Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Je ne connaissais pas la fameuse ville close de Concarneau, dans le Finistère, quel plaisir de la découvrir avec Marjolaine, sous le soleil et hors saison, dans le calme ! Tout n’était pas ouvert, mais c’était tellement agréable de déambuler dans les petites rues pavées, de flâner dans les recoins et de prendre un grand bol d’air vivifiant en haut des remparts. Une jolie balade, incontournable de la région.

J’ai particulièrement aimé l’arrivée par le port, avec tous les bateaux, les mouettes, et cette vue impressionnante sur les remparts. À marée basse, cela donnait à cette petite ville dans la ville des airs de château assiégé… et à marée haute, des airs de fière petite île qui n’a besoin de rien ni de personne.

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

À l’intérieur, outre notre petite halte crêperie, nous avons pris le temps d’admirer les jolies maisons en pierre qui ont toutes, sans exception, un très joli cachet. En novembre les rues sont encore fleuries, c’est super agréable…

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

En longeant les remparts depuis l’intérieur, on a souvent la surprise de déboucher sur la mer et d’avoir les bateaux à portée de main.

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Et puis, les remparts, la vue d’en haut sur le reste de la ville est à couper le souffle, et pas seulement parce que le vent souffle fort ! Je suis toujours très impressionnée par les fortifications, vestiges d’un autre temps, solide comme le roc et qui semble ne jamais pouvoir disparaître. J’imaginais me balader là avec mes Korrigans jouant aux pirates, je pense qu’ils auraient adoré !

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

Concarneau, ville close - Bretagne, Finistère (via wonderfulbreizh.fr)

La balade dans la ville close est vraiment très agréable, même hors-saison. Prévoyez une petite heure, voire plus si vous faites des arrêts dans les nombreuses petites boutiques proposées. Une balade hors du temps et tellement dépaysante !

▲ découvrez également Concarneau en vidéo, dans notre vlog ▲

Et vous, la ville close de Concarneau, vous connaissez ? Vous aimez ?

Billet précédent
Billet suivant

24 Commentaires

  1. Enfant j’étais au centre aéré et j’avais fais un mini camp a Concarneau, j’avais 9 ans, je m’en souviens comme ci c’était hier. Vous m’avez donné envie d’y retourner!

    • C’est pas trop trop loin de Rennes, ça peut peut-être se faire dans la journée ? (je me rends pas trop compte)

  2. Je veux rentrer chez moiiiiiiiii! Vous m’avez foutu le bourdon avec cette vidéo, Pont-Aven et Concarneau, ce sont nos 2 endroits préférés pour s’évader un week-end. Et c’est (beaucoup) trop loin de la Haute-Savoie 🙁
    Hors-saison, c’est vraiment le top!

  3. Vous faites de parfaites ambassadrices de la Bretagne, ces photos sont superbes et donnent envie de venir à Concarneau illico. Et pourquoi pas jumeler Concarneau et Aigues-Mortes, près de chez moi, ces deux villes se ressemblent beaucoup.

  4. C’est vrai qu’en saison c’est assez infréquentable. Le soir en hiver c’est assez surréaliste aussi car il n’y a personne (et quelques restau ouverts malgré tout). Et l’arrivée par le Bac est toujours super sympa.
    A signaler aussi La maison du Kouign aman, sur la place Saint-Guénolé. Perso : c’est leur gâteau breton que je préfère : leur pâte brisée sont à couper le souffle. Et ils mettent sous vide pour emporter loin et garder longtemps ! En été leurs glaces sont chouettes aussi. Je n’arrive pas à croire que vous êtes passées devant sans vous y arrêter ? Peut-être gardez-vous le bon plan pour un prochain article ? Ou que vous n’avez pas aimé ?

  5. En vacances dans la maison de famille dans le Finistère en septembre (du côté de Quimper), nous avons profité d’une belle journée pour aller (re)découvrir Concarneau, et j’avoue que j’ai a-do-ré!! Sur la place de l’entrée il y avait un groupe de musique celtique, il faisait doux, on a flâné dans la ville close et on y a même pique-niqué (dans le parc). Un super souvenir!

  6. Ah la la, tout ça me rappelle de jolis… et lointains souvenirs ! Il faudra que j’y retourne.
    Merci pour cette jolie balade et bonne journée !
    Espelette

  7. Ah bah faudra retourner alors 😉 Parce que vraiment ça vaut son pesant de beurre salé.

    Et pour faire la sortie gastronomique complète je vous conseille aussi le restau le Pouce (pas loin de la ville-close en direction de la criée) : des fruits de mer et du poisson délicieux et garanti sans chichi.

    Voilà c’était le quart d’heure gastronomique de tante Fanchette…

  8. Vos photos et la vidéo me donne envie illico de prendre ma voiture, de quitter Rennes et de filer prendre un bon bol d’air dans le Finistère. Concarneau est une ville particulièrement remplie de jolis souvenirs, mon papa emmenaient les enfants à l’Ile Tudy pour les vacances et ils partaient toujours une journée en balade à Concarneau. Mon fils choisissait à chaque fois un joli bateau de pêche pour compléter sa collection !

  9. Oh oui, je connais… en saison pour une visite que j’avais adoré…
    Et hors saison lors d’une escale à la voile… Une autre approche et quel pied d’arriver à Concarneau par la mer… On se sent les rois du monde !

  10. Déjà allée il y a fort longtemps, ce sera l’occasion d’y emmener les z’enfants qui ne connaissent pas du tout le Finistère. De Rennes c’est faisable en une journée, mais il faut partir tôt et rentrer tard si on veut bien en profiter…

  11. Nous méditons un pont dans le Finistère en 2016, et ça me donne vraiment envie de mettre Concarneau sur la liste des choses à faire 🙂 D’autant plus que j’ai une passion pour les villes fortifiées (Aigues Mortes, Carcassonne, et récemment un coup de coeur pour St Malo qui nous a donné envie de revenir en Bretagne !)

  12. Merci pour ce joli billet sous le soleil en plus même si cela me fait terriblement envie de rentrer au bercail !
    Concarneau j’y vais toujours avec plaisir quand je viens pour les vacances à Beg Meil, mon ancre familiale.
    Ado, je prenais le bateau, la Jeanne-Yvonne pour faire le trajet Beg-Meil-Concarneau et aller flâner dans la ville close. Il existe toujours en saison.
    Je trouve qu’elle a beaucoup plus de charme que celle de Saint Malo (un peu de chauvinisme).

  13. A Pâques commence la saison touristique , mais la grande foule qui gâche le plaisir , c’est en Juillet et Août. Visiter le Musée de la Pêche ( gratuit scolaires ) Faire le tour des remparts ( gratuit ) . Longer la corniche en bord de mer à partir du port de plaisance ( ce que les indigènes appellent  » le tour des plages  » ), Visiter le Marinarium . Très bon restaurant : La Coquille .
    Sortir de la ville et aller à Pont-Aven ( 12 km ) , à Port-la-Forêt ( 10 km ) et la Forêt-Fouesnant ( 2km de Port-la-Forêt ).
    – A Névez ( 7km ) visiter Kerascoët et ses chaumières à Men-zao = pierres debout en Breton . ( y aller par la côte : Concarneau /Trégunc/Trévignon/Raguénès/Névez.
    Et cetera . Concarneau , c’est le Paradis .
    – acheter des conserves artisanales ( thon … ) à l’usine Gonidec : excellent .

Écrire un commentaire

Combien font : *