Je pensais que Noël dernier serait l’ultime estampillé « petit papa Noël, quand tu descendras du ciel ». J’avais toujours entendu dire que le CE1 sonne le glas à cette jolie histoire de gros bonhomme rouge. Ça avait été le cas pour mes deux grands. Mais il faut croire que cette année encore, mon petit dernier a toujours besoin d’y croire, au Père Noël…

Il en parle encore avec des étoiles dans les yeux, il y croit dur comme fer, pas un jour ne se passe sans un dessin, un ajout sur sa liste. Il n’y a guère que nous qui n’osons plus proférer la fameuse sentence « si tu n’es pas sage, le Père Noël ne passera pas ! ». On élude même un peu le sujet, de peur que cela ne déclenche trop de questions…

De leur côté, son frère et sa sœur ne mouftent pas, trop contents d’entretenir encore un peu le mystère et de prolonger la magie. Pas un mot de travers, ni même une allusion… Je crois qu’on retient tous un peu notre souffle jusqu’au 25 décembre, ça serait tellement dommage que la triste vérité fuite avant le jour J !

Billet précédent
Billet suivant

29 Commentaires

  1. Et oui… nous aussi en Ce1 et toutes les croyances font partie du passé depuis Pâques. Tout y est passé d’un coup, du coup : Père Noël, cloches de Pâques, petite souris… Les 5 légendes la fin en somme…

  2. Cette année mon fils est au CP et il y croit toujours, tout comme à la petite souris qui est passé pour la première fois il y a une semaine. Je trouve que c’est bien que la magie dure encore un peu

  3. Pour mon aînée, c’est au CP que la vérité lui a été révélé par une copine de classe. Pour le Fiston qui a 5 ans, il est sur un petit nuage, il chante à tue tête des chansons persuadé que le Père Noël l’entend de son atelier et il passe son temps libre à faire des coloriages de Noël. Et c’est vrai que ça apporte un peu de magie au sein de la famille !

  4. Ici le CE1 a tenu ses promesses ! elle n’y croit plus depuis un mois environ mais autant j’ai aimé la magie de la légende autant j’aime bien aussi comment c’est maintenant, différent mais génial quand même malgré l’absence du bonhomme rouge…

  5. Quant à moi, j’ai le seul, l’unique garçon de CE2 qui croit encore au Père Noël…… et j’aime ça 🙂

  6. profite de ce dernier Noël un peu plus magique que les autres… ça m’a fait quelque chose quand mes nièces et neveu n’ont plus cru au Père-Noël mais j’aime les regards complices quand on continue ensemble à entretenir le suspense pour leurs cousins plus petits, mes Mister E. et Little B.!!!

  7. Oh oui, profite à fond de ce noël… surtout si ça doit être le dernier avec cette magie si particulière qu’apporte le fait de croire au père noël. Moi je suis à peu près certaine de verser une ou deux larmes le jour où ma fille découvrira le pot aux roses… elle n’est qu’en moyenne section, en vous lisant je me dis que j’ai encore un peu de temps…

  8. J’ai eu exactement la même crainte cette année, et malgré un « maman, tu y crois toi au Pére Noël? » le secret reste intact… Je sais également que c’est la dernière fois, alors moi je profite à fond du chantage aux cadeaux 🙂

  9. M aussi y croit encore. Dans sa classe de ce2 des coquins ont tenté de lui dire la vérité, il m’a quand même posé la question 2 fois mais tjs en présence de ses 2 petits frères. Je lui ai juste demandé ce qu’il croyait, lui, il a répondu qu’il existait alors j’ai acquiescé, en croisant les doigts pour que cela tienne encore 2 semaines… (et que personne ne se moque de lui à l’école)

  10. Ici aussi, CE1 et elle y croit encore pour mon plus grand bonheur.
    Elle sait que certains enfants de sa classe n’y croient pas et pensent que ce sont les parents qui se chargent du boulot (les malheureux !) mais elle, est encore à fond dans la magie ! J’adore !!!

  11. C’est mignon. Mais ne vous plaignez pas, vous avez gagné un an par rapport aux « vieilles ».
    Pour mes filles et leurs cousins cousines de la même époque, c’était le CP qui sonnait le glas du père Noël.
    … regrets…

  12. Les miens sont petits, donc y croient encore mais je sais que pour moi, c’est une « copine » de classe qui me la dis un jour en sortant de l’école. Mon frère qui a 2 ans de plus que moi y croyait encore … pas facile la situation.

  13. on a tenu jusqu’au cm1 avec ma grande…ma 2eme est en CE2 et les doutes sont l…mais j’élude 😉 et le petit (maternelle) est à fond dedans !

  14. Mon fils lui est au CE2 mais je n’arrive pas à me décider à lui dire l’affreuse vérité et pourtant il me tend la perche.
    A la question au combien fatidique du « et toi maman t’y crois au père noël, je me suis vu répondre que oui(comment ça il existe pas on m’aurait menti pendnat toutes ces années?)
    Et puis il m’a quand même dit que pour être sûre que le père noël existe en vrai etqu’il ne soit pas pour de faux(comme la rumeur de la cour voudrait le supposer) nous n’avions qu’à vérifier sur google..)) Génération geek!

  15. chez nous c’est pareil malgré le ce2 je croyais moi aussi que l’année dèrnière ce serait la fin mais non . J’avous que comme vous je retiens mon soufle ,connaisant ses réactions avec les déception et les trahison j’éspère que pour lui la vérité en sera pas trop dur a entendre .

  16. C’est mignon ! En CE1 Miniprincesse l’an dernier y croyait dur comme fer et cette année en CE2 ça s’est fait tout seul. J’adorais Papyrus quand j’étais jeune !

  17. Il a bien raison d’y croire! C’est la foi qui sauve, depuis que je ne l’ai plus j’ai BEAUCOUP moins de cadeaux (heureusement qu’il y a toi et Philips, in Shalima I trust)

  18. La stroumpfette de 6 ans tout juste 1/2 a été propulsée le 1er octobre du CP au CE1. Avec des enfants qui ont donc 6 mois à 1 and 1/2 de plus qu’elle. Nous avons donc pensé tout naturellement que ce serait aussi la fin du Père Noël, petite souris, etc…. Et pourtant….
    L’école où sont les enfants est une école privée, avec d’assez grandes familles. Je me demande si l’effet fratrie n’entretient pas le mythe: les plus grands n’y croient plus mais ne dévoilent pas le secret, pour ne pas attrister les petits.
    Un petit garçon de la classe de ma stroumfette lui a dit, et pourtant, elle ne veeut pas le croire:
    -C. a dit que le père Noël n’existait pas!
    -Ah bon? Et toi, tu en penses quoi?
    -Moi je crois que C. dit ça, parce qu’en fait, il est autiste (OK, la relation n’est pas facile à faire, mais pourquoi pas si elle veut y croire…. heureusement par ailleurs, elle consière C. comme un petit garçon tout à fait normal, qui a juste du mal à s’adapter à l’école)
    -Et A. aussi il dit que le père Noël n’existe pas. Mais A. c’est un garçon et mes copines elles disent que les garçons ils sont bêtes.

    Bon, il est clair que ma stroumfette a encore grand besoin d’y croire. Je me demande si le passage du CP au CE1 qui lui a demandé beaucoup plus de concentration, et de grandir d’un coup n’y est pas aussi pour quelque chose: elle se rattache encore un peu au monde merveilleux!

Écrire un commentaire

Combien font : *