Tiens, si on parlait d’un sujet qui fâche aujourd’hui ? Ce sera bien raccord avec mon humeur actuelle, et avec le temps pourri qui nous tombe dessus depuis quelques jours.

Après tout, je vous avais promis de vous donner des nouvelles de mes soucis d’URSSAF, et depuis mon précédent billet, en décembre dernier, les choses ont un peu évolué. Un peu. Mais elles ne sont pas non plus réglées, faut pas rêver.

On en était donc que j’avais reçu une mise en demeure de payer des sommes que je pensais avoir déjà acquitté, et que j’apprenais par la même occasion que je n’avais jamais été auto-entrepreneur, comme je le croyais depuis le début, mais travailleur indépendant (tous les détails, )

Suite à cette mise en demeure, après moult coups de fils, mon comptable a réussi à stopper la procédure et à obtenir que mon dossier soit intégralement revu. Avantage de la situation, nous avons désormais un interlocuteur unique et identifié à qui j’ai envoyé toutes les pièces et historiques (précédents courriers, paiements déjà effectués, déclarations de chiffre d’affaire) que je possédais.

Au mois de février, j’ai reçu un courrier comme quoi j’étais enfin considérée comme auto-entrepreneur à partir du 1er février 2010. Décision rétroactive sans doute motivée par « l’oubli » de l’URSSAF de m’envoyer le formulaire adéquat l’année dernière (oubli qui a causé les soucis que l’on connaît). J’ai même reçu, pour la première fois en deux ans un courrier des impôts, preuve qu’enfin, ayé, ils avaient connaissance de mon existence.

Tout roulait, quoi, doucement mais sûrement. Il ne me restait plus qu’à attendre de savoir à quelle sauce j’allais être mangée, c’est à dire à combien la régulation de cotisation 2010 allait s’élever.

La douloureuse est arrivée lundi matin. 20,1% du montant de mon chiffre d’affaire, normal. Assortie d’une belle majoration de 10% pour « retard de paiement ». Sans aucune prise en compte des paiements déjà effectués. Et je suis sommée de payer SOUS HUIT JOURS.

Comment vous dire que là je me suis décomposée direct, mais qu’en même temps une certaine lassitude a commencé à m’envahir.

À quoi ça sert qu’ils encaissent mes chèques sans que cela apparaisse dans mon dossier par la suite ?

Sans parler de ces putain de pénalités, dans le genre abusif, là c’est le pompon. C’est quand même moi qui leur envoie courrier sur courrier depuis 6 mois pour leur signaler qu’il y a un souci dans mon dossier. Sans qu’ils daignent jamais me répondre. À part pour me coller des majorations. Tu m’étonnes qu’il y a un souci ! À se demander s’il n’y a pas des dossiers parallèles à mon nom qui se baladent comme des petits fantômes dans les couloirs de l’URSSAF…

Résultat, hop, comptable, hop, énième coup de fil, hop, encore un temps fou perdu et de l’énergie gâchée… Sans déconner, tout ça m’épuise. Je savais que la vie d’une Free Lance n’était pas un long fleuve tranquille, que c’est peu ou prou le lot de chaque créateur d’entreprise, mais là, clairement, j’en ai ras le bol.

Billet précédent
Billet suivant

57 Commentaires

  1. Déclarée en auto-entrepreneur aussi, je n’ai pas eu (pour l’instant) de souci, je touche du bois, pourvu que ça dure… Il suffit que ton courrier tombe entre les mains de quelqu’un de compétent… c’est ainsi, malheureusement ! bon courage ma belle !

    :dot: Tu as eu de la chance… ou alors moi j’en ai manqué ? Difficile à dire ! 😆

  2. Ma pauvre, il y a vraiment du foutage de gueule dans l’air de la part de l’urssaf ! C’est quand même affolant le niveau d’incohérance qui est atteint !
    Bon courage pour tout ça et un gros #bighug pour te remonter le moral. J’espère que tout va finir par se régler et sans majoration et pas dans 8 mois ! Je croise fort les doigts.

    :dot: Merci miss !

  3. Moi qui suis en plein dans ces questions, tu m’inquiètes un peu là… mais au moins, ça me pousse à bien étudier le sujet et à classer et à conserver tous documents et autres preuves, au cas où… Courage, j’espère que ton dossier va finir par tomber entre les mains d’une personne compétente!

    :dot: N’hésite pas à te faire aider, je n’ose imaginer la merde dans laquelle je serais si je n’avais pas de comptable. Je l’ai pris bien trop tard !

  4. Pfiou, ma pauvre ! Demande des D&I en M&M’s à la fin de toute cette histoire.

    :dot: J’adore les M&M’s, mais ça représenterait une telle quantité que je mourrais certainement diabétique et obèse !

  5. Courage, les impôts ne sont pas tendres. Je suis sûre que tout va s’arranger et ton comptable va trouver une solution. Sinon il y la classique : tu paies et ils te rembourses après, mais c’est une sortie de trésorerie ennuyeuse pour rien.

    Tiens le coup !

    PS : Je découvre ton blog par le début, je fouille tes archives et j’adore remonter le temps. Merci pour ces rayons de soleil !

    :dot: Merci Léo et bienvenue ! Sinon, pour ta solution, impossible, j’ai beau avoir mis 30% de côté (marge qui me semblait confortable par rapport aux 20,1%) je n’ai pas la somme demandée disponible sur mon compte !

  6. La lectrice de l'ombre

    Allez courage ! Tu es plus coriace qu’eux, j’en suis sûre !
    Ca va s’arranger
    P.S : Tu veux qu’on fasse une pétition ?

    :dot: Tu sais, je suis vraiment à deux doigts de tout laisser tomber… pas le blog, mais le job. Mais je vais tenir bon !

  7. Ils abusent… T’as essayé de demander une remise de pénalités? Sinon démanche un échelonnement si tu ne peux pas tout verser d’un coup.

    :dot: C’est ce qu’on a demandé, oui. de toute façon, je REFUSE de payer des pénalités pour leur incompétence, faut pas déconner quand même.

  8. l’URSAFF, tiens-toi bien, jusqu’à il y a peu, m’envoyait encore chaque trimestre une feuille à remplir pour déclarer les salaires de la nounou de ma grande (bientôt 11 ans quand même!!!!); comme pas moyen de joindre quelqu’un de vive voix, j’ai fait régulièrement des courriers pour dire que je n’employais plus de nounou depuis belle lurette et que tant de papier gâché comme ça…., jamais de réponse, mais toujours les courriers, ç’en été presque rigolo de les trouver dans la boîte aux lettres. ça s’est finalement arrêté, je le regrette presque.

    :dot: ils sont vraiment à la ramasse, ça fait peur…

  9. l’urssaff c’est l’enfer !!!courage tu les auras….t’as essayé de pleurer misere??? parfois ça marche ……au moins pour échelonner….

    :dot: Pleurer misère ? S’il le faut, je le ferai !

  10. URSSAF, mon amour…
    comme je te comprends: je vis de grands moments avec celle du Bas-Rhin, qui a noté mon changement d’adresse depuis novembre (j’ai déménagé en mai dernier et fait illico la déclaration). Je reçois donc leur courrier à la bonne adresse, sauf que c’est l’URSSAF des Hauts-de-Seine qui devraient m’envoyer ses mots doux… Incroyable, mais vrai, le changement de caisse n’est toujours pas intervenu.
    « Mais vous savez, ça prend du temps les changements d’affiliation »: c’est vrai que transmettre des fichiers à l’heure du numérique, on imagine à quel point c’est long et compliqué…
    Et l’URSSAF a un jumeau, le RSI, qui a eu la gentillesse de me marier à mon conjoint et de me réclamer des sommes dont je suis exemptée par mon statut. Comme il est gentil, le RSI, il faut lui prouver qu’on n’est pas marier (easy, « envoyez-nous une copie de votre carte d’identité ») et que je suis auto-entrepreneur (seule raison pour laquelle je suis affiliée au RSI). Avec le RSI, c’est une histoire de famille, il a réclamé 23000€ avant saisie à maman (commerçante, seule employée de son entreprise), je crois qu’il nous aime, vraiment le RSI…
    Bref si tu n’es pas obligée, évite de lui être présentée, il est du genre collant…
    Bon courage!

    :dot: ne me parle pas du RSI, je n’y suis toujours pas, malgré 2 ans de relance (une fois qu’on aura réglé l’urssaf, on s’y attaque)

  11. A croire que les gens qui bossent a l’urssaf ont mission le jour de la signature de leur contrat de nous empecher de dormir et de vivre 😉

    :dot: C’est fort probable ! 😉 (en tout cas, ça marche d’enfer)

  12. Ah… les 20,1%, tous les 3 mois, ils font mal…
    C’est pas gagné ce statut, ni pour nous, ni pour l’URSSAF…

    :dot: Oui, alors imagine demandé 2 fois, et majoré de 10% 🙁

  13. Une histoire de dingue. Là tout de suite, ça me fait penser au sketch de Chevalier et Las Palès sur Pau et une autre de nos « administrations » (ah bon, c’est une entreprise ?) la SNCF !

    :dot: C’est un peu la maison qui rend fou d’Asterix, aussi 😉

  14. Courage…j’espere que ca va vite finir par se regler cette histoire.

    :dot: Je l’espère aussi ! (mais j’ai pas super confiance, en fait)

  15. C’est hallucinant ! Mais malheureusement en France nous sommes des experts des noeuds au cerveau et problème en tout genre. Ca ne donne pas trop envie de se lancer dans la créa d’entreprise toute la paperasse française.
    Dans la même veine – mais beaucoup moins embêtant – j’ai fait annuler la mutuelle quand je suis partie voir les kangourous, ils ont oublié de me prélever le dernier mois et ils me réclamaient ensuite des frais supplémentaires…que je n’ai évidement pas payé (faut ptet pas abuser). Et ça été comme ça avec TOUS mes contrats que j’ai résilié !! De l’appartement au téléphone portable et internet: tous ont eu des problèmes. A vous dégouter de revenir en France.

    :dot: Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, franchement ?

  16. Et moi qui veut me lancer en freelance, tout d’un coup ça me rassure pas du tout.
    En tout cas, courage y a que ça à dire.

    :dot: N’hésite pas à te lancer si tu en as l’opportunité, moi je ne regrette pas… mais entoure-toi bien, dès le début !

  17. moi je viens de recevoir ma déclaration pour la maison des artistes… je comprends rien… je ne cause pas leur langue…

    :dot: J’espère que tu connais un bon interprète alors !

  18. c’est de l’incompétence pure.. et un petit courrier en recommandé pour leur dire que vu la dite incompétence et leur fâcheuse tendance à « oublier » des paiements encaissés c’est limite légal???? et saisir le médiateur pour régler ce problème causé par eux??? non???

    :dot: Pour l’instant, on s’en tient au téléphone et au mail. Ils ont reçu mes courriers, puisqu’ils ont encaissé les chèques qui les accompagnaient 😉 Mais c’est vrai que c’est rageant !

  19. Nous aussi on a eu quelques « soucis » avec eux… C’était l’inverse, un trop payé. Hé bien, ils envoient un courrier pour le signaler et ensuite rien : ils ne remboursent pas. Il faut faire la demande par courrier et ensuite « suivant nos directives » (je cite) ils remboursent avec 4 mois de délai… comme quoi les 8 jours pour payer, ce n’est que dans un sens !

  20. Bon courage !
    J’ai pire avec les impôts chez qui j’ai désormais 4 noms (entre autres), et si j’étais un homme, je me les serais bouffées…

  21. Mais c’est délirant! ça sert à quoi que ce soit informatisé et qu’il y ait un nom sur un dossier?!!
    moi j’ai lâché le statut fin 2010, trop peur des galères du futur…
    Courage, je comprends le ras le bol c’est du foutage de gueule…

  22. J’allais justement te demander à l’occas des nouvelles de l’URSSAF je vois qu’ils se sont rappelés à ton bon souvenir et d’une manière fort peu agréable… Je travaille dans une collectivité territoriale (j’ai deja dû le dire… 🙂 elle se répète mémère! ) mais vraiment je mets un point d’honneur à répondre aux bénéficiaires et à leur expliquer comment remplir leurs papiers… Franchement, c’est à se demander si on ne les recrute pas exprès pour leur incompétence… Bon courage quand meme

  23. Bonjour

    Il y a quelques années l’URSSAF m’a demandé un remboursement pour un changement de statut dans mon activité qui leur avait été signalé 3 ans auparavant ;Tout avait été fait par lettre recommandé avec AR de ma part , c’était donc à eux de faire les réajustements.
    Ils m’ont aussi envoyé trois ans plus tard une réclamation avec indemnités de retard.
    Ce n’était pas de ma faute , j’ai pris un avocat et on est allé au tribunal administratif et on a gagné.
    Je pense que nous ne devons pas nous laisser faire .Nous créons ,nous prenons des risques, n’arrêtons pas de payer et sommes toujours empoisonnés.
    Pourquoi ne demandez-vous pas l’aide d’un avocat pour vous défendre ?

    Bon courage

  24. Bonjour,
    je tombe sur ton blog parce que j’ai moi même des soucis avec le RSI. tu ne veux pas lui être présenté? Comme je te comprends… Je préfère te prévenir tout de même, j’ai moi aussi voulu être tout ce qu’il y a de plus honnête en prévenant le RSI que j’existais, et ce, il y a tout juste quelque mois. Qu’avais je fait??? Maintenant, ils me réclament tranquillement 3 ans de cotisations (je devrais y être depuis 2009) par mise en demeure avant même un petit courrier normal, et comme je suis en congés maternité, ils refusent de me payer des indemnités puisque je ne suis pas à jour de mes cotisations. Mais va sortir 3 ans de cotisations d’un coup comme ça, quand tu savais même pas qu’un jour t’allais les devoir… et là où je rigole, c’est que s’ils me payaient mes indemnités de maternité, je pourrais leur régler leur cotises, mais dans l’autre sens… non…
    Donc, je ne veux pas du tout jouer l’oiseau de mauvais augure, mais j’aurais bien aimé qu’on me prévienne qu’il fallait m’attendre à PLEIN de nouveaux soucis grâce au RSI.
    Ce que je ne te souhaite pas du tout soyons d’accord!
    Courage…

  25. Bonjour, chère éprouvée de l’URSSAF !
    (Je m’en doutais que je n’étais pas la seule…)
    Ayant moi aussi une expérience inoubliable avec cette belle institution, je tenais à partager mes « petits malheurs » – à vous dégoûter de travailler…

    Accrochez-vous : c’est du grand art…

    J’ai créé mon entreprise en 2009, sous le statut (incompatible à l’époque !) auto-entrepreneur + ACCRE (exonération de charges), sauf qu’à l’époque, personne n’avait remarqué qu’il manquait un truc dans le texte de loi, donc personne n’était en mesure de me dire que mon statut ne pourrait pas exister avant mai 2009. Bêtement, j’ai cru que j’étais exonérée et auto-entrepreneur comme on me le disait sur la jolie lettre que j’avais reçue.

    Je me suis retrouvée en plein flou artistique début 2010 : alors que je venais d’envoyer mon chèque de cotisation de 204 €/1er trimestre, on m’a demandé 500 € pour ce… même premier trimestre. J’ai protesté, argué de mon premier paiement et des exonérations dues à l’ACCRE, et là j’ai découvert que mon dossier de prolongement (déposé le 9 décembre 2009) n’avait pas été traité… J’ai découvert aussi que comme le statut auto-entrepreneur et l’ACCRE était incompatibles pour moi (entreprise créé trop tôt et pas de rétroaction de la mesure permettant aux auto-entrepreneurs de bénéficier de l’ACCRE), l’URSSAF avait finalement décidé de m’accorder le statut auto-entrepreneur – tout en me sucrant mon ACCRE sans me consulter. Après de nombreuses protestations, je me suis finalement retrouvée Travailleur Indépendant couvert par l’ACCRE, avec la possibilité de devenir auto-entrepreneur à la sortie de la mesure en 2012…

    Je ne reçois plus rien en 2010 sauf le dernier trimestre (204 €), et c’est en janvier qu’on me réclame les trois premiers trimestres (sur lesquels on me rembourse 153 € par rapport au 204 € que j’avais versé en janvier tout en gardant 51 € pour la formation professionnelle – mais que c’est compliqué leur truc)…
    Plus de nouvelles : bêtement, je pense que tout va bien.

    Vendredi 7 octobre, premier courrier, daté du 3/10/11 : vous nous devez 3.999 € pour 2010

    Samedi 8 octobre, deuxième courrier, daté du 4/10/11 : vous nous devez 4.245 € (239 € pour 4e trimestre 2011 + … 4006 €. Pourquoi 7 € de plus ? Mystère…) Mais ne paniquons pas : ce montant n’est qu’indicatif, on me demande mes revenus réels 2010 pour calculer ce que je dois vraiment (les 4.000 € ont été calculés sur une base « forfaitaire majorée » (soit le C.A. maximum autorisé pour les micro-entreprises + 8%). Sur la feuille,il y a écrit en gros : NE RÉGLEZ RIEN MAINTENANT, ATTENDEZ D’AVOIR REÇU L’AVIS D’APPEL. Ouf.

    Lundi 10 octobre, troisième courrier, lui aussi daté du 4/10/11 (donc le jour où j’ai reçu la déclaration de revenus à remplir). Il dit : « Madame, nous avons procédé au calcul définitif de vos cotisations 2010 à partir des derniers éléments transmis » (quels éléments ? Ceux qu’ils m’ont demandé le jour-même ?) Bon, ils me laissent une porte ouverte pour contester « sur justificatif », mais quand même… et d’ailleurs, combien me demandent-ils ? Ah oui, 4.050 € cette fois-ci. Ça monte, ça monte… (parce que ne vous leurrez pas, hein : les 239 € du 4eme trimestre 2011 sont bien à régler à la même date même si cette lettre-là n’en parle pas). Ah, mais ils sont gentils, quand même, ils veulent bien prendre en considération les 51 € de formation professionnelle payés en janvier et je me retrouve de nouveau avec 3.999 € à payer (et un calcul explicatif). Youhou ! Par contre, les 485 € versés en début d’année pour les trois 1ers trimestres 2010 et les 204 € versés pour le 4eme, ça, ils doivent penser que c’est cadeau… Remarquez, c’est normal : vu qu’il me demande 4.000 € à régler intégralement avant le 3 novembre, ils ont dû me confondre avec Crésus… C’est vrai que je gagne généralement plus de 2000 € par mois : je n’ai qu’à arrêter de vivre pendant deux mois, et c’est bon…

    Pour protester, je me suis livrée à d’épineux calculs pour savoir ce que je devais exactement, et j’ai redécouvert tout un tas d’infos que j’avais vaguement vu passer quand j’avais créé ma boîte, mais sans me rendre compte des conséquences pratiques – et que personne n’avait jugé bon de me rappeler depuis :
    En fait, au-dessus de 120% du SMIC, l’ACCRE ne s’applique pas. Ensuite, il ne couvre qu’à 50% la portion correspondant à la différence entre 120% du SMIC et le montant du RSA – ça, un peu plus de 5.550 €, ça reste exonéré. En gros, je suis exonérée à 50%, quoi. Super surprise. Après, je dois payer, je paye, mais faudrait que ce soit un minimum échelonné, quoi, j’ai pas de bas de laine assez grand pour une somme comme ça… Franchement, me prévenir un an plus tard en me demandant de trouver quelques milliers d’euros à verser impérativement dans les trois semaines… Je sais pas, on pourrait être un peu pratique, non ? Enfin, je vais essayer de négocier…

    Avec tout ça, je m’interroge : l’URSSAF chercherait-t-elle provoquer la faillite de ses entrepreneurs ? Mais ce n’est pas leur intérêt : s’il n’y a plus d’entrepreneurs, il n’y aura plus rien à collecter et ils se retrouveront tous au chômage, alors ça ne peut pas être ça…

    Quoi qu’il en soit, il semble qu’il existe tout un tas de dispositif pour me faire verser beaucoup plus que prévu (en janvier, on m’annonçait 1005 € à verser sur l’année). Après, le dispositif est tel qu’il est (pour peu qu’on y comprenne quelque chose), mais je trouve qu’on est pas assez informés. Pourquoi me faire croire que je suis exonérée de taxes si ce n’est pas le cas ? Pour pouvoir me réclamer après coup une somme monstrueuse (deux mois de salaire), quatre fois plus importante que prévu ? Et encore, il me proposerait de les rembourser avec des mensualités, je pourrais y arriver, mais là, comme ça, d’un coup ? Non mais, on marche sur la tête…

    La suite au prochaine épisode…

  26. j ai une sarl avec ma conjointe depuis 2007 dans l alimentaire en 2009 je me rend compte qu elle as ete enregistre en profession liberal il a fallu 6 moiis aux imcompetants du rsi pour qu il daignent comprendre resultat rappel de charges sur 2 ans plus annee en cours egal 2500 euros mois a sortir je ne les gagnes pas resultat tresorerie a sec rouge a la banque et tres dur de se relever je me bas pour c est tres dur si je m en sort j arrette definitivement les artisans sont les vaches a lait du rsi systeme qui n est plus du tout adaptes a nptre epoque et conjoncture en attendant on paye car menace et harcelement de cet organisme de feneant d imcapable de bon a rien qui ne tiendrai pas une semaine dans nos entreprise ou nous on fait 70 heures hebdo voir plusce sont des nuisibles taper sur le net rsi et les artisans vous comprendrer mieux bon courage a ceux qui veulent se lancer ces gens la meriterais d etre medailler

  27. C’est simple… tu fais comme moi… tu les ATTAQUES en JUSTICE !!!!! … et puis c’est TOUT !

    Tu t’appuie sur toutes les lois qui peuvent jouer en ta faveur…

    Ils jouent avec la PEUR des GENS !!!! …

    Et pas besoin d’avocat… tu prends ton comptable avec…

    Biz

  28. Bravo pour le fond et pour la forme : Votre joli coup de plume (clavier) m’a permis de lire l’intégralité de vos 2 articles sur ce sujet sans m’ennuyer et en apprenant beaucoup de choses. Je suis dans le cas inverse : j’étais travailleur indépendant puis je suis devenu auto-entrepreneur sans le savoir (parce qu’ils n’avaient pas donné de réponse à ma demande d’inscription en temps voulu donc j’avais tout arrêté) et j’ai dû ensuite payer 5000 E pour 1 an et demi de cotisations que le RSI ne m’avait jamais demandées, sans oublier au passage 600 euros de majorations de retard (pour indemniser leur propre retard, je suppose). En outre j’ai dû payer la CSG en double (car je l’avais déja payée aux impots). Je me suis donc adressé au Médiateur de la République (une démarche que je vous conseille de tenter) et j’ai pu au moins obtenir le remboursement de la CSG. Mais à présent j’attends ma première pension de retraite (ayant auparavant été salarié) mais mon dossier a été bloqué par le RSI et mes caisses de retraite ne peuvent rien me verser sans son accord. Je m’attends à faire l’objet d’un contrôle par l’URSSAF car je suppose qu’ils espèrent me ponctionner encore un bon coup avant de donner leur feu vert à mes caisses de retraite… Conclusion, le statut d’indépendant n’est qu’un leurre car nous ne sommes que les otages d’un système à la dérive, incapable de maitriser sa propre dette, qui est énorme et qui n’annonce rien de bon, hélas.

    Bon courage. De toute façon il faut aller de l’avant, quoi qu’il arrive !

  29. bonjour à vous toutes et tous ,je viens de lire vos témoignages et cela fait froid dans le dos…….pourquoi..!!!! depuis nov 2011 je suis en contact avec 1 inventeur de son produit qui mais maintenant mai 2012 sur le marché. je le rencontre , enfin !! mercredi 9 ,j’ai des questions à lui poser etc… sur son déroulement et croyant que je serais salariée comme avant ma retraite. erreur ++, il me parle <> et autres… , c’est facile , peu d’explication etc… de sa part . je me renseigne au centre des impôts . oh la la !! que c’est compliquer ce domaine. bon je me renseigne auprès d’1 ami qui est <> ,m’apporte des informations ++ et me met en garde que c’est de l’arnaque et que tout ce que dit les impôt n’est pas très fiable…… même <> TU paies aussi 1 «  » tva » »…?? ET AUtres donc grande méfiance
    l’urssaf appel ==personne ,je veux avoir + de renseignements .
    avec l’expérience de madame «  » chocolat » » et d’ autre personne.., je ne vais pas me risquer à me lancer dans cette aventure assez nébuleuse qui risqueras à me faire couler comme certains . bon courage à vous . amicalement j’avais grande foie et je dégringole de gagner ++ d’argent….
    car la retraite , c’est 1 claque……je ne baisse pas les bras et re-travailler
    mais dans cette voie là…. merci de vos beaux témoignages qui mon éclairer ce que c’était <> et ses dérives +++ belle journée
    c’est très bien d’informer et de continuer d’informer les gens qu’ils veulent se lancer dans cette grande aventure , mais , mais lire bien les contacts les lois et autres qui malheureusement sont écris si petits…. (express ), pour fatiguer le lecteur qui ne connaît rien de rien . amicalement rosecrystale.

  30. Ce document que vient de déposer l’huissier chez moi porte un nom: « signification de contrainte » à la demande de devinez qui? l’URSSAF des pays de Loire. Ce document fait également mention d’une somme de 2319,36 € à payer bien sûr le plus vite possible.
    L’historique de cette histoire remonte à environ 18 mois. J’ai eu à ce moment là le malheur, en tant qu’artisan électricien , d’embaucher une personne pour 4H! Depuis je suis dans les listing de l’URSSAF. Chaque trimestre c’est le même bazard: vous n’avez pas rempli votre formulaire de déclaration pour vos salariés! Vite fait on s’active et on rempli le sacré formulaire: Néant!!!( c’est ce qu’il faut mettre dans la case adéquate et pas ailleurs!!Sauf que là il y a eu un loupé!
    Depuis 8 ans que je suis installé,ayant embauché quel qu’un seulement 4 Heures, ayant omis de remplir la bonne case(il faut demander la radiation des fichiers dixit l’URSSAF)je me retrouve à devoir payer de 2319,36 €!!! Pour rien, je n’ai pas d’employé, je travaille seul!!
    Mon seul recours: le tribunal des affaires de la sécurité sociale!!!
    Je suis fatigué de tous ces gens qui vivent sur notre dos!! J’en ai marre de ces vampires!!
    Dès Janvier je change de statut et vive le Black!
    Bernard.

  31. Bonjour,

    Je découvre ce super blog malheureusement à cause d’un soucis d’URSSAF moi aussi :p

    Autoentrepreneur de 2009 à 2011, je me fais embaucher par un des mes clients et je ferme mon activité.
    J’avais prévu un déménagement car ma femme devait être muté. Du coup j’ai signé un cdd de 6 mois qui a été reconduit.

    Une fois mon contrat terminé j’ai refais une demande d’autoentrepreneur avec l’accre cette fois-ci. 1 an et 2 mois ce sont écoulés.

    Je recois ma confirmation d’URSSAF pour l’ACCRE, mon papier INSEE pour mon activité réactivée, …

    Mes versements ACCRE sont effectués, mais je ne reçois pas de courrier me demandant de déclarer mon CA. Je pense simplement au début que tout dois se faire pas le net et que donc il me faudra simplement penser tôt ou tard a y aller pour faire mes décla…

    Et finalement un de mes clients se prend un contrôle URSAAF et m’annonce qu’il veut un max de justificatif et qu’il bloque tout les paiement restant tant que ma situation n’est pas clair (fin septembre pile après le prélèvement de l’impôt sur le revenu :p).

    C’est à ce moment là que je voit qu’il y a un soucis en fait. Impossible de déclarer mes revenus. J’appel l’URSSAF et j’ai une dame qui m’annonce que je n’existe tout simplement pas !
    Je lui fournis les justificatif et là elle me dit que comme il n’y a pas eu une année civile entière (cloture au 30/01/2001 et reouverture au 01/04/2012 oups pour un petit mois) ca a certainement bloqué chez eux, mais bla bla bla j’ai reçu les papiers qui disent que tout est ok mais OU PAS …
    Donc elle prend mon numéro de téléphone een me disant qu’elle me rappel le lendemain puis plus de nouvelles. Je rappel j’ai une personne qui me dit que de toute façon le délai minimum pour être recontacté est de 2 jours… ?

    Je vais sur place à l’URSSAF on me refais la même procédure on prend mon tel et rien de plus, je leur dit que je suis bloqué car mon client ne veux pas me payer, ils en ont plus que rien à faire (c’est bientôt 16h30 hein).

    Pour le moment j’ai récupéré mon travail qui n’a pas été payé (développement sur un site e-commerce) et j’attend, impuissant :s

  32. auto-entrepreneur depuis 2009 avec accre, boulot a plein temps… aucuns soucis pour l’instant… mais bon, l’administration francaise….

  33. courage, je ne sais pas où tu en es depuis ttes ces péripéties, mais continu, tous les efforts que tu as déployé jusque là valent le coup, ton blog est super… je n’y ai pas encore fait de saut, car j’ai lu tes 2 posts sur l’ursaaf en premier, mais il donne vraiment envie de s’y plonger….j’y cours…
    Bonne soirée
    Christine qui espère que tout va mieux pour toi maintenant…

  34. j’ai vécu un parcours similaire de fantôme mais en tant que salarié « Mairie de Paris » , remboursement de salaire en AT , non déclaré à la SS par mon employeur, impôts , cotisations mutuelles tout y est passé !! un procès de 6 ans gagner en décembre 2012 en m’a faveur , Courage tout peux arrivé !!
    Un dossier à la FONDATION de la 2 chance ( entreprise Bolloré) ou je suis devenue instructeur bénévole m’a aider à sortir de l’impasse .
    Ce qui vient de t’arriver est un accident de vie , pour conservé ton entreprise ,si bien mérité, imprime un dossier sur internet  » fondation de la deuxième chance , aide à la création d’entreprise .
    J’ai hâte de voir ton dossier arrivé et d’avoir de tes nouvelles
    Cordialement
    LUCIA

  35. Tu fais parti de ces milliers de personnes qui sont lésées du fait de l’incompétence de nos dirigeants à comprendre la réalité des choses.
    Voici un mail d’un auto-entrepreneur envoyé ce jour à
    sp-novelli@cabinets.finances.gouv.fr.
    Je t’ invite à en faire autant….
    Monsieur,
    Je me heurte à une incohérence administrative.
    Je me suis déclaré autoentrepreneur le 1er avril 2009 en services informatiques.
    Lors de la déclaration d’autoentrepreneur, j’ai été incité à faire une demande pour obtenir l’ACCRE qui m’a été attribuée.
    Maintenant le RSI me dit que l’ACCRE est incompatible avec le statut d’autotentrepreneur !!! et je devrais donc changer de statut et quitter celui d’autoentrepreneur.
    Par contre l’autoentrepreneur inscrit à partir du 1er mai 2009 peut bénéficier des taux réduits pendant 3 ans.
    Je trouve cette organisation déplorable et injuste. Le statut d’autoentrepreneur étant créé depuis le 1er janvier 2009, le taux réduit doit être rétroactif pour ces milliers d’autoentrepreneurs inscrits entre le 1er janvier et le 30 avril.
    De plus pour ma part, mon activité n’a commencé réellement que courant mai. Aucune facture en avril.
    J’espère que ce statut pour lequel votre gouvernement fait, à juste titre, une grande publicité, ne sera pas entaché par un tel « bug » administratif qui dénoterait alors une reforme lancée trop rapidement sans considérer la réalité du terrain. Nous avons répondu présents à ce statut dès son lancement, merci alors de faire en sorte que nous n’en soyons pas pénalisés.
    J’attends avec impatience votre réaction,
    Cordialement, etc.. etc…

    lucia

  36. Bonjour à tous,

    Je cherchais des infos sur l’urssaf, quand je suis tombée sur votre blog.Impressionnant ! Je suis sur le point de faire une déclaration en tant qu’auto-entrepreneur, et franchement, tout ce que j’ai lu n’est pas fait pour me rassurer.
    Les « compétences de l’administration » ne sont plus à prouver, mais quand elles atteignent ce niveau, ça fait fliper ! Avec leur degré de compétence, ou de connerie, au choix, je souhaiterais savoir comment ils ont fait pour réussir les concours de l’administration ? C’était niveau certificat d’études ou quoi ? C’était forcément truqué à la base ?
    J’ai le sommeil déjà léger actuellement, j’espère que je ne connaîtrais pas tous ces tracas, ou devrais-je dire cauchemares, dans ma future activité professionnelle. Pour ce genre de choses, il faut avoir les nerfs solides.
    Et quand on essaie de se dépatouiller des « délires administratifs », on fait malheureusement et involontairement, subir beaucoup de tensions à son entourage.
    C’est vrai que c’est aussi une histoire de chance : soit on est bien entouré dès le début et on tombe tout de suite sur le bon interlocuteur, et tout se passe bien, soit on n’a pas de chance et on a les emmerdes que l’on sait.
    En tout cas, je vais me lancer, je n’ai pas le choix, j’ai besoin de manger, comme tout le monde.
    Je me laisse quelques mois, le temps de laisser mon activité démarrer et je l’espère, prospérer et je vous ferai un petit coucou, histoire de vous donner les dernières nouvelles, qui seront bonnes, il faut y croire…Je vais m’accrocher !
    En tout cas, bon courage à tous ceux qui, malheureusement, sont dans la mouize, parce qu’à ce niveau-là, on ne peut plus parler de petits tracas administratifs…
    Cordialement,

  37. Bonjour tout le monde, je crois que notre gouvernement et nos services public veulent établir une forme d’anachie dans ce pay, depuis le début de l’année 2013 l’activité est en berne, les autoentrepreneurs généralement travail et gagne leurs vie par le biais du particulier, mais les impots et charges augumentes a vitesse grand V. En attaquant les sous couches et 1er couche de notre société non seulement il nous empeches de gagner notre vie et en plus ils accentu les taxes.
    Je pense que toute vos emmerdes administrative sont belle et bien voulu par ces meme cadres administatif.
    Pas ou peu d’issu juste le fait d’etre positif mais pour conbien de temps encore.
    Je vous souhaite a tous un bon courage pour ces epreuves non merité.

  38. Moi, j’ai abandonné ce satané système pour d’autres horizons, heureux et libre comme l’air!!!

  39. Une solution

    Vite s’en aller de ce pays en perdition. Il n’y plus rien à y espérer, la gangrène est maintenant trop avancée et les remèdes pour guérir, si guérison il y a, vont être très douloureux.

    A part la protection sociale et la retraite il n’y a pas grand chose qui pourrait nous retenir, et quand on fait le point sur ces deux pseudos avantages, on se rend compte qu’il vaut mieux profiter de la vie ailleurs et économiser les impôts et taxes toujours plus nombreux qui entretiennent cette vermine.

    Après la création de quatre société, sans faillites, ras le bol la prochaine sera à Hong-Kong et ma famille en Asie.

  40. Wow! C’est incroyable; vous vous rendez compte qu’on ne cesse pas de réagir et que nous sommes fin 2013 maintenant!!!
    Moi je suis arrivée des Pays Bas il y a 10 ans. C’est franchement encore pire qu’on m’avait dit, c’est administration Française. Franchement inimaginable d’un pays socialiste. Comment s’en sortir, a part de oui, sortir du Pays?!

    Je ne sais plus non plus quoi faire avec mon statut d’auto entrepreneur, la perte de l’accre a cause d’avoir oublié de faire l’actualisation chez pole emploi (trop occuper avec la me**de de l’urssaf) et maintenant obligée d’accepter un cdd qui ne me convient pas; bazar donc, administratif pour chômage, assurances etc. Ja’i d’ailleurs même reçu tout d’un coup une facture pour assurance chômage pour un période que je n’ai rien gagner….

    GRRRRRRRRRRRR

    Comment c’est possible de vivre comme ça?
    J’aimerais bien repartir chez moi, mais la vie à changé (deux bébés) et les responsabilités aussi. Quand est ce que le gouvernement va se sentir un peu responsable pour mieux arranger les choses pour ceux qui font des efforts et qui prennent (eux OUI) leur responsabilités, qui font tout pour pouvoir travailler MALGRé l’URSSAF, malgré toute cette administration impossible?!

  41. Bonjour et bravo pour ce blog!
    J’ai tout lu depuis le début, c’est très intéressant et flippant à la fois.
    Je suis demandeur d’emploi depuis Juillet 2013 et indemnisé.
    J’ai créer mon statut d’auto-entrepreneur début Janvier 2014 et ma relation avec mon agence Pôle emploi se passe bien. J’a passé ces dernier mois à décortiquer tous les documents et décrets parus sur le sujet afin d’être bien armé.
    Juste un petit bémol!
    J’ai fait une demande d’ACCRE, mais j’ai du faire une demande de renoncement car dans mon cas cela est très défavorable!
    J’ai 58 ans et je fais parie des carrières longues (Départ possible à la retraite à 60 ans si 166 trimestres cotisés). Or l’ACCRE ne valide aucun Trimestre cotisé, donc comme il me manque à ce jour 1 Trimestre cotisé, si je prends l’ACCRE je ne pourrai pas partir à 60 ans.
    J’espère que ce post pourra servir à d’autres personnes dans mon cas.
    Salutations à tous les courageux entrepreneurs qui malgré une administration souvent dépassée, gardent espoir.
    Ce sont tous ces petits entrepreneurs qui font tourner la FRANCE? Ne l’oublions pas!!!!

  42. serieusement je me demande bien si je vais me lancer tout contre fait a lire votre recit fort passionnant ;-( ça donne plus trop envie mais plutot je pense continuer a profiter du systeme CAF RSA et si un jour je devient suicidaire je monterai une auto entreprise .Merci la france d aider vos concitoyens a devenire suicidaire et Depressif

  43. Je rajoute mon petit grain de sel, en ce mois de mai 2014…
    7 jours avant la date butoir de déclaration de chiffre d’affaire, je reçois un courrier du RSI de l’Isère. J’avais oublié de déclarer la CFP (peu importe la signification de ce logo). Menace des 10% de majoration. Je passe au deuxième feuillet : je découvre que j’ai déclaré 1738 euros pour janvier 2014 ! (En réalité mon CA d’activité complémentaire s’élève à moins d’une centaine d’euros). Gloups. Je vérifie les coordonnées, c’est bien moi, NOM, SIRET, N° de sécurité sociale…
    Je passe au troisième feuillet, une photocopie de « ma » déclaration papier. Je commence à voir le bug : j’ai fait ma déclaration par le Net. Je regarde le nom : c’est celui d’un homme, adresse en Ardèche. (sic)
    J’appelle le RSI pour leur préciser que je ne suis pas un homme et que ce dernier devrait peut-être être averti… Sachant que le courrier a été édité le 15 avril, daté par la poste de l’Ain le 18 et que je l’ai reçu le 23, j’avais peur que la malle-poste ne passe pas avant juillet.
    Je garde TOUS les documents. Si nous devons un jour monter un dossier collectif, j’ai des pièces à fournir.
    Comme dirait un certain philosophe radiophonique « Que le ciel vous tienne en joie ».

  44. Je suis a mon compte depuis 2008 (statut EURL). en 2013 je suis passé en statut profession libérale. Aujourd’hui, 2015 je STOP TOUT!!! non par manque de travail mais par manque de courage!!! je ne supporte plus les difficultés de gestion entre l’URSSAF et le RSI. Non seulement ils ne comprennent rien mais ils se cloîtrent. J’ai U les même difficultés si ce n’est pire car je suis arrivé jusqu’à une procédure d’huissier… jusqu’à se que l’URSSAF se rende compte que l’erreur ne venait pas de moi mais d’une faute de frappe dans les dates de leur part. Résultat des courses 3 ans de galère et une petite entreprise qui cool.!!! bon courage vraiment …

  45. Je ne sais pas où vous en êtes de vos aventures administratives mais ô que je vous comprend !
    Installée depuis 7 ans en libéral, donc travailleur indépendant, j’ai compris que :
    – il est souvent plus efficace de se déplacer dès qu’il y a un contentieux pour aller en parler en vis à vis et être sûr que le schmilblick avance et au moins soit geler le temps de comprendre le truc et trouver des solutions
    – quand il y a des trucs qui font peur (genre on vous demande 5000€ d’un coup ou lettre menaçante automatique) c’est qu’ils ont fait une erreur de calcul, n’ont pas pris en compte les bons chiffres et donc pas de panique : encore une fois y aller discuter et bloquer le truc en attente de régul. Désormais je me refuse à leur donner de mon énergie en ayant peur ou en me mettant en colère car je fais mon job et le max de ce que je peux, seule, et alors je vais calmement les voir et ne les lâche pas tant qu’il ne m’ont pas donné des réponses concrètes et des solutions adéquates, en mode pittbul zen !!! et je peux rester 2h dans le bureau de la conseillère mais tant que le truc n’est pas réglé je ne bouge pas. Et je demande un justificatif des docs déposés, de ma venue et tout et tout pour avoir des pièces justificatives en cas d’erreur de leur part. En général, ça leur met bien les nerfs car je suis d’un calme olympien et tenace !
    – qu’il y a la plupart du temps des possibilités d’échéancement des sommes réclamées
    – que les majorations sont souvent remboursées sur simple demande écrite
    – que malgré tous les efforts du monde et le cerveau le plus cortiqué qu’il puisse exister, c’est un système nébuleux totalement incompréhensible (même parfois par ceux qui y travaillent, ce qui est très très rassurant n’est ce pas !!) qui nous amène à avoir un peu l’impression de se faire avoir et de voir partir nos sous dans le cosmos sans plus d’explication que ça !
    – le bonheur des régulations 2 ans après : c’est le 2e effet kiss cool. Une solution potentielle : leur envoyer tous les trimestre ou semestre un bilan intermédiaire pour que les calculs soient ajustés plus régulièrement mais vu qu’ils sont de moins en moins nombreux et le cloisonnement des services, ça ne va pas aller en s’arrangeant me semble-t-il (même si je suis une fille positive dans la vie !)

    Autre petite info : il paraît qu’en tant qu’auto-entrepreneur il n’y a pas de protection sociale (assuré parle RSI sous le statut travailleur indépendant)… à vérifier

  46. Bonjour quelqu’un peut il me dire comment faire pour être auto entrepreneur, je suis à la retraite depuis presque 10 ans, y a t il autant de soucis que ceux qui n’ont pas l’âge d’être retraité, je souhaite faire des achats de matériaux et de la revente. Merci pour les reponses

  47. URSSAF, RSI, CFE, CCi, etc….. tous dans le même bain !
    Des incompétents en puissance qui n’ont que faire de vos complaintes. Moi j’ai jeté l’éponge au bout de 7 ans (AE) Un vrai foutoir et ca m’a pris 2 ans (période pendant laquelle je n’avais même plus de couverture maladie tant ils ont semé un foutoir dans mon dossierà) pour me dégager de leur griffes. Bon courage à ceux qui veulent se lancer !!!!
    Le prochain coup, j’irais faire un tour en Allemagne (je suis frontalier), moins taxé et surtout plus « carré » dans les dossiers administratifs