Voilà la suite de notre petit week-end en Bourgogne, avec myBourgogne et une chouette team de blogueuses et Instagrameur !

Après une première journée à Dijon, nous prenons la direction de Beaune à quelques kilomètres de là. Nous posons vite nos valises pour aller découvrir les fameux Hospices avant que la nuit ne tombe…

 

• Les Hospices de Beaune – L’Hôtel-Dieu

Les Hospices de Beaune, et son Hôtel-Dieu, une visite incontournable de la ville. Vous en avez sans doute déjà entendu parler, il y a les fameuses ventes aux enchères de vins prestigieux, et un film particulièrement célèbre y a été tourné (La Grande Vadrouille, excusez du peu !)

Créé au Moyen Âge par le chancelier Nicolas Rolin (et sa femme !), l’Hôtel-Dieu abritait un hôpital et a accueilli les malades jusque dans les années 1980. Son architecture est absolument époustouflante, notamment la grande cour avec ses colonnes, ses jolis colombages de bois et ses incroyables toits en tuiles vernissées… L’Hôtel-Dieu est un des monuments historiques français les plus visités, mais en cette fin de journée d’octobre, il n’y avait quasiment personne, c’était assez incroyable !

Nous avons eu la chance de pouvoir accéder à la galerie du premier étage, la vue était dingue, et on a pu admirer le travail du bois et des tuiles vernissées de près.

Mais l’Hôtel-Dieu ne se résume pas uniquement à la grande cour, il y a aussi la célèbre Salle des Pauvres (celle du film), on peut aussi visiter les cuisines, l’apothicairerie, et le musée où sont exposés de magnifiques tableaux et tapisseries…

Notre plus belle surprise fut à la fin de notre visite… Il était 19h15, les portes allaient fermer, mais en nous dirigeant vers la sortie nous sommes tombés en arrêt devant la couleur incroyable du ciel, et les reflets roses sur les bâtiments et les toits ♥︎

(j’étais comme une dingue, je ne pouvais plus lâcher mon appareil photo !)

➤ Hospices de Beaune – L’Hôtel Dieu place de la Halle 21200 Beaune

 

• Vol en montgolfière au dessus des vignes

Dimanche matin, réveil aux aurores, mais c’est pour la bonne cause, nous allons faire de la montgolfière !

Ce vol, c’est un rêve d’enfant pour moi, et il a bien failli ne pas se réaliser à cause de la météo qui s’est quelque peu dégradée durant la nuit. J’en étais presque à me faire une raison (déjà 3 vols annulés à mon actif, à croire que j’étais maudite du ballon !), quand finalement on nous annonce que c’est bon, on va voler !

Je crois que je n’ai jamais eu aussi peu de mal à me lever que ce matin-là. J’étais excitée comme une puce, si vous saviez !

C’est Air Escargot qui s’est occupé de nous, et c’était vraiment top. Notre montgolfière Arlequin était magnifique avec toutes ses couleurs, et sa nacelle super confortable. Il n’y avait pas trop vent et il ne faisait pas froid du tout, juste à peine quelques nuages que nous avons parfois traversés, et qui nimbaient le paysage d’une aura un peu mystérieuse… C’était doux, paisible et silencieux, une expérience inoubliable !

Mes photos ne rendent pas justice à la beauté des paysages qui ont défilé sous nos yeux, les petits villages, les routes tortueuses, et les vignes flamboyantes dans leurs couleurs d’automne… mais je peux vous assurer que c’était sublime ! J’ai adoré ce vol !

Ah et puis il y a eu l’atterrissage, un grand grand moment de rigolade ! Pour nous remettre de nos émotions, un petit verre de vin et un joli diplôme ne furent pas de trop !

➤ Air Escargot – Pierre et Christiane Bonnet 25 Chemin du 6 Septembre 1944 71150 REMIGNY

 

• Balade dans les vignes en 2CV

À peine le temps de redescendre sur terre, que nous voilà déjà repartis vers de nouvelles aventures, au volant de jolies 2CV cette fois ! Pour moi qui suis une dingue de voitures anciennes, ce dimanche ressemblait comme deux gouttes d’eau à un petit matin de Noël…

Nos accompagnateurs d’Exclusive France Tours ont pris quelques minutes pour nous expliquer la prise en main des véhicules, surtout que je n’avais encore jamais conduit de 2CV. En cinq minutes, le tour était joué et nous avons pris la route à travers les prestigieuses vignes de Pommard, Volnay et Meursault

Ce qui est génial avec les 2CV, c’est que tu as beau ne pas dépasser les 60km/h en vitesse de pointe, tu as quand même l’impression d’être un pilote de Formule 1 ! Je me suis éclatée à prendre les petits virages, à grimper laborieusement les pentes caillouteuses, à dévaler les pentes au milieu des vignes. Notre terrain de jeu était parfait !

Nous avons fait quelques haltes pour admirer le paysage, et puis nous avons rejoint Pierre, un viticulteur passionné qui nous a longuement parlé de ses vignes, des vins de Bourgogne, et des fameux Climats, cette particularité propre à la Bourgogne : ici, un Climat est un terroir viticole associant parcelle géographique, cépage particulier et savoir-faire ancestral, inscrit à la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco… c’est dire si c’est important ici !

Un délicieux pique-nique rustique et une dégustation de vins nous attendaient à midi, toujours au milieu des vignes. Je ne suis pas très douée pour reconnaître les cépages ni même pour les décrire avec précisions, mais les vins goûtés (et recrachés pour la plupart, car je conduisais après !) étaient absolument délicieux !

Sur le chemin du retour, nous avons fait une dernière halte durant laquelle Frédéric nous a proposé un court atelier sur l’art du tonneau, histoire d’avoir un panorama le plus complet possible sur les vins de Bourgogne.

C’était super intéressant et très ludique. Après nous avoir rapidement parlé des chênes bourguignons dont le bois confère un arôme incomparable au vin, Frédéric nous a montré comment monter un tonneau : c’est assez magique car il n’utilise ni clous ni colle, juste quelques rudiments de géométrie, des cercles de métal, une masse, et un sacré tour de main ! Les enfants du village, attirés par notre atelier, sont venus nous rejoindre, ils étaient fascinés au moins autant que nous… Bravo Frédéric !

➤ L’Art du Tonneau – Frédéric Gillet rue de la Citadelle, Corcelles-Les-Arts 21190 Meursault

• Où dîner à Beaune ?

Le samedi soir, nous avons passé un excellent moment à la Maison du Colombier, à Beaune : l’endroit est très chaleureux, que cela soit la petite salle à côté du comptoir, ou la petite cave où nous avons dîné. Canapés confortables et tables basses, planches de tapas et bon vin, un endroit vraiment sympa et pas prise de tête, parfait pour un dîner entre amis !

➤ La Maison du Colombier – 1 rue Charles Cloutier 21200 Beaune

 

• Où dormir à Beaune ?

Avec Joëlle, nous avons dormi de belles chambres d’hôtes, situées à deux pas des Hospices : Les Jardins de Lois. Le cadre était magnifique : derrière un immense portail en bois se cache un beau jardin, une grande demeure en pierre et une petite maisonnette. J’ai dormi au premier étage de la demeure, Joëlle dans la petite maison. Ma chambre était gigantesque : un petit salon, un grand lit, une salle de bains faisant le double de celle que j’ai chez moi, avec une grande baignoire au milieu. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre des photos à l’intérieur, mais vous en verrez sur leur site, c’était très beau, et très calme, j’ai très bien dormi !

☆ ☆ ☆

Voilà, mon loooong récit de ce week-end est terminé, j’espère qu’il vous a plu et vous donne envie d’aller faire un petit tour en Bourgogne ! Ce week-end a été une vraie réussite, je suis heureuse d’avoir pu découvrir de si beaux endroits et d’avoir rencontré des gens passionnés et passionnants…

Un grand merci à l’Office de Tourisme de Bourgogne et WeLikeTravel pour l’organisation et un programme aux petits oignons, et des bisous à toute la team : Joëlle, Lilou, Jean-Philippe, Pénélope et Adeline ! ♥︎

Billet précédent
Billet suivant

14 Commentaires

  1. Hey!
    Quel beau récit & une jolie aventure à Beaune😊 ça doit faire du bien de se ressourcer & mon rêve, faire un tour en montgolfière! Un jour c’est sur, je réaliserais ce rêve. Les paysages sont reposants et agréable, le tonnage m’interesse Fortement sans clous ni colle, j’aimerais bien le voir à l’oeuvre👍 Et le repas, aux petits oignons!
    Simple & si facile, à faire …
    Merci pour les jolies photos

  2. Cétait en effet une journée faite de rencontres avec les passionés. Merci pour ce joli article qui met bien en valeur cette région que nous aimons tant . A très vite bisous Penelope

  3. Honte à moi mais je ne suis jamais allée à Beaune… Alors que mes grands parents sont à Mâcon et que par conséquent, la Bourgogne est un peu mon chez moi…
    En tout cas, tes photos sont canon !!!

  4. Bourguignonne d’adoption tu fais honneur à notre belle région !!
    Je vis à quelques km de Beaune j’ai la chance de voir chaque semaine les hospices…
    Et ma belle famille vit à Dijon 😉

    • Contente que mon article te plaise ! Pense à moi la prochaine fois que tu mangeras du pain d’épices ou des nonnettes, on a quasiment fini notre stock, c’est trop trop bon !

  5. Je connaissais Beaune de nom car mon mari y a fait le semi-marathon (tout en goûtant du vin !!) mais je n’y suis jamais allée. Erreur à corriger en particulier pour les vins de Bourgogne et le tour en montgolfière 😉 . Tu as dû te régaler. Et ce tour en 2CV… tip top !!

    Très bonne journée à toi,
    Cécilia

  6. Merci de m’avoir fait voyager dans cette région que je ne connais pas (encore). Les photos sont très belles, notamment celles prises en montgolfière : toutes ces couleurs !

  7. Encore un chouette reportage! Les tuiles vernissées, les vignes à l’automne et les 2CV colorées, ça donne des photos assez incroyables 😉

Écrire un commentaire

Combien font : *