Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Si vous êtes des fidèles du blog, vous vous en souvenez sans doute : début septembre, je commençais un Bullet Journal.

Bullet Journal, kezako ? Pour résumer, c’est une méthode qui consiste à tout noter dans un seul et même cahier ou carnet : agenda, pense-bête, listes en tout genre. Si vous voulez plus d’infos, je vous invite à lire ou relire cet article, tout y est décrit dedans.

4 mois après la création de mon bullet, j’avais envie de revenir vers vous avec un petit bilan… Est-ce que j’en suis satisfaite ? Est-ce que je l’utilise tous les jours ? Est-ce que cela a vraiment changé ma vie ? ^__^

Venez, je vous raconte tout !

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Pour rappel, mon Bullet est un carnet format A5, le modèle Leuchtturm 1917 turquoise 249 pages blanches. Depuis 4 mois, je l’utilise absolument tous les jours, et le trimballe partout avec moi. Il tient bien le coup, et j’en suis à la page 115. Au départ, j’ai créé un certain nombre de pages (voir ici), depuis j’en rajoute régulièrement, selon mes besoins.

Chaque mois, je crée donc un planning mensuel, et une partie agenda (2 jours par page, et je regroupe le samedi et le dimanche sur une même moitié). Ça me prend une petite demi-heure, à peine, et c’est un moment que j’aime vraiment bien, ça me détend ! Je colle un petit bout de masking tape sur la tranche pour retrouver facilement le mois en cours.

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Dans la partie agenda, je note mes rendez-vous et ceux des enfants, ainsi que ma to-do list de boulot. Je coche consciencieusement les tâches accomplies, et je reporte ce qui n’a pas été fait aux jours suivants (parfois un certain nombre de fois, procrastination oblige, mais l’avantage c’est qu’au bout d’un moment j’en ai marre de reporter, alors je fais !)

Comme je vous le disais dans mon premier article, un Bullet Journal n’a pas particulièrement vocation à être joli, mais moi j’ai décidé de dessiner sur le mien le plus possible et de soigner au maximum sa présentation. J’y fais du lettering, je dessine des petites icônes, la météo du jour et des petits gribouillis jolis (Pinterest est pour moi une source inépuisable d’inspiration). Je colorie même parfois quand j’en ai le temps. C’est pour moi un vrai moment de détente, propre à mon bullet, mais cela n’a bien évidemment rien d’obligatoire.

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Pour décorer mon bullet, j’utilise chaque jour les feutres Staedtler à pointe fine 0,3mm que j’ai achetés au départ. Ils sont de super qualité, ne sèchent pas et ne traversent pas le papier. Je recommande vraiment ces feutres les yeux fermés. En revanche, je me rends compte à l’usage que je n’utilise qu’un seul feutre noir sur ma pochette de 4 feutres noirs Faber Castell PITT artist pen, celui à la pointe S. Je n’utilise jamais les 3 autres, j’aurais pu me passer de les acheter.

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

 

J’ai rajouté dans ma trousse une petite pochette de crayons de couleur, et une petite règle pochoir en métal, complètement gadget, mais que j’aime bien !

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

En plus de la partie agenda, voici les pages que j’ai créées :
– planning annuel 2016 – 2017
– calendrier des vacances scolaires 2016 – 2017 – 2018
– anniversaires famille et amis
– articles à écrire et idées d’articles à venir
– produits reçus
– livres lus
– séries en cours
– films vus (au cinéma, sur Netflix, ou en DVD)
– différentes wishlist (Noël, anniversaires, mode…)
– valise et matériel à emporter en blogtrip
– projets dans la maison, détaillés pièce par pièce
– liste de mes achats vêtements, sacs et chaussures

Chaque mois, j’ai également créé des trackers où chaque jour je note si j’ai fait du sport, de la danse, si j’ai lu, si je me suis couchée avant minuit et levée tôt. Cela me permet de faire un petit bilan en fin de mois, et de me motiver au jour le jour si je lis moins ou manque de sommeil !

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Avant d’entamer un nouveau mois, je note les moments marquants du mois précédent :

Organisation - bilan bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

En revanche, j’ai vite abandonné la rubrique « objectifs mensuels », et je n’utilise plus de codes de couleurs selon les différentes tâches, je change à chaque fois, selon l’inspiration du moment !

Voilà, je crois que j’ai fait le tour ! En guise de conclusion, je dirais que si le Bullet Journal n’a pas changé ma vie, il me la facilite grandement. J’ai tout sous la main, chaque chose est bien rangée à sa place, et ça me dégage du temps de cerveau disponible ! J’ai de plus réussi à lier l’utile à l’agréable en le décorant joliment, et en m’autorisant enfin à dessiner des petits bidules jolis, chose que je faisais jamais avant.

J’ai réussi à en faire l’outil qu’il me fallait, et qui me convient parfaitement. Et si certains jolis agendas m’ont un peu fait de l’œil en ce début d’année, je ne suis pas prête à abandonner mon cher BuJo !

(J’ai même réussi à convertir Marjolaine ^__^)

Et vous, le Bullet Journal ? Ça vous tente ? Vous en avez déjà un ? Dites-moi tout !

Enregistrer

Enregistrer

Billet précédent
Billet suivant

47 Commentaires

  1. Je confirme que je ne peux plus vivre sans ! Merci de m’avoir convertie ! En revanche, le mien n’est pas du tout joli et décoré mais ça m’aide à m’évite de me disperser, je me concentre juste sur ce que j’ai écrit et ça marche !

    • C’est ça qui est tellement bien avec le bullet, chacun fait comme il veut, et l’adapte à ses besoins 😉

  2. Je m’y suis mise aussi il y a un mois, exactement le même carnet. Le tien a l’air top avec ses petites illustrations, je vais m’en inspirer. J’aurais bien aimé d’autres photos des pages pour voir comment tu les fais 🙂

  3. Moi aussi je suis adepte, je l’utilise tous les jours par contre, il a beaucoup moins la fonction dessin que tu as sur le tien, moi c’est très agenda et listes. Par contre je voulais peut être faire un tracker sport aussi.

    • J’ai fini par créer un tracker au bout de 2 mois je crois… je trouvais ça un peu extrême, mais en fait non, c’est un bon repère, et une bonne façon de se motiver pour certaines choses. Pour le sport c’est parfait !

    • Hihi, merci, ce sont des petits gribouillis tout simples, je suis incapable d’en créer, alors je recopie ceux que je trouve jolis sur Pinterest… à force je me les approprie 😉

  4. Trop cool ce retour d’expérience ! 4 mois, ça confirme que ce n’est pas une lubie en tout cas 🙂
    Tes petites dessins sont TROP BEAUX. Et j’aime bien l’idée du « avant je ne dessinais jamais » genre ça provoque un peu de créativité en plus (c’est important).
    J’avoue vouloir tenter mais pas spécialement le mode agenda, plutôt objectif… A voir !
    Merci en tout cas pour cet article.

    • J’ai acheté plein de bouquins pour commencer à dessiner (mon grand fantasme, et mon grand regret… je dessine plus mal qu’une enfant de 5 ans), mais je n’ai jamais réussi à me lancer ! Alors que là, à coup d’un petit soleil un jour, une bannière un autre, au final, je dessine des bidules tous les jours, et je commence à être bien plus à l’aise ! C’est cool, non ? (même si les beaux arts c’est pas pour tout de suite… après tout c’est pas mon objectif 😆 )

  5. Je n’ai pas réussi à m’y mettre..Je l’ai commencé et puis j’ai abandonné peut être parce que je ne suis pas assez organisée à la base ^-^

    • Ou alors tu as voulu en faire trop ? C’est vrai qu’on en voit sur le net qui sont de véritables œuvres d’art, ça peut coller la pression… Ou alors, peut-être aussi qu’un agenda c’est ce qui te convient le mieux, c’est possible aussi !

  6. C’est une idée géniale ! J’hésitais à m’acheter un agenda traditionnel qui ne suffit pas à TOUT noter : je vais suivre ton exemple car j’adore dessiner et coller …

  7. J’étais tenté d’en faire un à la rentrée mais je n’ai pas pris le temps ; mais je crois que va falloir m’y mettre, tu me tentes trop avec le tien qui est si joli !

  8. Le nombre de petits trucs que je reportais constamment et que je fais maintenant rapidement parce que je les note et que j’ai le bonheur de les tracer ensuite !!!
    Par contre, ici c’est du noir et blanc exclusif, aucun dessin (j’ai commencé avec la vidéo de Solange te parle) : l’avantage ? 5 mois -> +/- 50 pages 😀 c’est plutôt économique.

  9. J’ai abandonné le côté « agenda » ou les trackers et tout ça…
    Mais j’ai un carnet où je note pour chaque jour les tâches à accomplir (perso ou au boulot). ça m’aide vraiment beaucoup et ça m’évite d’oublier des choses ! (genre quand j’ai des fiches à photocopier, que j’oublie et que je suis obligée de courir à la photocopieuse pendant que les élèves finissent un exercice ! 😉 )
    Et le mien, n’est pas du tout joli…
    quand on voit ce que font certaines sur internet, pas sûre que cet outil fassent gagner du temps à toutes ! 😉

  10. Je n’irais pas jusqu’à appeler ça un BUJO, mais pour la première fois, je me mets à l’agenda perso (NB: je suis pro de la santé donc pour moi agenda=carnet de RDV donc moyennement fun^^): un simple agenda gratuit de ma banque, mon but: au moins une fois par semaine venir y noter les livres lus/les kms faits/les recettes/les listes… et le garder sous la main pour y inscrire évènements et idées en tout genre . On verra bien si je m’y tiens. Ce sera loin d’être joli comme le tien^^ ou celui de Marjolaine, sans le voir, j’imagine aussi un truc avec plein de jolies écritures et petites fleurs ;)!

  11. J’ai commencé un bullet journal en octobre après avoir lu ton article et j’en suis ravie aussi! Merci beaucoup!
    J’utilise des jolis papiers que je colle, du masking tape pour la déco, j’ai fait un peu de dessin au début mais ce n’est pas trop mon truc finalement. J’ai laissé tomber aussi le planning mensuel après deux mois en ne gardant que le « A faire  » et « Envie » à chaque début de mois. Je mets les 7 jours sur une page avec une seule case samedi-dimanche, partagée en deux, et une page vierge en face! Et mes listes: recettes à faire ou faites sympas, livres lus ou à lire, jolis moments et instants chouettes (chaque mois). Et en fin de carnet: les rêves marquants, mes idées de cours, mes « wanted » par saison, les idées de cadeaux, les activités à faire avec les enfants par saison, les souvenirs de 2016, des remarques…
    C’est chouette! Seul bémol: au début je gardais mon moleskine pour le « dehors », car je n’assume pas trop le regard sur mon bujo (la tête de mes collègues quand ils ont vu que je me trimballais avec des crayons de couleur!) ni pour mes rv (la tête de mon dentiste!), et puis c’est assez lourd dans un sac à mains…Et un peu peur de le perdre sur mon lieu de travail ou dehors! Bon finalement comme toi je ne me suis pas acheté d’agenda pour cette année! Tant pis j’assume!

  12. Je suis également convertie et comme toi je tente de dessiner un peu, de lui donner un peu de peps ! J’ai le cerveau plus light depuis que je l’utilise 🙂

  13. Coucou !
    On a lu et vu beaucoup de choses sur le bullet journal, j’hésite toujours ! Ton retour d’expérience est très convaincant et en plus ton journal est adorable !
    Moi j’utilise chaque jour un gros cahier d’écolier avec une page par semaie, finalement, je ne suis pas loin de sauter le pas … reste à trouver un peu de temps pour me lancer, parce que notre déménagement ne remonte qu’à 15 jours, qu’avec les fêtes et trois enfants toujours malades (ce qui ne nous arrive jamais !!) dans les pattes … plus les soucis d’adaptation à l’école pour les deux grands … mais je vais peut-être me le noter dans ma liste de projets de début d’année ….
    Bises et bon week-end !
    PS : en plus, j’ai déjà les mêmes feutres que toi, ne me reste plus qu’à piquer un stylo noir à mon chéri, il en a plein pour ses dessins …
    PS 2 : j’adore ta petite règle !!

  14. Pingback: Bullet journal version 3 – Entre les cailloux, il y a ma vie

  15. c’est tentant ….
    J’aurais voulu avoir plus de renseignements sur les « pages », combien de pages par rubrique, comment faire pour créer une page, comment les retrouve-t-on, avec un marque page ? A quel endroit du bullet se trouvent elles ?
    bonne journée

  16. Je crois que je me disais déjà avant de savoir ce qu’est un Bullet Journal que je devrais me faire un truc dans ce genre, mais je ne m’y suis jamais mise. Du coup j’ai toujours dans mon sac un carnet(voire plusieurs) annoté de partout mais complètement désorganisé, dans lequel je glisse en plus des bouts de papier sur lesquels je note d’autres trucs, des post’it, etc. + tout un tas de notes dans mon téléphone + mes rdv dans l’agenda Google que j’ai aussi sur le téléphone (pratique pour les rappels, il est vrai)…… Bref, je crois que je suis mûre pour un BuJo, sauf que j’ai trop la flemme de le commencer et me demande si je m’y tiendrai.
    En tout cas le tien est magnifique !

  17. Perso, addict des articles de papeterie comme je le suis (laissez-moi dans n’importe quel rayon de cahiers et de stylos, et revenez me chercher deux heures plus tard…) , j’adore cette idée du carnet compagnon de tous les instants, mais je me connais : le problème que j’ai avec tous les agendas et affiliés, ce n’est non pas de noter les choses à l’intérieur, mais d’y revenir pour lire ce que j’y ai écrit ! Noter un rendez-vous, aucun problème ! Me rappeler de l’ouvrir pour voir que J’AI un rendez-vous, impossible ! Du coup, je suis passée à l’utilisation du calendrier géant suspendu en plein milieu de la maison : impossible de passer à côté… ^__ ^
    Mais j’ai effectivement un petit carnet de ce genre pour tout ce qui est routine de ménage, planification de menu, courses à faire, etc. Il habite sur le comptoir de la cuisine, il y a une page par jour de la semaine, une page dédiée aux idées menu (à base de mini post-it collés dedans), et plein de pages libres pour si j’ai encore d’autres idées. C’est un aide-mémoire, pas un compagnon de vie. Si je le trimballais partout avec moi, je serais sans arrêt en train de chercher dans quel sac ou dans quelle poche je l’ai laissé, s’il est resté au boulot ou alors dans la chambre, bref, il lui fallait un endroit à lui.
    L’idée de base commune à tous ces systèmes, c’est vraiment de délester sa mémoire sur papier pour, en quelque sorte, créer de l’espace de stockage dans sa tête. Et puis c’est si bon de vérifier la liste de ce qu’on avait à faire et de voir que tout a été fait… ^__^

  18. merci pour cet article à la fois facile à lire et concret.
    je ne décore pas du tout mon bullet faut de temps et de talent mais je l’ai commencé le 10 juillet 2016 (et oui on peut commencer comme ça tout de suite avec le carnet que l’on a sous la main) pour voir si j’allais m’y tenir avant de m’acheter un joli carnet. et en fait ça me convient parfaitement, je vais rajouter des tracker car finalement ça serait bien pratique, je m’autorise à coller le calendrier de mon ancien agenda et le planning, sinon je fait une page mensuelle et des pages jours plus des listes et des notes, c’est plus léger que mes multiples carnets auparavant, le seul problème c’est quand il faut changer de carnet (ça prend un peu de temps et il y a toujours cette tendance à hésiter à se lancer de peur qu’il ne soit pas parfait, mais je progresse!)
    Marie

  19. J’en tiens un bien organisé depuis juillet.Avant j’avais des carnets où je notais tout ce que j’avais à faire mais sans date, sans reporter ce que je n’avais pas fait, et sans index. J’étais perdue du coup! Il suffisait d’y penser et maintenant, je me sens plus zen, mieux organisée, même si je croule sous les choses à faire 🙂

  20. Pingback: Mes petits trucs organisation, anti-stress et détente au travail | Merci pour le chocolat !

Écrire un commentaire

Combien font : *