Ce perfecto en daim sable, c’était mon crush du printemps dernier (oui, depuis que je fais officiellement partie des 30 plus famous independant fashion blogs français, j’essaie de parler comme une vraie modeuse) (pardon my imposture, Garance). J’avais repéré d’abord son petit frère Ethan chez Walinette, mais au final j’ai eu un vrai coup de foudre pour le modèle Rebecca, vu chez Caro. J’adorais sa coupe, sa couleur et sa matière. Connaissant le très bon rapport qualité/prix du site Brooklyn Bridge Factory, il ne m’a pas fallu longtemps pour craquer et passer commande.

À la réception de mon colis, j’étais aux anges, il était vraiment parfait ce petit perf, court comme il faut, léger et doux comme un nuage.

J’avais juste oublié un petit détail… le daim, c’est hyper fragile, le daim, ça tache…

Alors forcément, ton perf en daim sable, quand il pleut, tu oublies. Et ça n’est pas tombé super bien, parce qu’au printemps dernier, de la pluie il y en a eu beaucoup. Et souvent. J’ai donc porté mon perf environ… cinq fois. Maximum.

À la rentrée, je pensais tenir ma revanche, l’été indien, tout ça, tout ça, ça devait être LE moment idéal pour rentabiliser ma petite merveille. Mais ça c’était sans compter sur le temps pourri qui s’est abattu sur notre pauvre Bretagne (ceci dit, il semblerait qu’ailleurs ce ne soit guère mieux). Si Rebecca est sortie trois fois de son placard, c’est bien le maximum. Je suis un peu dépitée, je dois dire.

Enfin, l’avantage, c’est qu’au rythme où je le porte, je ne suis pas près de l’user prématurément. On va dire que j’ai fait un super investissement sur le long terme !^__^

 

Billet précédent
Billet suivant

20 Commentaires

  1. J’aime beaucoup les blousons en daim, je ne sais pas pourquoi, je trouve ça beau et classe .. j’en ai un, pas une forme perfecto, mais je le love !

    :dot: Il est clair comme le mien ? j’ai déjà eu d’autres blousons en daim, ya super longtemps, mais ils étaient foncés, et je les portais tout le temps sans souci. Du coup je ne me suis pas méfiée !

  2. Il est magnifique ce perf !
    effectivement, les jours de pluie c’est à oublier. en espérant que le soleil revienne et que tu puisses le sortir un petit peu, ce serait dommage de le laiser dans la penderie !

    :dot: Oui, il me crie son désespoir chaque jour : « de l’air, de l’aiiiir, pour moi c’est une question de surviiie ! » (copyright L5 ^__^)

  3. ben quoi , tu portes pas une seule fois pour jeter ensuite ( ou rendre au service presse, revendre sur un vide dressing …) ?
    Nan je deconne, il est vachement beau ce perf … même si il est fragile

    :dot: Mince, tu veux dire par là que je ne suis PAS une VRAIE independant fashion blogueuse ? Merdalors ! :mrgreen:

  4. mais mais… ça s’imperméabilise un blouson en daim voyons ! c’est comme les chaussures 😉

    sinon il y a plusieurs qualité de daim ;, à la fin des années 80 c’était super à la mode, j’avais un blouson et le daim était bien épais, pas fragile du tout, il m’a fait tout un hiver sans problème (en l’imperméabilisant régulièrement bien sûr) et j’avais aussi une petite veste, plus près du corps, le daim en était bien plus fin et il était beaucoup plus fragile…
    bref c’est comme le cuir, il y a plusieurs qualités qui peuvent vraiment être très différentes, faut faire gaffe au moment de l’achat (évidemment le prix ne sera pas le même)

    :dot: Tiens, c’est vrai, pas bête, je n’y avais pas pensé ! c’est le même produit que pour les chaussures ? ça fait pas des traces dégueux ?
    Le daim de mon perf est assez fin, je dois dire, faudra quand même que je fasse super gaffe, mais si je peux le mettre quand il pluviote, ça serait cool !

  5. Et si tu le portais A L’INTÉRIEUR ? En robe de chambre, en robe du soir, en nuisette…

    Ou sous un poncho Disneyland Paris MAIS transparent pour qu’on le voit quand même. En tant qu’influentrice du TOP 30, personne ne trouvera à y redire, crois-moi. 😉

    :dot: Hahaha, je vais y réfléchir sérieusement ! 😆

  6. C’est vrai qu’il est très beau et j’avoue qu’il me fait baver, ce petit perfecto.
    J’ai le même problème avec des bottines en daim taupe. Je les ai imperméabilisées mais je crains quand même la moindre goutte de pluie (et je ne te raconte pas les récrés, où je flippe pour mes jolies bottines en évitant toutes les baskets pleines de terre d’enfants de quatre ans qui ont l’air d’adorer marcher sur les pieds des maîtresses!). Résultat, je ne les sors pas beaucoup, mes beautés.
    Mais bon, on sait que ces belles pièces sont dans nos dressings, et ça nous apporte déjà une certaine satisfaction, non? Non?
    Bonne soirée!!

    :dot: Ah, les chaussures en daim, qu’est-ce que c’est casse-gueule ! j’avais une paire de boots, grises, elles n’ont pas trop mal tenu le coup… mais elles ont duré bien moins longtemps que leurs copines en cuir, hélas…

  7. Une petite photo en pieds (et en intérieur 😉 ) pour le voir porter ? En tout cas, il est très sympa.

    :dot: Je suis une modasse en carton, tu sais, les photos en pied, c’est pas mon exercice préféré !

  8. C’est un chouette blouson ! Il faudrait p-e que le site mette sur son e-shop, dans le guide d’achat, « non adapté aux contrées humides, ex. : Bretagne, Normandie… » 😆
    Et sinon bravo pour le classement, j’ai vu ça hier chez Caroline. Et je sais enfin d’où vient cette expression « pardon my… »

  9. Tiens quand tu parle de l’été indien en bretagne ça me fait marrer, quand nous sommes allés a Cuba on a rencontré des québecois, qui nous ont demandés, en quelle saison fallait venir en bretagne, et j’ai répondu en « Septembre c’est l’été indien », et vla que le rat s’est foutu de ma poire en me disant « Euh ils vont bien rire quand ils vont voir ton été indien comparé au leur », oui surtout cette année je l’avoue ;))))
    Il est beau ton perfecto!!!!!

  10. Très joli petite veste !
    J’ai trouvé ça… et vu l’intro, on dirait qu’ils ont compris ton problème ! Tu peux tester de l’imperméabilisant sur un coin qui ne se voit pas trop.

  11. Tu avais fais un précédant article au printemps sur ton perf et j’avais complêtement craqué dessus résultat (merci à toi !) j’ai craqué sur un perf mais en cuir noir (déjà imperméabilisé)et pour le coup je le met tout le temps et par tous les temps. Pour imperméabiliser le tien la première fois je me renseignerai peut-être auprès d’un teinturier ça ne coute rien et ça peu peut-être éviter des taches … sinon pourquoi ne pas le porter comme une veste cet hiver avec un manteau plus chaud par dessus ?

  12. j’adore ce perf!!!il est superbe!j’en cherche un depuis longtemps, mais avec un petit budget pas évident de faire le bon choix 🙁 je trouve ca classe, féminin et puis ca va avec beaucoup de choses différentes!un indispensable en fait!par contre, ici, en Normandie, la pluie est aussi présente, alors bon…un perf avec un parapluie, ca va aussi 😉

  13. Je suis d’accord, niveau salissure il est terrible, le mien a plein de tâches. Mais j’aurais tendance à penser que ça lui donne une patine, non ? Je l’ai pas mal porté en fait depuis mon retour de vacances. J’espère que tu ne m’en veux pas pour cette fausse good idea…

    :dot: Naaaan, t’inquiète, je ne regrette pas du tout mon achat, c’est juste que je trépigne grave de le porter ! 😉 Mais je vais le faire imperméabiliser comme le suggérait Luna, et puis être peut-être moins tatillonne, tu as raison, un peu de patine, c’est bien aussi !

  14. Tu me fais rire avec « un investissement sur le long terme », tu me fais penser à l’héroine du livre « L’accro du shoping »!! 🙂

  15. ah mais moi c’est pareil, je l’ai beaucoup porté au printemps mais depuis l’été : plus rien. Pas sorti du mois de septembre…
    (on devrait plutôt investir dans un ciré petit bateau non ? ;-))

    (c’est joli chez toi dis donc 😉 )

  16. Oh!! je reviens apres plusieurs semaines d’absence (pour cause les jumeaux ca occupe) Ben c’est tout changé!! ok rien a voir avec le sujet… j’aime bien…

  17. Ah je l’avais loupé ce post. Elle est cool ta visionneuse ! Le perf en daim, ça me rappelle la veste en daim que j’avais trouvée dans l’armoire de mon grand père. Un jour, j’ai décidé de le porter pour aller à la Fac mais il a plu et… la veste sentait tellement mauvais que tout le monde croyait que j’avais marché dans la crotte de chien. La veste à fini en fond de la classe avant de retourner dans le placard où je l’avais pris !

Écrire un commentaire

Combien font : *