Cette année encore, nous avons renoué avec la montagne en été… Cela nous avait tellement plu l’année dernière que nous n’avons pas résisté à la belle invitation de l’Office de Tourisme d’Aussois à venir découvrir leur région, en famille.

Surtout que le gros plus de ce « petit » village-station, c’est son label Famille-Plus, détenu depuis 11 ans maintenant. Et niché dans la Haute Maurienne Vanoise, il ne manque pas non plus de charme. Ici tout est à taille humaine, le village est mignon comme tout, les gens accueillants, et il y a tellement de choses à faire !

Durant notre séjour, nous avons eu l’occasion de tester tout plein d’activités familiales, nos ados ont adoré, ce qui a fait dire à Titou, pourtant loin d’être le plus facile en la matière, qu’Aussois a été l’un de nos meilleurs moments en famille ♥︎

Bon, je vous spoile un peu la conclusion de ce billet, mais attendez de voir la suite, vous allez comprendre !

Aussois, c’est tout d’abord un bien joli village, loin des stations de montagne à grande échelle que je trouve souvent impersonnelles et un peu déprimantes en été. Ici, il y a des maisons en pierre, des fontaines, une église du XVIIème siècle, des petits restaurants mignons avec de jolies terrasses et un glacier artisanal pour les fins de journée. On a aimé l’ambiance, les petits fanions colorés pour fêter l’été et le 14 juillet, la montagne tout autour, et la vue sur les Forts de l’Esseillon et la vallée en contrebas…

 

Comme je vous le disais, niveau activités, nous avons été servis ! On a commencé par une approche culturelle de la région avec une chasse au trésor / jeu de piste au Fort Victor-Emmanuel.

Juste en contrebas d’Aussois se trouve la barrière de l’Esseillon, un ensemble de cinq forts impressionnants, érigés à la fin du XIXème siècle pour protéger le Piémont d’une potentielle invasion française… qui ne s’est jamais produite ! Le fort principal et emblématique des lieux est le Fort Victor-Emmanuel.

On pourrait croire que ce type de visite risquerait d’être un peu rébarbative pour trois ados, mais grâce à la super chasse au trésor organisée par l’Office de Tourisme, il n’en est rien. Mes trois Korrigans se sont vite pris au jeu et ont aimé suivre les traces du soldat Alessandro, en 1840, résoudre plein d’énigmes… La mise en scène de ce jeu de piste est bien fichue, c’est ludique et interactif. Bon, et puis le lieu parle de lui-même, ce fort est vraiment très impressionnant, construit sur plusieurs paliers, il surplombe à pic les gorges du Diable juste en dessous, la vue y est vertigineuse. Il est très bien restauré, pour les amoureux des belles pierres et d’aventures historiques et rocambolesques, c’est parfait. On recommande +++

Jeu de piste du Fort Victor-Emmanuel – 2 circuits dont un plus court accessible aux poussettes et fauteuils roulants, env. 2h de balade. Accès libre en autonomie ou 5€ le baluchon du soldat (avec carnet, loupe, miroir, plumier avec crayons) en vente à l’Office du Tourisme.

 

Sur le chemin de notre activité suivante, nous avons fait une courte halte à la cascade Saint-Benoît, sur la commune d’Avrieux : accessible depuis la route après une balade facile d’une dizaine de minutes, elle en impose avec ses 80 mètres de haut… Effet brumisateur garanti !

Il y avait un peu de monde ce dimanche après-midi mais ça restait agréable. On peut y pique-niquer, se tremper les pieds un peu plus loin, c’est frais et ombragé, l’endroit est vraiment sympa.

 

Nos aventures continuent avec une après-midi accrobranche au Parc du Diable, juste en face du Fort Victor-Emmanuel, et à côté du Fort Redoute Marie-Thérèse, à Avrieux.

Bon, vous le savez, mes ados et mon chéri adorent l’accrobranche, moi un peu moins en raison de mon fichu vertige. Du coup j’apprécie d’autant plus les parcs d’aventure qui ne proposent pas que cette activité, histoire de ne pas trop m’ennuyer tandis que mes ouistitis s’éclatent dans les arbres. C’est le cas du Parc du Diable, qui propose notamment une très jolie balade pour rejoindre l’autre versant des gorges du Diable… et l’arrivée des grandes tyroliennes qui les traversent.

J’ai donc regardé un petit moment ma famille évoluer au sommet des arbres, puis j’ai suivi le chemin.

Il m’a fallu une dizaine de minutes pour atteindre le Pont du Diable, un impressionnant pont suspendu qui enjambe les deux rives escarpées des gorges de l’Arc. Heureusement, je n’ai pas le vertige quand je suis sur un pont, mais je peux vous dire que je n’en menais pas large non plus quand j’ai pris mes photos, surtout qu’il y avait pas mal de vent. Mais la traversée en vaut le coup, car la vue est magnifique !

Pendant ma balade, j’entendais de drôles de bruits… des gens passaient à des mètres et des mètres au-dessus de moi en poussant par moments des cris de frayeur… En effet, le Parc du Diable propose deux incroyables tyroliennes géantes qui relient les deux versants, dont une qui n’est rien de moins que la plus grande tyrolienne du monde en parc aventure !

180 mètres de haut, et 630 mètres de long, brrrrr…

Devinez laquelle MrChéri, Mamzelle et Miniloup ont voulu faire ? Celle-ci pardi !

Pendant que je me baladais tranquillement, ils ont donc grimpé tout en haut de l’immense arbre que vous voyez sur la photo ci-dessous, et zou, ils se sont lancés tour à tour au dessus du vide !

La traversée dure quasiment 45 secondes, et la vue est paraît-il superbe – je les crois sur parole ! J’étais à l’arrivée pour admirer leur exploit, pfiou c’était super impressionnant… Ils ont adoré !

Parc accrobranche du Diable – Fort Marie-Thérèse 73500 Avrieux
Ouverture tous les jours de 10h à 18h de juin à fin septembre. Tarifs ici.

 

Vous croyez que niveau sensations fortes, on s’est arrêté là ? Que nenni les amis, cette tyrolienne géante n’était qu’une mise en jambe pour ce qui nous attendait quelques jours après : la Via Ferrata du Diable !

Aussois, c’est un peu le paradis de la Via Ferrata, il y en a des kilomètres et des kilomètres le long des parois des gorges de l’Arc, il y a même une voie qui passe sous le Fort Victor-Emmanuel. Les noms sont savoureux et annoncent bien la couleur : Traversée des anges, Montée au Ciel, Descente aux enfers, Montée au purgatoire… Tout un programme !

Au départ, hors de question pour moi d’accompagner ma petite famille, fichu vertige oblige. Et puis… et puis j’ai eu un déclic quand nous avons rencontré David, notre guide, qui a su me mettre en confiance. Parfois il y a des choses qui ne s’expliquent pas ! Ceci dit, je ne faisais pas trop la fière quand j’ai enfilé mon baudrier en écoutant ses instructions. Heureusement, le système est bien fichu, il y a une double sécurité, et on ne peut pas se décrocher (volontairement ou accidentellement) durant toute la balade. Cela a grandement contribué à me mettre en confiance.

Nous avons commencé par une petite tyrolienne, pour s’habituer doucement au vide. Puis les choses sérieuses ont commencé. Mamzelle, Titou et MrChéri étaient super à l’aise. Miniloup et moi… un peu moins ! Mais avec les conseils et les encouragements de notre guide, on a rapidement pris confiance, et profité à fond du lieu incroyable où on était ! Les gorges sont spectaculaires, et les admirer à flanc de paroi procure des sensations assez indescriptibles !

C’est cette activité qui a remporté tous les suffrages de la semaine, et à l’unanimité. Merci David !!

• Via Ferrata d’Aussois : renseignements auprès du Bureau des Guides.

 

En vrac, voici d’autres activités que nous avons pu tester lors de notre séjour. Il y a eu notamment une sortie à cheval à laquelle je n’ai pas pu participer à cause de ma douleur au coccyx. La balade a duré environ trois heures, Mamzelle et Miniloup – qui avaient déjà fait du cheval – ont bien aimé, MrChéri et Titou un peu moins, car les chemins étaient assez escarpés, et peu accessibles aux débutants qu’ils sont. C’est dommage car le paysage était sympa ! À réserver à des cavaliers un peu plus expérimentés peut-être ?

Centre équestre d’Aussois – zone agricole en bas du village

 

Il y a eu aussi du VTT électrique pour Mamzelle et MrChéri, et ils ont adoré ! Comme il était un peu tard dans l’après-midi, ils n’ont pas pris les remontées mécaniques, ils se sont contentés d’aller se balader sur les chemins. Dans cette configuration, l’électrique a été un vrai plus, ils se sont éclatés – sans mauvais jeu de mot – dans les descentes et ont bien moins peiné dans les montées. Une sortie père fille qui a duré deux bonnes heures, malgré un temps incertain et un peu de pluie, on les a récupérés enchantés tous les deux !

(oh un menhir ! on a pédalé jusqu’en Bretagne ?? ^__^)

• location de VTT électrique – Everest Sport 14 rue d’en Haut – 73500 AUSSOIS

 

Après la sortie VTT, on s’est tous retrouvés du côté du bike park, en bas du village, et les Korrigans n’ont pas résisté à l’appel du Big Air Bag !

Kesaco ce truc ? Eh bien c’est un graaand toboggan que l’on dévale à bord d’une bouée géante (en été) avant de s’envoler bien haut dans les airs, et d’atterrir sur un énooorme coussin moelleux. Bon, moi, même pas en rêve je fais de ce truc (#rabatjoie) mais nos trois loustics s’en sont donné à cœur joie, j’ai cru qu’on n’arriverait jamais à les faire sortir de là !!

 

Bon, et puis il y a eu la rando, deux jours tout là-haut dans la montagne, avec une nuit mémorable en refuge… mais ça je vous le raconte dans un prochain article, promis !

 

Pour finir, un petit mot sur l’hôtel où nous avons dormi, et les restos où nous avons mangé :

L’Hôtel du Soleil : situé en plein cœur du village, juste à côté de l’église, il est calme et bien situé. On a aimé les chambres fraîchement refaites, jolies et confortables, équipées d’un petit balcon avec vue. L’accueil est très chaleureux, le petit déjeuner est délicieux, copieux et varié, on y a aussi très bien mangé le soir.

Le petit plus qui nous a tous fait craquer, c’est la terrasse solarium sur le toit de l’hôtel avec un bain nordique et le sauna dans un tonneau juste à côté. On y était tous les soirs, pour finir les journées en beauté, je ne connais rien de mieux !!

Hôtel du Soleil *** – 15 Rue de l’Église 73500 AUSSOIS

Où manger à Aussois ?

Au Fort Marie-Christine : il y a tout plein de plats typiquement savoyards, fondues, raclettes, mais nous on a préféré opter pour des salades et de délicieux desserts. Le cadre est vraiment chouette et original !

À l’hôtel du Soleil : on s’y est régalé plusieurs soirs de suite, comme je vous le disais, c’était bon et copieux.

La Guinguette du Fort Victor Emmanuel : pour une pause de midi en plein air, il y a des crêpes salées, des paninis originaux, et la citronnade maison est à tomber !

Restaurant Le Barillon : pour une pizza ou un bon burger. La salle est un peu bruyante, préférez la terrasse si c’est possible.

Restaurant L’Étagne : pour clore notre séjour, on a craqué sur des plats typiques du coin : tartiflette, croziflette, et oui, même de la fondue, mais on avait le droit car il pleuvait des trombes d’eau dehors, il fallait bien qu’on se réchauffe un peu ! Accueil adorable, et la déco traditionnelle est très chaleureuse.

 

Voilà, j’espère que mon billet vous aura donné envie de découvrir ce joli village-station d’Aussois, c’est un endroit vraiment chouette pour les familles, il y a des tas et des tas de choses à faire, de belles balades, et des paysages magnifiques !

 

Merci à l’Office du Tourisme d’Aussois,
et à l’agence We Like Travel
pour cette semaine au top !

(et très vite la suite, avec notre randonnée en montagne et une petite vidéo GoPro / drone…)

Billet suivant
Billet précédent

12 Commentaires

    • Merci ! Il faut dire que le cadre s’y prête bien 🙂 J’ai utilisé la plupart du temps mon reflex Canon, et mon chéri la GoPro Hero5 embarquée dans les activités, c’est super pratique.

  1. J’attendais l’article avec impatience. Le teasing de la photo de la via ferrata avait eu un effet fou sur moi 😉 Et bien, je ne suis pas déçue! Quelle pêche vous avez et quel joli village!

  2. Je ne suis jamais allée à la montagne l’été, je ne sais pas mais ça ne me branche pas trop.. et l’été en général, on se fait un gros voyage à l’étranger. mais là, vraiment tu viens de me donner envie ! le coin à l’air magnifique et toutes les activités proposées plairaient bien à mon fils ! Je garde cette destination sous le coude !! 🙂

  3. très jolies photos !
    C’est une région magnifique. Nous n’avons pas l’habitude des montagnes par chez nous ^^du coup, a chaque fois, c’est l’émerveillement !

  4. Merci pour ce récit…. nous étions également à Aussois et c’est vrai que c’est un endroit magnifique….

  5. J’aime tellement la montagne l’été. Enfin, quand c’est authentique comme Aussois et pas la grande station bétonnée hyper pratique l’hiver mais tristoune l’été. Et je confirme, le VTT électrique a fait l’unanimité aussi chez nous !

Écrire un commentaire

Combien font : *