Crêpes sans beurre sans lait à l'épeautre et au son de blé (pour la recette cliquez sur l'image)

C’est bientôt la Chandeleur, alors après les crêpes arc-en-ciel un peu folles d’hier, j’ai eu envie de vous proposer une autre recette qui change de l’ordinaire, mais plus « nature » cette fois !

J’ai donc décidé d’expérimenter les crêpes sans lait ni beurre, histoire de varier les plaisirs, et de contenter les personnes intolérantes au lactose !

▲▲▲ recette de pâte à crêpes à l’épeautre et au son de blé ▲▲▲
(pour une douzaine de grandes crêpes)

– 4 œufs
– 200g de farine de blé
– 50g de son de blé
– 1/2 litre de lait d’épeautre (en rayon bio)
– une cuiller à soupe de sucre en poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 cuiller à soupe d’huile

Dans un saladier, mélangez la farine, le son, le sucre en poudre et le sucre vanillé. Creusez un puits.

Verser l’huile dans le puits. Cassez les quatre œufs, et versez-les également dans le puits de farine.

Mélangez bien bien bien, avec un fouet c’est plus facile.

Délayez la pâte en rajoutant le lait d’épeautre petit à petit, afin d’éviter les grumeaux ! Laissez reposer une petite demi-heure.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à faire cuire vos crêpes comme des crêpes standard, en huilant légèrement votre poêle entre chaque crêpe. La pâte est assez épaisse, mais ne faite pas trop cuire, afin que vos crêpes restent bien moelleuses et ne soient pas trop sèches.

Crêpes sans beurre sans lait à l'épeautre et au son de blé (pour la recette cliquez sur l'image)

Verdict ? C’est délicieux et très nourrissant ! J’adore leur goût subtilement sucré, et les enfants se sont régalés en les recouvrant de sucre, de miel ou de confiture. Nous avons mangé les restes le lendemain matin, cela fait un petit déjeuner très sain et gourmand… parfait pour tenir jusqu’à midi !

Crêpes sans beurre sans lait à l'épeautre et au son de blé (pour la recette cliquez sur l'image)

Bon appétit !

 

Billet précédent
Billet suivant

10 Commentaires

  1. Sympa la recette, je n’y aurai pas pensé ! Merci 🙂

    Je vais transmettre cette recette à ma belle-soeur intolérante au lactose et préparer ma crépière de ce pas 🙂

  2. Val Làô sur la Colline Répondre

    Le côté épeautre me plaît bien, on en mange souvent à la maison, mais je n’ai jamais testé le « lait ».

  3. Je vais essayer de ce pas en cherchant du lait d’épeautre déjà et je sens que la chandeleur fêtée en avance dimanche va être délicieuse hihihihi trop hâte ! Merci 😉
    PS : est il possible de percer un secret de grand-mère bretonne ou de Tante Séra pour apprendre à faire des crêpes au sarrasin à la perfection un jour pleaaaaase ??!!!

  4. Je regrette tellement de n’avoir pu goûter que la pâte non cuite, elle était déjà délicieuse. Tu m’en referas, dis ?

  5. Voilà, courses faites! Je vais preparer les crêpes et congeler le reste de la pâte (je vais partir sur une base d un litre pour ne pas gaspiller le lait d épeautre)
    Verdict lundi pour mon anniversaire!

  6. J’ai testé et j’ai adoré aussi bien salé que sucré. Ça nous change et elles étaient moelleuses…. plus j’ai découvert le lait d’épeautre et c’est pas mauvais! Merci beaucoup Céline!!!

  7. Pourquoi pas, ca doit etre très bon
    de toute manière dans mes crepes je ne mets jamais , ni sucre, ni beurre cr de toute manière chacun met la garniture qu’il veut après

Écrire un commentaire

Combien font : *