Début de nos aventures corses… Nous voilà donc au petit matin, à Bastia. Sitôt débarqués du bateau, nous filons prendre un bon petit déj au soleil, sur la place Saint Nicolas. Marie, de la CCI de Bastia et Sylvie, notre super guide, nous rejoignent, et nous partons visiter la vieille ville…

Nous empruntons la rue Napoléon qui nous mène vers le vieux port. D’austères édifices religieux cohabitent avec de charmantes petites boutiques encore fermées, le linge sèche aux fenêtres, une pâtisserie à l’ancienne embaume l’air de la rue. Les vieux immeubles rénovés, aux multiples couleurs, côtoient des bâtisses encore « dans leur jus », à la limite du délabré. Ce quartier a vraiment un charme fou, j’adore.

Le vieux port est tout aussi charmant, à l’image de ces façades colorées qui l’entourent. Nous montons à la Citadelle et au Palais des Gouverneurs, en passant par les jardins Romieux. La vue sur la mer, et le vieux Bastia en contrebas, est superbe.

À deux pas de là, nos hôtes nous ont réservé une petite surprise. Trois chanteurs polyphoniques corses nous attendent à l’Oratoire de la Confrérie de la Sainte Croix pour un petit concert privé. Et là, comment dire… c’est un peu la grosse claque. À la beauté et l’acoustique exceptionnelle des lieux, se rajoute la puissance des chants corses. Chair de poule garantie !

(on rigolera moins quand ils essaieront de nous faire chanter à notre tour… seul notre super GO Emmanuel aura le cran de se lancer dans un Sanctus désormais mythique !!)

(lien direct vers la vidéo)

Pour nous remettre de toutes ces émotions auditives, rien de mieux qu’une petite dégustation de charcuterie, de fromage et de vins corses… Premier contact avec la gastronomie locale, je dois dire que je ne suis pas prête d’oublier cette expérience. Tout est juste fabuleux. Les figatellu, lonzo, coppa sont à tomber… sans oublier les canistrelli à la figue, à l’anis, à la châtaigne. Une véritable antre de perdition !

Nous dévalisons la boutique, avant de filer… au restaurant ! Bah oui, il est midi passé, faudrait voir à ne pas oublier de manger quand même. Direction Les Terrasses du Vieux Port où nous nous sommes régalés, au soleil, dans une ambiance quasi estivale. LE BONHEUR. Difficile d’imaginer que la veille, j’étais en pull, en train de greloter dans mon bureau.


(mention spéciale pour l’huile d’olive la plus fruitée et délicieuse qu’il m’ait été donné de goûter !)

Avant de quitter Bastia, un petit tour dans la boutique L.N. Mattéi s’impose… Le Cap Corse est l’apéritif local incontournable, mais le magasin vaut lui aussi sacrément le coup d’œil.

Nous aurons même droit à un petit cadeau avant de partir… Parce que oui, il est déjà l’heure de quitter la ville, direction la montagne ! Mais ce billet est déjà beaucoup trop long, je vous raconte ça demain.

(merci à l’Office du Tourisme de Bastia pour son accueil)

bonnes adresses :

– Corsica Colis, 8 cours Favalle, 20200 BASTIA
boutique en ligne : http://www.corsica-colis.com/

– les Terrasses du Vieux Port, Vieux Port, 20200 BASTIA

– L.N. Mattéi, boulevard du Général De Gaulle, 20200 BASTIA

(blog session organisée par Corsica Ferries)
(petit article sur Corse-Infos.net)

Billet précédent
Billet suivant

30 Commentaires

  1. Quel plaisir de repartir à lé découverte de cette belle ville de Bastia au travers de tes photos, toutes sublimes, vraiment! J’avais beaucoup aimé Bastia aussi, c’était assez impressionnant de voir cohabiter certaines maisons toutes belles colorées avec d’autres quasi délabrées!! Quant à la charcuterie corse, c’est un délice!!!!!!!!!!!!!!!!

    :dot: Charcuterie corse = BEST EVER !

  2. Nous avons fait la Corse du sud cet été et depuis j’ai très envie d’y retourner pour découvrir le nord et surtout Bastia qui est visiblement une très belle ville comme en témoignent tes photos !

  3. Argggh, je veux y alleer tout de suite ! J’ai eu la chance d’y aller il y a deux ans, et j’ai eu quelques larmes en partant… Et pour la gastronomie, je confirme, malgré les grosses randos quasi quotidiennes, j’ai bien pris 3 kilos en une semaine !!!

  4. Bravo pour tes photos, ce billet a lui tout seul pourrait intégré tous les guides touristiques, je redécouvre une ville que je connais depuis 36 ans…
    Merci tout simplement.

  5. Très belles photos, hein ! Et autrement dit, Bastia a l’air d’être uen très jolie ville, ca donnes envie d’y aller, alors, p’tete qu’un jour j’irais aussi en Corse ! =P

  6. Que ton article donne envie de partir au soleil!!!!!! Je ne connais pas la Corse et je le regrette mais avec ce que je vois qui sait si ma destination de cet été n’est pas trouvée! Tes photos sont superbes!

  7. J’adore BASTIA… Beaucoup de personnes ne connaissent pas cette ville, la trouvant sale mais moi j’ai eu un véritable coup de coeur.
    Nous n’avons pas eu le temps de la visiter il y a 2 ans mais nous repassons par Bastia en repartant fin Août, ton post me donne des pistes pour la visite..
    Merci & j’ai hâte de lire la suite..

  8. Oh le blue 🙁 L’avantage c’est qu’en passant en première, tu es d’une grande aide pour tout le monde pour qu’on se rappelle de tous les prénoms 😀 😀

  9. Mais quelle supere idée ce corsica colis!!!
    En voyant la photo des chanteurs polyphoniques j’en ai la chair de poule, manque plus que le son pour les larmes 😉

  10. Ah là là, que tu me donnes envie !!! La Corse ce sont des souvenirs d’adolescence pour moi, j’espère pouvoir y retourner un de ces quatre ! Tes photos sont magnifiques en tous cas ! Encore une fois je suis jalouse de pas avoir été invitée… 😉

  11. Très jolies photos, superbe reportage! Je vis à Nice depuis 3 ans, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de me rendre en Corse, cela ne saurait tarder!
    Bises

  12. La lectrice de l'ombre Répondre

    Alors là, franchement, tu ne pouvais pas mieux tomber !!!!!!!!
    Cet été, nous allons -enfin- découvrir la Corse. 😉
    Au programme 1 semaine dans les environs de Bastia et 1 semaine dans la région d’Ajaccio
    Je languis déjà !!!!!!!

  13. Pingback: Corse entre mer et montagne – une nuit au chalet d’Asco | Merci pour le chocolat !

Écrire un commentaire

Combien font : *