entorsecheville01

Je ne sais même pas commencer ce billet tellement je suis (nous sommes !) dépitée(s) ! Mamzelle n’a pas encore fini sa rééducation d’épaule – suite à la 2ème luxation de l’année qu’elle s’est faite cet été – qu’on a déjà du retourner aux urgences…

Cette fois-ci, c’est la cheville. Une vilaine entorse faite en jouant au handball au lycée. Même pas sur un smatch de folie ou une contre-attaque d’anthologie, ni sur une défense d’acier… Non, elle reculait, tout simplement, et paf la girafe, la cheville qui se tord et qui craque. Bêtement.

Nous avons donc passé 2 bonnes heures aux urgences pour passer une radio, heureusement il n’y a pas d’arrachement osseux. Mamzelle s’en tire donc avec une attelle pendant 10 jours, des béquilles, et surtout une interdiction de sport pendant 3 semaines.

Et ça, c’est le drame, encore une fois, car du coup elle rate le spectacle de Noël du conservatoire, le super stage de jazz avec 2 top chorégraphes le week-end prochain, et puis elle se prive de 3 semaines de travail de la choré classique pour son examen en février. Encore un coup dur, qui en deviendrait presqu’une habitude tant elle cumule les blessures et les bobos (jamais à la danse, en plus). À croire qu’on nous a livré notre fille en kit il y a 15 ans et qu’on s’est un peu plantés sur la notice de montage.

Blague à part, c’est bien galère pour elle, au quotidien, de prendre le bus et d’aller au lycée avec des béquilles. J’essaie de la conduire le plus souvent possible (le côté cool de la maman freelance), et puis ses copains l’accompagnent au self pour porter son plateau (trop contents de passer prio devant tout le monde ^__^) et elle a un pass pour prendre l’ascenseur. Il faut juste qu’elle prenne son mal en patience, 10 jours ça va vite passer.

Ce qui n’empêche pas qu’on se pose pas mal de questions aussi sur sa fragilité physique. C’est vrai qu’elle fait beaucoup de sport, donc elle est logiquement plus exposée au risque de blessures, mais tout de même, là ça commence à faire beaucoup. Notre armoire à pharmacie ressemble à un entrepôt Thuasne, après les béquilles, les attelles de pouce, les genouillères et les 2 Dujarrier pour l’épaule, il ne nous manquait que la chevillère. On a désormais la collection complète, faudrait pas que la sécu nous colle un contrôle pour enfant maltraité !

Bon, heureusement, comme on ne peut pas perdre à tous les coups, Mamzelle se console avec ses excellents résultats du 1er trimestre de 2nde : elle est première de sa classe avec 17,5 de moyenne générale ! (maman fièèèère) Alors si on a manifestement un peu merdouillé sur la notice de montage, heureusement on n’a pas trop foiré le cerveau ! Ça tombe bien, elle va en avoir besoin, de son cerveau, pour la suite de ses études. Vous savez ce qu’elle veut faire plus tard ?

Kiné.

Ah ben voilà. Tout s’explique. Je me demande si elle n’a pas décidé de se servir d’elle-même comme auto-cobaye ?!?

Billet précédent
Billet suivant

17 Commentaires

  1. Hahaha!! Terrible les projets professionnels!
    En attendant j’espère qu’elle a de la patience en réserve car ça risque de lui servir en attendant de récupérer toutes ses capacités physiques…
    Bon courage!

  2. ça me rappelle quelqu’un…parfois trop de sport tue le sport… il y a eu une année où mes parents ce sont demandés si il n’allait pas prendre une abonnement VIP pour les urgences…Cheville, bras, épaule , majeur…tout y est passé (et tiens j’étais en seconde aussi)…et toujours bêtement, jamais au volley ou au tennis que je pratiquais pourtant très assidûment…Et puis un jour on se fait moins mal. Il est vrai que les sportifs sont plus exposés..
    courage pour elle dix jours ça passe vite

  3. Faut aller voir un rhumatologue (et orthopédiste) pour qu’ils fassent une densitométrie osseuse, voir d’ou vient le probleme. Elle fixe peut être mal le calcium ta danseuse.
    C’est marrant parce que le kiné d’Yseult est tout cassé aussi 😉

  4. A l’adolescence, je n’arrêtais pas de me fouler les chevilles, tordre les genoux, fouler le pouce et le poignet et puis ça s’est arrêter vers 20-22 ans.
    Bon courage à ta miss et ses béquilles.
    Bisess

  5. Bon courage à ta fille et félicitations pour sa super moyenne ! l’année dernière mon fils était en seconde et on était déjà très contents de ses résultats avec 15 de moyenne générale mais là 17,5 bravo à elle !
    C’est une bosseuse ou elle a des facilités ? parce que le mien compte pas mal sur ses acquis !

  6. Bonjour,
    Je lis depuis longtemps votre blog. Je pense aussi que vous devriez l’emmenez voir un rhumato pédiatre. Notre fils se blessait souvent aux chevilles ou autres articulations jusqu’au jour où un matin son pied avait triplé de volume sans rien faire. Après 1 mois d’examen, on a découvert qu’il souffrait de polyarthrite juvénile ce qui fragilisait ses articulations. Il est suivi par un rhumato pédiatre (il a 13 ans) et il va de mieux en mieux. Il continue le sport mais certains sont déconseillés. Bon courage à elle c’est dur quand on aime danser. Ma fille et moi dansons aussi.

  7. Ah ah j’ai l’impression que c’est moi 😀
    Je crois que j’ai eu des entorses à peu près partout ou c’est possible d’en avoir ! Parfois légère, parfois plâtrée et parfois grave avec rupture du LCA du genou gauche, 2 fois le même à 15 ans d’intervalles, opéré les 2 fois
    Et je ne parle pas des multiples tendinites parfois à la limite de la rupture complète … un kiné m’a dit récemment dit que l’hyperlaxité favorisait tout ça

    Bref même à 35 ans je n’en ai pas encore fini , alors bon courage à elle et bonne chance pour ses études 🙂

  8. J’ai eu ce genre de problème ado pendant 2 ans j’ai alterné les entorses chevilles/genoux des 2 jambes. La croissance m’a t on dit. Bon l’avantage c’est que les béquilles font des abdos en béton !

  9. J’étais pareil qu’elle petite, très sportive: grs, danse classique et danse morderne ainsi que tennis.
    Bilan, entorse sur entorse des chevilles et des poignets. Aujourd’hui à 28 ans, elles sont toujours aussi fragiles mais le running aide à les maintenir.

  10. Tiens, je me sens moins seule à être malade avec des douleurs au pied et des radios en ce mois de décembre. Mais la pauvre ! :-/
    Lol pour le métier… Une amie danseuse qui a longtemps eu un corset essaie en ce moment de se reconvertir pour être ergothérapeute… Tiens tiens ! Je comprends que les résultats de ta fille vous rendent fiers !

  11. Bonjour Carine,
    Pauvre Mamzelle!!
    J’ai vécu au début de mon adolescence… Je suis allée jusqu’à 6 mois de plâtre pour mon bras gauche…
    j’ai été suivi par un médecin de famille qui avait une spécialité en traumatologie du sport… au fil des mois on a trouvé des solutions. Essayez déjà cela, ensuite si besoin vous irez chez un rhumatologue…
    Bon courage à la Mamzelle et félécitations pour ses résultats scolaire! et joyeux Noël!

  12. Muhaha ma fille de 15 ans danseuse ne se remet pas de sa cheville à entorse, a toujours mal au dos (Des années de kiné) se blesse régulièrement au self défense…
    Et veut être pédiatre…
    ou kiné….

    Ca doit être ça, l’instinct de survie 🙂

  13. Hello !
    Je me blessais souvent à son âge, surtout en EPS au collège et lycée d’ailleurs, alors que faisais pourtant beaucoup de sport en dehors.
    Avec un peu de recul, j’aurais tendance à penser qu’on ne s’échauffe pas bien, voire pas du tout, en EPS… Peut-être en a-t-elle besoin ? Depuis que je suis adulte, je fais toujours autant de sport, mais je n’ai quasiment eu aucune blessure. Alors je ne sais pas d’où cela peut venir, mais peut-être qu’il y a de l’espoir que son corps en kit soit finalement bien soudé à l’âge adulte ?

    Courage à elle !

Écrire un commentaire

Combien font : *