herbefraiche01

Comme au bon vieux temps des dinosaures tags de blog, j’ai eu envie de reprendre ce questionnaire de L’Express Styles que j’ai vu également chez Géraldine – Café Mode, un des blogs que je lis depuis le plus longtemps… Alors aujourd’hui, on va parler de mes irremplaçables, toutes ces choses que j’aime et qui en disent sans doute un peu sur ce que je suis, façon portrait chinois :

♥︎ Le parfum que j’aime le plus
Ma madeleine 100% Proust, c’est l’odeur de l’herbe fraîchement coupée. Pour moi, c’est le parfum de mon enfance au Pays Basque, à Ciboure, une odeur fraîche et piquante, synonyme de printemps et de jours heureux…

♥︎ Le vêtement que je ne jetterai jamais
Ma robe de mariée, même si je ne rentre plus dedans, même si elle prend la poussière depuis des années (bientôt 20 !) au dessus de mon armoire, même si elle a un peu jauni avec le temps…
Je crois que je la garderai toujours !

♥︎ Le bijou que je transmettrai à mes enfants
La bague en diamants de ma grand-mère Mamisa. Celle qui me faisait tant fantasmer quand j’étais enfant, je m’amusais inlassablement à en compter les diamants (il y en a 35). Celle que ma Mamisa m’a offerte pour mes 30 ans, quelques mois avant, sans autre forme de cérémonie que de me la tendre simplement et de me dire « tiens, elle est pour toi maintenant… »

♥︎ Le plat que j’ai toujours envie de manger
Un bo bun nem, je ne m’en lasserai jamais…

♥︎ Le héros de mon enfance qui m’a fait rêver
Il y en a eu tellement… Je dirais Natacha Hôtesse de l’Air, je voulais tellement lui ressembler. Bon, et puis Goldorak aussi !

♥︎ L’image d’actualité qui m’a marquée
La chute du Mur de Berlin en 1989, j’étais devant ma télé, dans mon salon, au téléphone avec mes amies K et S. Cela m’a d’autant plus marquée que l’année d’avant nous étions toutes les trois allées à la frontière est-allemande lors d’un voyage de classe, et j’avais été très impressionnée par les miradors et les barbelés. Et puis les Twin Towers qui s’effondrent sur mon écran d’ordi, le 11 septembre 2001, alors que j’étais au boulot et qu’on suivait en direct, horrifiés, ce qui se passait à New York.

♥︎ La détestation qui ne changera jamais
La crème chantilly… c’est dégueu, ça, la crème chantilly, non ? (ne me jetez pas des cailloux, je sais que l’immense majorité des gens aime ça ^__^)

♥︎ L’été dont je me souviendrai toujours
Je n’en sais fichtre rien ! J’ai plutôt une bonne mémoire, car j’ai une façon de segmenter et de classer mes souvenirs en fonction des dates et des saisons. Du coup je crois que je me souviens de quasiment tous mes étés depuis mon adolescence… On va dire que celui qui m’a le plus marqué c’est celui de mes 17 ans. Je suis partie camper deux semaines à Portiragnes avec ma cousine et ses copines, c’était mes premières vacances « de grande », je ne m’étais jamais sentie aussi libre, et on avait énormément rigolé !

♥︎ L’objet de la maison que je garderai toute ma vie
Aucune idée… Je me rends compte que je suis moins conservatrice que ce que je pensais, d’ailleurs ces temps-ci j’ai beaucoup trié mes affaires. Il y a peut-être cette petite poupée-puzzle en bois que je trimballe de maison en maison depuis que je suis bébé ? Ok, on va dire ça !

♥︎ Le gâteau qui me fait toujours flancher
Malgré les apparences et le nom de mon blog, je ne suis pas si sucrée que ça, comme fille… Je n’aime pas les gâteaux trop lourds, trop crémeux, et quand arrive le dessert, souvent je n’ai plus faim et je préfère manger des fruits. Mais proposez-moi une bonne tarte aux myrtilles, un gâteau moelleux aux pommes ou un carrot cake, et là, il y a des chances que je craque quand même !

Voilà, voilà, et vous, c’est quoi vos irremplaçables ?

Billet précédent
Billet suivant

12 Commentaires

  1. Je partage le même avis sur la crème chantilly : beurk!
    Je garderais aussi toujours ma robe de mariée mais aucune idée non plus pour l’objet de ma maison…

    Pour le parfum, je viens de faire un stock d’un parfum de chez l’occitane car ils vont arrêter de le produire… acacias et fleurs d’or : j’en suis dingue ! Je tiendrais quelques temps mais pas indéfiniment 🙁

    • J’ai le même souci avec mon parfum, Shalimar Initial de Guerlain, qui ne se fait plus depuis deux ans… je n’ai pas du tout anticipé son arrêt, à vrai dire je m’en suis rendue compte quand j’ai fini mon flacon, depuis impossible d’en retrouver… Rhaaa quelle tristesse, je porte désormais le dernier Repetto, qui sent très bon, mais n’est pas complètement MON parfum… Tu as bien fait d’en prendre 2 flacons !!

  2. Je garderais l’odeur du pain qui cuit quand je passe devant la boulangerie le matin : ça sent tellement bon! L’objet de ma maison que je garderais toute ma vie, c’est mon journal intime… Bonne journée! ♥

  3. Bonsoir Céline !
    Sympa ce portrait … l’odeur de l’herbe coupée, j’aime aussi … et pour le bijou, je porte autour du cou une chaîne avec un petit bambi en or que ma grand-mère m’a offert pour ma communion (enfin, elle m’avait donné des sous pour m’acheter une médaille de la vierge, mais je n’étais déjà pas un modèle de religiosité à l’époque … avant de virer carrément athée …) et mes deux filles lorgnent dessus désespérement … et la chantilly, je ne suis pas fan non plus, même s’il m’arrive d’en manger maintenant …
    Bises !

  4. Ouais ben t’as pas goûté à ma crème chantilly, elle est succulente !!! Peut-être que je te ferai changer d’avis !!!

  5. Moi c’est le pain grillé (qui + est des grandes tartines de pain de 3 l !) par mon papa ds le feu de la cheminée, avec juste du beurre dessus !!! Hum, un régal !!

  6. L’odeur du café fraîchement moulu…Ça sent le dimanche matin tranquille pour moi….Je viens d’une famille très café. Quand je passe devant un torréfacteur…je repasse, au moins deux fois!
    et pour les évènements à la télé, j’ai les mêmes références (moi aussi en 1988 je suis allée à la frontière « intérieure » allemande et les miradors m’avaient vraiment impressionnée. Pour le 11/09, j’étais en congé maternité, et je suis restée biberon suspendu à 2 cm des lèvres de ma titoune qui hurlait tout ce qu’elle savait….). La robe de mariée, pareil,j’ai aussi une petite poupée en tissu et visage de plastique que j’avais dans mon berceau, qui me suit depuis (ça fait un bail). et j’aime al chantilly maison uniquement. Par contre, le foie beurk, beurk (vision odeur toucher beurk).

Écrire un commentaire

Combien font : *