Et voici une nouvelle recette en partenariat avec KitchenAid qui me permet de tester son super robot cuiseur Cook Processor depuis quelques mois maintenant…

À la maison, on a toujours adoré les veloutés de potiron / potimarron / courges en tout genre, mais depuis notre soirée Halloween à la Thalasso de Quiberon, on est passé un cran au dessus… En effet, désormais, on n’hésite plus à rajouter plein de petites choses dans nos soupes, histoire de les rendre encore plus savoureuses !

Mon association préférée avec le potimarron, c’est de façon assez classique la châtaigne, quelques graines de courge, et étonnamment, la fourme d’Ambert qui se marie particulièrement bien avec ce velouté !

Venez, je vous donne ma recette :

• Velouté de potimarron, châtaignes et fourme d’Ambert •
• au Cook Processor KitchenAid •

Ingrédients pour 5 à 6 personnes :
– un potimarron, bio de préférence (car on ne l’épluche pas) d’environ 1kg
– un oignon
– 10g de beurre demi-sel
– 1 cube de bouillon de légumes
– 400ml d’eau
– un peu de noix de muscade râpée et du poivre
– de la fourme d’Ambert
– des châtaignes cuites
– des graines de courge

• Épluchez et coupez l’oignon en morceaux grossiers. Dans votre CookProcessor, insérez la lame multiblade, et versez l’oignon coupé dans le bol. Fermez le couvercle muni du bouchon, et actionnez le bouton Pulse pendant 20 secondes. Raclez la paroi pour faire tomber les petits bouts d’oignons au fond du bol, refermez le couvercle, et appuyez de nouveau sur Pulse pendant 20 secondes.

• Ajoutez le beurre, et faites revenir pendant 5 minutes les oignons avec le programme Bouillir P2 – Étape 1 en vitesse 1 (130°C – 5 minutes)

• À la fin de l’étape 1, ajoutez le potimarron évidé de ses graines et coupés en dés (il n’y a pas besoin de l’éplucher), l’eau, le cube de bouillon de légumes émietté, une grosse pincée de noix de muscade et un peu de poivre. Pas besoin de saler, je trouve que le bouillon de légumes sale suffisamment la soupe, mais si vous préférez plus salé, vous pourrez rectifier l’assaisonnement en fin de cuisson. Refermez le couvercle, et enclenchez l’étape 2 du programme Bouillir P2 (110°C – 30 minutes) en vitesse 1 les 10 premières minutes, puis en vitesse 2 ensuite.

• Lorsque l’étape 2 est terminée, annulez la fonction maintien au chaud, et appuyez sur le bouton Pulse pendant 30 secondes. Ouvrez précautionneusement le couvercle (attention, c’est très chaud !), raclez les parois avec une spatule, refermez et appuyez de nouveau sur Pulse pendant 30 secondes à une minute.

Et voilà, c’est déjà terminé !

Si vous aimez votre velouté vraiment crémeux, vous pouvez rajouter un peu de crème fraîche, mais chez nous, nous l’aimons tel quel… À vous de voir ce que vous préférez !

Il ne vous reste plus qu’à servir le velouté de potimarron bien chaud, et de rajouter dans chaque bol la fourme d’Ambert coupée en petits dés, les châtaignes émiettées grossièrement et les graines de courge :

Vous m’en direz des nouvelles, c’est vraiment trop bon !!

▲ Bon appétit ! ▲

➤ mes autres recettes Cook Processor et mon avis sur ce super robot

(robot offert par la marque)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Billet précédent
Billet suivant

7 Commentaires

  1. Bonsoir,

    Vous mettez des graines de courge CRUES ?

    Merci pour cette recette.

    Bonne soirée et bonne soupe !

  2. jadoooore cette soupe et le gros avantage du potimaron par rapport aux autres courges est qu’il n’a pas besoin d’être épluchée !! du coup, j’en mets partout, dernière recette : pain au potimaron, un régal !

    • Miam, du pain au potimarron, notre boulanger en a proposé ce mois-ci, c’est délicieux ! En ce qui concerne l’épluchage des courges, j’avoue que maintenant je ne le fais plus, même pour la citrouille et le potiron, j’enlève juste les parties parfois un peu dures ou épaisses, mais je ne me prends plus la tête 😆

  3. Ce qui serait bien c’est de savoir de tous ces robots-cuiseurs, lequel est le mieux finalement ?
    Pour les peaux de courges : je me suis fait avoir la semaine passée : après mixage, j’avais plein de petits bouts durs dans le potage, obligée de la passer au tamis… 🙁 Donc mon conseil : ne relâchez pas la pression sur la peau du potiron !

    • Je ne peux parler que des deux que j’ai testés, le Companion et le CookProcessor, et s’il fallait vraiment choisir, ma préférence va à ce dernier, pour son esthétique, et son côté « plus costaud »… Ses fonctions sont plus simples aussi, ce qui me correspond mieux, mais cela reste totalement subjectif… Il faut regarder en fonction de ses besoins, de ses goûts, de son budget aussi… Quoi qu’il en soit, les deux sont très bien ! (c’est une réponse de Normande, pardon ! 😉 )

Écrire un commentaire

Combien font : *