr et toi vous avez super bien bossé!!!!

    • La verrière c’est un sacré chantier ! Ça n’a pas du être facile ! Félicitations en tout cas, et pour Mathilde aussi !
      C’est surtout MrChéri qu’il faut féliciter ici, à part la direction « artistique », le soutien moral et découper les surplinthes au scalpel, je n’ai pas fait grand chose 😂

  5. Nous on as eu la bonne idée d’acheter une maison a moins de 3 km du magasin . c’était une très bonne coïncidence .
    Quand tu fait 7 aller retour au magasin par ce que
    1 : il faut çà et çà et puis çà encore ,
    2: t’as oublier un truc ,
    3: il manque le machin aussi .
    4 : tans qu’a faire pendant que tu y ‘est autan changer ce bidule la aussi ,
    5 : en démontant t’as casser çà
    et 6: le top du top, le truc que ta été acheté n’est pas complet( par ce que des petit malin on ouvert l’emballage pour piqué des morceau) et bien sur comme tes pressé tu passe vite a la caisse et tu t’en rend compte chez toi . et donc
    7 : tu retourne l’échangé
    après un an de travaux on connait déjà les horaire du magasin et les rayon par cœur .
    vue qu’on a qu’1/3 des travaux de faire je pense qu’ils vont pas tarder a nous donner une clef du magasin .

    • La fameuse rainbow bathroom, tu m’étonnes, ça aussi c’était un sacré chantier ! Merci pour le plan lino, c’était vraiment une bonne idée !

  6. Monsieur Chéri si tu veux tu peux venir passer un week-end chez moi je fais bien la cuisine je te passerai les outils pour t’aider j’ai des beaux outils mais 2 (deux ) mains gauches et 10 (dix) pouces et plein de petits travaux à faire…

  7. Magnifique !
    Les chiottes c’est le cauchemar : y’a toujours un truc qui va pas.
    A cause d’une fuite au robinet d’alimentation, j’ai dû changer le chiotte entier.
    – Légère fuite au niveau de la jonction robinet d’alimentation-mécanisme de chasse d’eau
    – On tente d’abord de changer le mécanisme de chasse d’eau : peine perdue, y’a toujours un éléments, trop grand ou trop haut pour rentrer dans la cuvette ou dans le robinet d’alimentation.
    – Par maladresse pour mettre de la filasse autour du robinet, le couvercle du réservoir se casse.
    – En manipulant le couvercle il tombe sur la cuvette… qui se fêle
    – On rachète un chiotte entier : avec un réservoir en plastique pour que le coup du couvercle cassé ne se réitère pas.
    – Le joint entre la cuvette et le réservoir n’est fournit dans avec la cuvette ni avec le réservoir
    – Au bout de 3 joints différents, on arrive à faire une étanchéité
    – …
    – —
    – Et là : le robinet dont l’arrivée était légèrement décalé, donc on avait forcé sur le tuyau de cuivre, se remet à fuir : retour à la case départ !
    – Au secours

    • Alors c’est propre, mais c’est un peu galère quand même : tu peux régler la hauteur avec des encoches que tu découpes, mais ça a tendance à déchiqueter le bord… pour tout te dire, j’y suis allée au scalpel pour que la découpe soit nickel. Heureusement qu’on ne refaisait pas toute la maison, mais juste une petite pièce de 2m carrés 😂 On a mis un joint silicone transparent à la base pour ne pas que ça prenne l’humidité quand on passe la serpillère, j’espère que ça suffira !

  8. Je me moque souvent de mon mari qui est allé tellement de fois chez Leroy Merlin pendant nos travaux qu’il connait les prénoms de tous les vendeurs. Je crois qu’il est devenu accro. Parfois certains we, je lui dis « t’as pas été chez Leroy, ça va quand même? » 🙂

Répondre à Céline Annulez votre réponse

Combien font : *