(en partenariat avec Les 2 Vaches)

Après les bleuets sauvages du Québec (je vous en parle viiiiite, promis !) (je suis en retard, en retard !) le mois dernier, place aux fraises bio de Landerneau !

Nous avons été invitées avec Marjolaine la semaine dernière par Les 2 Vaches, afin de découvrir leur dernière recette, le yaourt bio fraise-rhubarbe, et plus précisément les fraises bio qui viennent toutes exclusivement du même endroit et que l’on retrouve ensuite dans nos fameux yaourts ! Des yaourts bio 100% français puisque le lait vient de Normandie, la rhubarbe du Pas de Calais, et les fraises du Finistère, donc.

Nous avons donc débarqué toutes les deux sur l’exploitation Le Pépin & La Plume, dans la campagne près de Landerneau.

Mickaël et ses deux associés y pratiquent une agriculture 100% bio et raisonnée, on trouve chez eux des vergers remplis de pommes, des poules en plein air qui pondent des œufs bio, d’autres cultures plus anecdotiques pour assurer le renouvellement des sols comme le potiron et les haricots verts, et bien évidemment, des fraises. Beaucoup de fraises.

Dès le départ, le ton est donné, Mickael nous parle avec passion de son métier, de sa philosophie du bio, mais aussi des nombreuses difficultés que ses associés et lui ont pu rencontrer, des erreurs qu’ils ont faites, sans oublier la délicate gestion économique et sociale de cette petite entreprise qui emploie 6 personnes à l’année et de nombreux saisonniers lors des récoltes.

On aurait pu discuter avec lui pendant des heures, mais voilà le temps file, alors Mickael nous embarque dans son pick’up direction la fraiseraie en plein champ à quelques kilomètres de là.

Les fraises poussent là, en pleine terre bio et à l’air libre, seulement abritées par de hauts tunnels qui les protègent des intempéries, et laissent circuler l’air. Label bio oblige, ici pas de traitement chimique, et pour limiter les invasions de mauvaises herbes, ils ont  recours aux tapis en fibres tissés (qui durent jusqu’à 10 ans) au niveau des allées, et aux bâches plastiques (pour l’instant encore non recyclables, mais Mickael cherche des solutions de remplacement) autour des plants .

Deux sortes de fraises sont cultivées ici, les printanières et les remontantes, afin d’étaler naturellement la période de production d’avril à début octobre. À la mi-septembre la récolte bat encore son plein, nous faisons connaissance avec les saisonniers qui ramassent exclusivement à la main. Leur boulot est carrément impressionnant :

Nous allons nous aussi nous frotter à l’exercice délicat de la cueillette des fraises. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais c’est un vrai coup de main qu’il faut arriver à prendre, toucher le moins possible le fruit pour éviter qu’il ne s’abîme, et couper – avec l’ongle – la tige le plus près possible du pédoncule. Marjo se débrouille plutôt bien, quant à moi je crois que je ne suis pas prête à me faire embaucher, je ne suis vraiment pas très douée !

Une fois cueillies, toujours à pleine maturité, les fraises sont rapidement triées par les cueilleurs, encore et toujours à la main : les plus belles iront sur les étals des primeurs environnants ou seront congelées sur place pour être ensuite utilisées toute l’année par Les 2 Vaches dans ses yaourts. Les moins présentables sont mises de côté pour faire des confitures, ici pas de gaspillage.

Le Pépin & La Plume produit 45 tonnes de fraises bio par an, dont 15 tonnes congelées qui serviront exclusivement à Les 2 Vaches pour sa production de yaourts tout au long de l’année. C’est quand même assez fou de réaliser tout le travail que représentent ces petites fraises que l’on retrouve ensuite dans nos yaourts ! On n’imagine pas forcément tout ça quand on plonge notre cuiller dans le pot, n’est-ce pas ? ^__^

D’ailleurs, parlons-en de ces fameux yaourts… J’ai découvert Les 2 Vaches chez Marjo quand nous avons commencé à coworker car il y en a toujours dans son frigo, et j’étais déjà bien fan de leurs crèmes au chocolat. Après cette visite, et une petite dégustation maison, je peux vous dire que le yaourt fraise rhubarbe rejoint direct la liste de mes desserts préférés. J’adore cette recette que je trouve vraiment réussie dans l’équilibre des saveurs, et sa texture à mi-chemin entre fruits mixés et en morceau est parfaite. D’ailleurs ici à la maison tout le monde est d’accord, on les trouve vachement trop bons !

Et vous, ça vous tente ?

 

Merci Les 2 Vaches, Le Pépin & La Plume,
Mickael, Sheily et Alexandra pour votre
accueil et cette visite passionnante !

➤ Plus d’infos sur le site Les 2 Vaches, vous pouvez aussi les suivre sur Facebook, Twitter et Instagram (hashtag #fairetoujoursmeuh).
➤ Si vous habitez près de Landerneau, vous pouvez retrouver les produits bio du Pépin et la Plume ici et les suivre sur leur page Facebook.

10 Commentaires

  1. J’adore les produits de cette marque. On n’est jamais déçus quel que soit le produit choisi. Merci pour la visite en photos, ça devait être sympa comme moment 🙂

  2. Coucou Céline !
    Après avoir lu l’article de Marjolaine, j’ai bien regardé dans mon supermarché hier, et j’en ai pris un paquet … on aime déjà beaucoup la vanille, la framboise, et depuis peu, ma grande est fan de leurs yaourts aux myrtilles … bon, en même temps, je dis on, mais moi je ne mange que des yaourts nature, ce sont les enfants qui se régaleront avec ceux-là !
    En tous les cas, c’est agréable de voir que ce sont de vraies fraises bonnes et bio !
    Bises !

    • Chère Hélène (qui utilise une fausse adresse mail mais qui a oublié le principe des adresses IP), je respecte les choix de vie des vegans, mais pour le coup, ce genre de commentaire passif / agressif est totalement contre-productif chez moi. Bonne journée !

Écrire un commentaire

Combien font : *