Après nos folles aventures montagnardes, une douce après-midi attend notre petit groupe à quelques kilomètres de là, en bord de mer. Il suffit de très peu de temps pour rejoindre L’Île Rousse depuis Asco, le contraste avec la neige du matin en est d’autant plus spectaculaire. Mais qu’il fait bon vivre dans cette toute petite ville, baignée d’une chaude lumière d’après-midi.

Nous commençons par un délicieux déjeuner au restaurant Le Bistrot de la Place. On est au bord de la mer, et cela se ressent jusque dans l’assiette : poissons et fruits de mer sous toutes ses formes (et aussi une glace à la rose, et du thé au coquelicot, je sais, ça n’a rien à voir, mais c’était vraiment une réussite)

L’estomac bien lesté (= leitmotiv de notre week-end), nous attaquons la visite de la ville, en commençant tout d’abord par le front de mer… une magnifique plage de sable blanc (recouverte en hiver d’algues d’herbiers), une mer plus bleu marine tu meurs, du vent, des palmiers, ça sent furieusement les vacances !

Une voie ferrée longe la plage, et soudain, un petit train passe tout doucement, à quelques mètres de nous… Ce tortillard sorti d’un autre temps relie Bastia à Calvi en longeant la côte. Insolite, n’est-il pas ?

Nous retournons la vieille ville et flânons dans les ruelles étroites. Comme à Bastia, les maisons sont charmantes et colorées. Nous passons près d’un lavoir qui fleure bon le savon de Marseille… Il est encore utilisé par Marie, une petite mamie qui nous apostrophe du haut de sa fenêtre. Juste à côté, une petite biscuiterie nous ouvre ses portes. En plein chantier de rénovation de l’arrière boutique, son propriétaire vient de découvrir un ancien four à pain caché derrière les murs, et il s’empresse de nous le montrer.

L’après-midi touche à sa fin, et nous finissons notre balade par la pointe de la Pietra. Dans la lumière du soleil couchant, on comprend mieux pourquoi L’Île Rousse s’appelle ainsi. Avec les montagnes enneigées en arrière-plan, c’est juste… magique !

Mais il est déjà l’heure de repartir, direction Calvi ! Notre superbe hôtel 5*, sa vue de foufou, sa piscine et son spa nous attendent pour notre dernière soirée corse… Mais ça, c’est encore une autre histoire, que je reviendrai vous raconter demain !


(soleil couchant sur les montagnes, depuis le balcon de notre chambre à Calvi ^__^)

Bonnes adresses :

★ Restaurant Le Bistrot de la Place, 3 place Paoli – 20220 L’Ile-Rousse

★ Biscuiterie Gâteaux Corses, place du Canon – 20220 L’Ile-Rousse

(blog session organisée par Corsica Ferries)

 

Billet précédent
Billet suivant

18 Commentaires

  1. Bon ce sera trop cher pour moi le spa et l’hotel si je vais faire le gr20 en mai histoire de m’entraîner pour le Kilimandjaro mais sait on jamais un euro million plus tard 🙂

  2. L’Ile Rousse c’est un des coins que je préfère en Corse.. La Balagne, le Désert des Agriates.. C’est si magnfique..
    Nous serons comme chaque année là-bas fin Août j’ai tellement hâte …
    Merci pour ce magnifique reportage.. c’est juste superbe… La Corse en hiver c’est si beau (nous y étions du 27 Décembre au 03 Janvier dernier.. Le passage de l’an est aussi terrible chez eux.. )

    Vivement la suite !!
    Et merci pour les bonnes adresses, je prends note ;-D

  3. Ah ! L’Ile Rousse.. j’y ai été baptisée et après y avoir habité, on y a passé nos vacances pendant des années ! Le paradis ! dommage que les platanes soit taillés, cette place devant l’eglise est un délice l’été ! Merci pour ce bol d’air et de nostalgie…

  4. J’aime bcp tous tes billets sur le w-e en Corse, je crois que celui-ci est mon préféré, sans doute parce qu’il y a la mer dedans, encore plus présente qu’à Bastia… LA 17 me fait penser à nos côtes bretonnes 😉

  5. Pingback: ♥ my365 – semaine 48 ♥ | Merci pour le chocolat !

  6. un billet très agréable à lire. Merci pour ce partage gourmand 😉
    J’ai adoré l’ile rousse et calvi. Jai passé une semaine à Calvi et ai visiter l’ile rousse via le petit train, une merveilleuse idée ce petit train! 🙂
    Ne pas hésiter à monter en haut, en 10 minutes on y est. Y aller vers 21h l’été pour le coucher de soleil 😉

    Au plaisir

    Maxence

Écrire un commentaire

Combien font : *