concoursloceandanse2017_01

Ah, les concours de danse… Ça revient quasiment tous les ans, et à chaque fois, quelle excitation, quelles émotions !

Et puis c’est un exercice super intéressant, et très formateur. Il y a tout le travail avant, avec le professeur et les autres élèves, on répète, on se corrige, on s’encourage. Le jour J, c’est un vrai challenge, et puis il y a les copines avec qui on danse, il y a les autres candidates, et il y a surtout le jury qu’il faut convaincre.

Ça ne se passe pas toujours comme on le voudrait, parfois on ne fait pas aussi bien, parfois le stress est vraiment pénalisant. Mais on apprend beaucoup, sur soi, sur les autres, durant un concours, je trouve.

Et puis il ne faut jamais oublier que ce n’est pas une finalité en soi, un concours. On ne joue pas sa vie, ni même son avenir, on sait très bien qu’il n’y aura rien derrière si ce n’est de la fierté parfois, et de sacrés souvenirs toujours. C’est une sacrée compétition, mais essentiellement avec soi-même.

Mamzelle y est particulièrement habituée, elle avait 8 ans quand elle a fait son premier concours, et elle adore ça. Ses tout premiers prix l’ont bien boostée, elle a gagné en assurance, c’était très bénéfique pour elle. Et puis il y a eu des années plus difficiles, des déceptions. Mais c’est formateur aussi, car passées les premières larmes un peu amères, elle n’a jamais baissé les bras et elle a pris sur elle. Elle a continué à apprendre et progresser, et petit à petit, elle a franchi de nouvelles étapes.

Cette année, c’était le premier concours de Miniloup, et c’était chouette de partager ça avec lui. Il était plutôt stressé, le pauvre, tout comme ses copains et copines de groupe, eux d’habitude tous si foufous. J’adore ce groupe car ils se connaissent depuis 5 ans maintenant, et il y a une complicité et une énergie qui s’en dégage qui est vraiment belle à voir. Alors j’étais confiante pour eux. Et j’avais hâte de les voir danser sur scène. Et après j’étais très fière d’eux. J’en ai eu des frissons.

Pour ma part, je n’ai fait des concours de danse qu’une fois adulte, à chaque fois en groupe, et pour moi ce n’est que le plaisir de monter sur scène, avec mes copines. Bien sûr que ça nous fait sortir de notre zone de confort, mais on n’est pas toute seule, on est ENSEMBLE. On a beaucoup travaillé  les semaines d’avant, on a créé une nouvelle cohésion entre nous, on se soutient, et on rigole beaucoup.

N’empêche, ce petit moment avant de monter sur scène, quand le groupe précédent a terminé, ça file toujours un peu les jetons. Et quand la musique commence, cette micro seconde où je me dis que j’ai tout oublié de la chorégraphie me provoque à chaque fois une bonne petite poussée d’adrénaline. Mais ensuite, la magie opère, et hop, c’est parti.

C’est pareil au moment de l’annonce des résultats. On a beau se dire qu’on est là juste pour danser et se faire plaisir sur scène, il y a toujours cette montée de stress irraisonnée. Le cœur se met à battre très fort, on a chaud, on croise tout ce qu’on a.

Cette année encore j’ai vécu tout ça. Pour mon fils, pour ma fille, pour moi. Pour mes copines. Et cette année encore, ça valait le coup. Avant, pendant, et après. Surtout que tous ces moments très forts se sont conclus de la plus belle des manières pour nous : un premier prix à l’unanimité pour Miniloup et son groupe, un premier prix pour Mamzelle et ses copines, et un premier prix pour nous, les seules mamans de notre catégorie.

Les jolis mots de notre jury m’ont touchée en plein cœur. Parce qu’il n’y a pas d’âge pour danser, et que la danse est l’un des plus jolis langages qui soit.

concours l'océan danse 2017

11 Commentaires

  1. Très joli ce texte et les photos parlent d’elles-même.
    J’ai vécu des sentiments similaires en pratiquant le patinage. Comme je comprends. Belle journée

  2. J’adore!
    Mais c’est dingue, je n’avais jamais entendu parler de concours de danse! (il faut dire que j’ai appris la danse seulement une fois devenue adulte)
    Une belle passion pour la danse que je partage moi aussi avec ma fille ainée: cette année nous allons toutes les deux danser au gala de l’école, joie!!!

  3. Tu me donne envie de remonter sur scène. Le trac c’est quelque chose que j’adore en revanche la compétition je suis pas fan du tout même si tu la rends ou te douce et belle

Écrire un commentaire

Combien font : *