(photo Olivia_Feetarde)

Samedi soir, en rentrant de Pragelato, j’ai fait une petite halte chez ma copine Olivia. On avait un peu la flemme de se faire une virée en ville, alors elle a organisé au débotté une petite soirée Mamie Tricot entre filles, chez elle. De la laine, des aiguilles, des copines, (et du champagne !), sans nul doute la recette gagnante d’une soirée réussie !

Pour moi, c’était l’occasion rêvée d’apprendre ENFIN à tricoter. Ma grand-mère Suzon avait bien essayé de m’en enseigner les rudiments quand j’avais dix ou douze ans, à l’époque où c’était limite ringard… Je n’avais rien compris à la manœuvre, et tout de suite laissé tomber. Maintenant que c’est archi tendance (enfin ça fait quelques années quand même), forcément j’ai eu envie de m’y remettre, pour de bon cette fois.

Ma copine Sonia, qui est couturière, m’avait bien proposé quelques cours l’année dernière, mais nous n’avons jamais réussi à trouver le temps. J’ai essayé également de visionner quelques vidéos sur YouTube, avec aussi peu de succès que pour le crochet

Nous voilà donc à notre soirée Mamie Tricot avec Noémi et Balbc, qui n’ont pas amené leur matériel. Ça sent la soirée cool à papoter plus qu’à tricoter, finalement, mais de mon côté, je n’en démords pas, même si le challenge est élevé : je VEUX apprendre à en découdre (hahaha) avec mes aiguilles de cinq et demi. Olivia qui tricote à la suisse (oui, figurez-vous qu’on ne monte pas ses mailles pareil au pays d’Heidi que chez nous, c’est un truc de dingue) a donc la lourde tâche de me transformer en ténor du point mousse. Mais est-ce le champagne, la technique helvète, la fatigue des mes deux jours à la montagne ? De nouveau, impossible de piger la technique, pour moi c’est du chinois, je me mélange les pinceaux, je ne sais jamais par où passer mon aiguille, ma laine, bref, c’est le bazar et ça me démotive.

Au bout de dix minutes, il n’y a plus guère qu’Olivia qui continue à tricoter, tout en continuant à trinquer et à papoter avec nous (elle est trop forte). On en serait sans doute restées là si Noémi n’avait pas repris discrètement mes aiguilles, et tricoté quelques rangs. Puis elle s’est assise à côté de moi, et a commencé à m’expliquer de nouveau, à la française cette fois. Eh bien, croyez-le ou non, un vrai petit miracle s’est opéré, j’ai enfin pigé la logique du truc, et sous mes propres yeux médusés, j’ai enchaîné maille après maille, un rang, puis deux, puis trois !


(photo Balbc)

À la fin de la soirée, j’avais  monté pas moins de QUATRE rangs, oui, mesdames et messieurs. Et Olivia, elle, m’avait tricoté un magnifique bandeau en laine…

Il semblerait que la méthode suisse soit réellement plus rapide que la bretonne française ! Mais qui sait, avec un peu d’entraînement ??

(en attendant, pour ne pas perdre la main, il me faut trouver de belles aiguilles en bambou et de la jolie laine… j’ai bien envie de me lancer dans une écharpe pour Mamzelle, on y croit, on y croit !)

 

Billet précédent
Billet suivant

41 Commentaires

  1. Frangibus ex-teutonibus Répondre

    J’avais fait 3 ou 4 rangs avec mamie Suzon aussi. Mais l’interet de votre soirée, je le vois plus dans le Ruinart (ça c’est plus l’autre mamie en fait 😉 )

    • Quand je pense que je n’ai jamais terminé la brassière et la culotte que j’avais commencées quand je t’attendais puis continuées en attendant tes frères…j’ai (presque) honte!

  2. le tricot c’est sympa, j’adoooore ça, manque juste le temps:-/
    par contre sympa l’idée de cette soirée mamie tricot!!!!!!

    vite, vite des photo de la future echarpe de mamzelle!!!!

  3. Ah ah ah c’est trop drôle quand je publie qq chose qui traite du mm sujet le mm jour 😀 Le tricot, j’y ai regoûté l’an dernier, et depuis j’adore ça ! Ca détend énormément… en revanche je n’ai pas encore testé avec le champagne. J’ai fait un snood l’an dernier et je viens d’en terminer un pour ma numérobis. En Bretagne je me fournis chez Phildar et Bergère de France, mais le site Wool & the gang me fait de l’oeil… Les videos de Knit spirit sont super aussi pour choper la technique ! Un conseil : pour débuter, prends une grosse laine et de grosses aiguilles, ça monte très vite, c’est motivant !

  4. mamie tricotait ???????? je n’en ai aucun souvenir …. perso, j’ai tricoté un (et unique caban) à J (le même que ma mère avait tricoté à mamzelle je crois) et j’avais tellement galéré que c’est resté mon ultime expérience je crois !!!

  5. Je rêve d’apprendre. Ma grand mère a appris avec succès à ma soeur. Elle a tenté avec moi, mais sans succès. Adolescente, cela ne me dérangeait pas mais aujourd’hui, j’ai bien envie d’apprendre pour pouvoir me faire des snodds et autres head bands.
    bonne soirée,
    Isabelle

  6. Je te conseille d’aller faire un tour sur le site les Bergers Cathares. Tu y trouveras de la laine des aiguilles des modèles … cela fait un an que je me suis mis au tricot et j’ai même fait mon premier pull en mohair et les premières commandes familliales arrivent … Bienvenue dans le monde des mamies tricots !

  7. Je te conseille d’investir plutôt dans des aiguilles circulaires, même si ça fait peur, c’est au final beaucoup plus pratique que de grandes aiguilles et beaucoup plus simple à tricoter !
    Bon courage !

  8. Je te rassure, pour moi aussi au début c’était très compliqué mais une fois que tu as pigé le truc ça va. Il ne faut juste pas laisser tomber pendant un an ensuite comme moi car sinon tu oublies pas mal… ^^
    Allez, tu vas y arriver ! 😉

  9. Pour la laine et les aiguilles, il y a un super magasin dans le morbihan avec un énorme choix : le magasin guichard laines à landévant (entre auray et lorient) !!!

  10. Ohhhh je ne sais pas pourquoi, je pensais que tu savais tricoter déjà.
    Allez, lance toi, retente des trucs faciles, je t’assure que tu vas y prendre gout. Moi, depuis que je tricote (ma grand mère m’a appris il y a 15 ans), j’adore. J’ai fait, avant d’avoir des enfants, des pulls pour moi, pour mon homme. Maintenant, je fais surtout des tailels enfants, voire layette pour les bébés qui arrivent autour de moi. Et je suis FAN!!!!

  11. Moi je m’y suis re-mise il y a un an ou deux alors que ma mère m’avait montré petite et je ne lâche plus. sans être une virtuose c’est quand même drôlement chouette de pouvoir dire que c’est toi qui l’a fait 🙂

  12. suis un peu comme isa, pour l’instant je laisse faire ma mère et ma grand mère qui se débrouillent tellement bien…mais elles m’ont appris, c’est déjà ça ! bises et courage pour l’écharpe, j’attends de voir !

  13. La Suisse doit être le pays du tricot: moi j’ai appris à l’école!
    Activité sympa, mais terriblement chronophage.
    Lance-toi, il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin.

  14. Je remercie ma grand-mère de m’avoir appris à tricoter et ma mère de m’avoir appris le crochet! C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas… Bises!

  15. Bravooooo il faut continuer et je suis fière de t’avoir dépuceler du tricot chez moi (un dépucelage au Ruinart qd même). Je pense vraiment que la technique française est revenue grâce à Noémie car oui on garde les habitudes de gestes rassures toi ^^
    J’ai confiance dans ta ténacité : tu feras une jolie écharpe mais fais la étroite pour avoir l’impression d’avancer plus vite.

  16. bienvenue dans le club des tricoteuses, j’en suis aussi;)
    où peut-on trouver 1 modèle de bandeau à tricoter c’est 1 bonne idée et c’est rapide en plus!
    bisous et bonnes fêtes en avance…

  17. Yeah knitting power ! Ma mamie et ma mère m’avaient montrer les points de base quand j’étais petite, mais je m’y suis mise quand j’étais en Angleterre et je n’ai pas arrêté depuis !
    Après faudra essayer le crochet pour faire des amigurumi parce que c’est trop chou !

  18. Je tricote depuis un an, vraiment assidûment! J’ai mis du temps à avoir le déclic, mais depuis, je en m’arrête plus! Et ma liste de commande est longue comme le bras! 😀
    Pas mal d’écharpes, des capes aussi. Et j’ai fais quelques trucs pour bébés, qui serviront à ma nièces à sa naissance!

    J’aime tellement ça que je suis frustrée quand je ne peux pas tricoter!!! Pour dire! 🙂

    J’espère que tu gardera le virus! 🙂

  19. Comme tu m’avais un peu intrigué avec ton tricot suisse je suis aller voire
    C’est géniale je vais essayé de suite .
    J’ais aussi trouvé une autre métode de tricot super marrante sans aiguilles,on tricote avec les bras,J’adore

Écrire un commentaire

Combien font : *