rentree2015

Attention, cette photo est un fake absolu, une mise en scène a posteriori… impossible de prendre la traditionnelle photo de rentrée hier matin, les horaires de mes Korrigans étant trop disparates. On a fait ça cet aprem après le déjeuner, j’avais quand même envie de garder un petit souvenir de notre rentrée 2015, tant pis pour le décalage horaire ^__^

Mamzelle est donc rentrée hier au lycée, en seconde. Départ le matin à 7h de la maison, lever donc vers 6h, autant dire qu’elle ne croise pas grand monde le matin au petit-déjeuner, si ce n’est son père en toute fin de parcours. Peu importe, ça n’a pas l’air de beaucoup la gêner pour l’instant, elle est surexcitée par sa rentrée, son nouvel établissement, les copines qu’elle retrouve, parfois même dans les niveaux supérieurs. Elle est encore un peu paumée dans les couloirs, et trouve déjà qu’il y a beaucoup trop de monde au self et au forum, mais elle a dégoté un casier avec une copine, et il y a tout plein de filles qui font de la danse dans sa classe, alors ça c’est quand même super cool. Son emploi du temps est assez bien fichu, à part peut-être le mercredi où elle enquille 2h de sport avant ses 3h de danse au conservatoire, mais de toute façon, comme elle est dispensée pour un petit bout de temps, elle aura de l’énergie à revendre quand elle pourra s’y remettre (Mamzelle ceinture noire 3ème dan d’optimisme déjanté)

Miniloup est rentré hier matin lui aussi, en CM2, c’est donc sa (et notre) dernière rentrée au primaire. La routine puissance 12, à peine passé le portail que nous l’avons perdu de vue, déjà parti rejoindre ses copains. Alors on est allé prendre un café gentiment offert par l’Amicale avec nos copains à nous histoire de papoter un peu avant l’appel. J’avoue que ça m’a fait un peu bizarre, cette histoire de dernière rentrée au primaire… un cycle de douze années qui se termine, des tas de parents et d’enfants plus jeunes que je ne connais pas, une école qui a triplé de taille depuis notre arrivée. Enfin, c’est la vie, et Miniloup n’a pas vraiment l’air d’en être affecté, sa nouvelle maîtresse est trop chouette et il a toujours sa ribambelle de copains et copines autour de lui.

Quant à Titou, sa rentrée en quatrième au collège, c’était ce matin. Il savait depuis hier grâce à internet dans quelle classe il est, avec qui et même son emploi du temps. Parfait pour mon grand stressé de la laïfe qui a pris le bus ce matin plutôt serein. Il retrouve donc son grand copain de l’année dernière, a l’air content de ses profs et de son emploi du temps (peu d’heures de perm mais 2h tous les midis pour manger). C’est chouette de le voir nettement plus à l’aise que les années précédentes, pourvu que ça dure !

Voilà voilà, pour l’instant tout roule, l’épreuve du feu finalement ça sera la semaine prochaine, quand il va falloir jongler avec leurs 3 emplois du temps, et les activités qui reprennent. Primaire, collège ET lycée, c’est un peu l’année compliquée, mais je nous fais confiance, on va gérer !

Billet précédent
Billet suivant

16 Commentaires

  1. bon courage pour la semaine prochaine.
    Dans quelques années, je jonglerais comme toi donc je suivrais ton année scolaire et je prendrais note des conseils que tu pourrais donner.

  2. Bonne rentrée (en retard) à tes Korrigans !

    Si je comprends bien, ils sont dans 3 niveaux différents ?

    Je suis en train de calculer et je ne m’étais jamais rendue compte que c’est quelque chose que nous allons aussi vivre dans quelques années 😉

  3. Bonne rentrée à tous 🙂
    (C’est moi ou ils ont encore pris dix centimètres chacun ces grands là ? Surtout Titou et Mamzelle, ça m’impressionne)

  4. Le contraire m’aurait étonné que ça ne se passe pas bien, je suis contente que Titou soit moins stressé! Haha mon fils m’a appelé hier soir pour me donner son emploi du temps, comme il est scolarisé a l’étranger ça n’a rien avoir avec nous. Il fait un peu la tronche car il a moins de temps pour jouer de la guitare et surfer deux jours par semaine sinon il est content de se la couler douce, avant le grand saut a l’iouniversity 😉

  5. Du coup, je viens de regarder avec la photo de l’année dernière, qu’est ce qu’il poussent !
    C’est le problème à partir du moment où on ne grandit plus, on voit grandir les plus jeunes ! Quand je revois maintenant les enfants que ma mère a gardé pendant mon adolescence, je me fait la même réflexion qu’en voyant ces deux photos d’une année à l’autre…

Écrire un commentaire

Combien font : *