Dites donc, au cœur de cet hiver tout gris, un peu de soleil, ça ne nous ferait pas un peu de bien, par hasard ?

En tout cas, sur moi ça marche nickel, je me plonge enfin dans mes photos de novembre dernier au  Cap Vert, et tout de suite mon moral est bien meilleur !

Il faut dire que ces deux jours passés à Boa Vista pour l’inauguration du nouveau Club Jet Tours étaient top à bien des niveaux : chaleur, soleil, eau turquoise, jolies découvertes et une team de mamans blogueuses hyper sympa.

Allez venez, je vous raconte tout ça !

Boa Vista, Cap Vert

Boa Vista est une des 9 îles qui composent le Cap Vert, ce petit pays d’Afrique posé dans l’Océan Atlantique, face au Sénégal. Cette ancienne colonie portugaise a obtenu son indépendance en 1975 et a su cultiver un grand mélange de cultures. Encore préservée du tourisme de masse, accessible en six heures d’avion depuis Paris, et avec seulement deux heures de décalage horaire, c’est une super destination l’hiver pour les amoureux du soleil et des grandes plages désertiques, pour farnienter ou faire plein d’activités sportives en plein air.

Après avoir décollé aux aurores de Charles de Gaulle dans un avion spécialement affrété pour Jet Tours et qui effectue son vol inaugural, nous atterrissons en fin de matinée à Boa Vista. Trente degrés, un grand ciel bleu et le soleil qui tape fort nous attendent, ainsi qu’un comité d’accueil en musique à l’aéroport… Ici la devise c’est NO STRESS, on est dans le bain illico !

 

• Le Royal Boa Vista – Club Jet Tours

Dix minutes de minibus à peine, et nous arrivons au club : le Royal Boa Vista est posé au bord de la plage, face à l’eau turquoise. Il est particulièrement bien intégré au paysage, les petites maisons ocre sont cachés dans la verdure, il y a des palmiers, des cactus, des bougainvilliers partout…

Nous prenons vite possession de nos chambres. J’ai pour ma part quasiment une petite villa, avec vue sur la mer, une immense chambre, un salon / salle à manger / kitchenette, une grande salle de bains, une terrasse… on pourrait dormir à 5 ici sans problème, je ne vais pas manquer de place !

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Notre programme pour cette première journée est très simple : profiter du club. De ses restaurants, de ses bars, de ses piscines, et de la plage… Trop dure la vie !

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Je peux vous dire qu’avec les filles, on ne s’est pas fait prier : en cinq minutes on était toutes en tongs et maillot, et zou, à l’eau ! Par acquis de conscience professionnelle, vous pensez bien qu’on a tout testé : la grande piscine commune, la piscine sans enfants, quelques cocktails et la plage, la plage, la plage !

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Je crois bien que c’est la plage que j’ai préférée : son immensité, la grande dune sur la gauche, son sable fin, ses petites cabanes façon Alerte à Malibu, ses transats sous parasols… Tôt le matin, au réveil juste avant le petit-déjeuner pour profiter de la quiétude et des couleurs au lever du soleil, et  le soir aussi pour admirer la golden hour et le coucher de soleil…

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Et puis le soir, on a profité du club en mode club : l’apéro et les cocktails sur la grande terrasse qui surplombe le paysage, le dîner aux chandelles dans un des deux restaurants, la discothèque (et les spectacles, bon ça c’est moins mon truc, mais les filles qui y sont allées ont trouvé ça chouette !)

Le deuxième soir, c’était carrément la fiesta avec la soirée blanche pour l’inauguration du club. Danses endiablées, langoustes grillées au restaurant du club La Tortuga, dancefloor en folie et baignades tard dans la nuit, dans la piscine sous une pleine Lune magnifique ! Et comme j’ai pu le constater en Corse, les soirées avec des mamans blogueuses sans leurs enfants, c’est quelque chose !

Royal Boa Vista Jet Tours Cap Vert

Mais nous n’avons pas fait que du club durant ces deux jours, nous en avons aussi profité pour visiter l’île. L’une des particularités de Boa Vista, c’est son immense dune qui s’avance quasiment jusqu’au milieu de l’île, appelée encore désert  de Viana. Le paradis pour les amateurs de buggy, quant à nous nous avons préféré la grande jeep avec chauffeur pour aller explorer le sable !

 

• dans le désert de Viana :

En quelques minutes à peine, nous voilà à l’entrée du désert de Viana et ses grandes dunes de sable blanc. Notre Jeep s’ensable très vite, nous faisons une pause pour admirer le paysage quasi lunaire autour de nous. Le sable est incroyablement fin, et doux, on ne s’y enfonce pas comme à la plage, c’est assez déroutant. Tandis qu’on aperçoit au loin quelques buggies qui s’amusent comme des fous, notre guide décide de nous initier au jeu préféré des enfants de Boa Vista : sauter dans les dunes ! Et voilà comment on se retrouve à se rouler dans le sable, mais croyez-moi, qu’est-ce qu’on a rigolé !

 

• Rabil, l’ancienne « capitale » :

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

Notre balade nous mène ensuite à Rabil, qui fut la ville la plus importante de l’île jusqu’au XIXème siècle avant d’être détrônée par Sal Rei, l’actuelle capitale de Boa Vista. Le point de vue sur le désert au loin, et les oasis à nos pieds vaut le coup d’œil.

Il y a aussi un atelier de poterie artisanale et l’étonnante petite maison bleue du musicien de Rabil : les portes sont toujours ouvertes, qu’il soit là ou pas, on peut y rentrer si on en a envie !

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

 

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

Rabil - Boa Vista, Cap Vert

• le marché couvert de Sal rei

Nous redescendons vers la côte, à Sal Rei la « capitale » pour rejoindre le reste du groupe qui a fait du buggy. Il y a peu de monde sur la place principale et les petites rues adjacentes, c’est assez tranquille et le marché est ouvert, nous allons y jeter un petit coup d’œil et discuter un peu avec les gens, l’ambiance est super détendue (no stress, on a dit !)

• balade en mer avec Simply No Stress :

Sur le port de Sal Rei nous attend une jolie surprise : une petite balade en bateau pour admirer Boa Vista depuis la mer, et avoir ainsi un panorama complet de l’île… et constater de nos propres yeux l’incroyable couleur diabolo menthe de l’eau ! Je crois bien que je ne n’en ai jamais vue de pareil ! Et quel bonheur de plonger depuis le ponton du bateau et de barboter en toute quiétude ♥︎

Cap Vert - Boa Vista

Sea Adventures – Rabil – Ilha da Boavista – Cabo Verde

 

• Pérola d’Chaves, sur la plage

Il se fait tard, il est grand temps d’aller déjeuner. L’équipe de Jet Tours nous emmène sur la plage, pas très loin du club, dans un charmant petit restaurant posé sur le sable : la Pérola d’Chaves. Le cadre est assez dingue, on se régale de grillades et de salades, une chanteuse de bossa nova ravit nos oreilles… Les animateurs du club nous avouent que c’est leur coin préféré quand ils sont en pause, il paraît même que leurs langoustes grillées sont à tomber !

Une belle adresse, assurément, et le petit bain de mer après déjeuner, c’était juste parfait ! Et pour rentrer au club, c’est tout simple, il suffit de marcher une petite quinzaine de minutes le long de la plage, les pieds dans l’eau ♥︎

Ces deux jours ont passé à la vitesse de la lumière, et pourtant j’ai eu l’impression d’en profiter à fond ! Toute cette lumière, la gentillesse des Capverdiens, la mer à perte de vue, l’aridité de la terre, le dépaysement a vraiment été total ! Alors tu fais quoi cet hiver ? Je pars au Cap Vert ! 😉

 

Quelques infos pratiques :
– Boa Vista est accessible depuis Paris en 6h de vol, assuré par Jet Tours : sans escale à l’aller, une escale au retour à Ténérife (sans descendre de l’avion, c’est le temps de faire le plein de carburant)
– Formalités d’entrée : passeport valide 6 mois après la date du retour + visa touristique délivré à l’aéroport (25€ par personne)
– Pas de vaccins obligatoires, évitez juste de boire l’eau du robinet. La monnaie est l’Escudo (ECV) mais la plupart des commerces prennent les Euros. Alimentation électrique 220V classique comme chez nous.
– Les Capverdiens parlent portugais, anglais et souvent français. Le tourisme est encore peu développé à Boa Vista, l’accueil est charmant et complètement no stress (je crois que vous l’avez compris !)
– En parlant de no stress, pas de panique au retour, l’enregistrement des bagages, le passage de la sécurité et les douanes sont TRÈS longs, alors on se détend et on ne panique pas : l’avion le sait, et vous attendra !
– Le climat est très favorable toute l’année à Boa Vista, de 23 à 31°C en moyenne. Il pleut très rarement, et le vent souffle souvent. Parfait pour les kitesurfers, et aussi pour rafraîchir un peu. Les mois les plus chauds sont de juillet à novembre.
– Le Club Jet Tours Boa Vista est ouvert toute l’année, formule tout compris, mini club à partir de 4 ans et club ado jusqu’à 17 ans. Accès direct à la plage, piscines et activités beach volley, tennis, aquagym… toutes les infos sont .

 

Un grand merci à Jet Tours pour cette belle invitation
et des bisous à mes copines de voyage Isa mon blog de maman,
Astrid La Reine de l’iode, Fanny Baby meets the world, Natacha Natachouette,
Cécile ParisPagesBlog, Sysy in the city, Flying Mama,
Rina La Mare aux canards, Sweet Mum & Happy us book !

 

Billet précédent
Billet suivant

14 Commentaires

  1. J’attendais ce billet avec impatience car j’étais sûre d’y trouver des photos « reboosteuse de moral ». C’est chose faite 🙂 Le séjour (court mais intense) avait l’air top !
    Mention spéciale à ta phrase  » Par acquis de conscience professionnelle, vous pensez bien qu’on a tout testé  » LOL

    Merci pour cet article et ces photos colorées 🙂
    Cécilia

    • Haha, oui, on est blogueuse pro ou on ne l’est pas 😉 En tout cas, c’est avec grand plaisir que je me suis replongée dans mes photos et que je les partage avec vous… ça fait du bien tout ce soleil !!

  2. Ah le cap vert fait partie de ma liste comme destination d’hiver ! Malheureusement de Lyon les billets sont relativement chers et pas directs …donc compliqué d’y aller ! Mais tes photos donnent vraiment envie ! Je vais surveiller les liaisons en espérant qu’une s’ouvre rapidement !

    • C’est sûr que c’est tout de suite un peu plus compliqué de partir de Paris (je connais bien le souci !), j’espère que tu trouveras !

Écrire un commentaire

Combien font : *