accrobranche

Mamzelle nous le réclamait depuis longtemps, alors pour son anniversaire, on a décidé d’aller passer l’après-midi à la Forêt Adrénaline de Carnac, spot réputé d’accrobranche pour amateurs de sensations fortes. Et comme plus on est de fous, plus on rit, on a également proposé à nos cousins en vacances dans le coin de nous accompagner. Nous étions donc quatre adultes et cinq enfants prêts à défier les lois de la pesanteur, super motivés malgré le port obligatoire de casques de playmobiles et de gants qui puent.

Enfin, quand je dis motivés, je parle surtout des autres, parce que souffrant d’un sacré vertige, j’avoue, moi, je n’en menais pas large. J’avais déjà échafaudé mentalement tout un tas d’excuses bidon pour me faire porter pâle au dernier moment, genre prendre les photos, ou me porter volontaire pour garder les sacs, parce que même pas en rêve je me voyais escalader les grands arbres et me jeter dans le vide accrochée à une bête tyrolienne (pour vous donner une idée de mon handicap de base, rien que les quais du port de Vannes me flanquent un vertige d’enfer). Mais en fait, je n’ai eu besoin de fomenter aucun complot. La répartition par âge des enfants m’a sauvée et je me suis immédiatement portée volontaire pour coacher les moins de 6 ans, Miniloup et son cousin A.

Sachant qu’ils ne pouvaient faire qu’un seul parcours de baby-accrobranche à 1 mètre de hauteur, totalement impraticable pour qui mesure plus d’un mètre vingt les bras levés, je ne prenais pas grand risque.

Et j’ai laissé le reste de la troupe enfiler un harnais de compète et filer vers les grands arbres et les parcours de combattants des cîmes.

Au début, le baby-accrobranche c’était rigolo. Miniloup et A. ont fait deux trois fois le tour de la structure en bois, s’accrochant comme des petits ouistitis aux câbles et maniant tout bien comme il faut le mousqueton. Mais au bout de, quoi, allez, 20 minutes, ils ont commencé à en avoir un peu ras le bol. On a donc rendu les harnais et on est allé à l’aire de jeux réservée aux tout petits.

accrobranche baby

Aire complètement déserte mais qui a immédiatement enthousiasmé mes deux mini accrobates. C’est bien simple, on est restés un peu plus deux heures là, mes deux zouaves criant, sautant, escaladant à qui mieux mieux. La grande structure en corde était leur QG de campagne, la petite tyrolienne leur vaisseau de guerre. Limite s’ils ne poussaient pas des grands cris d’orfraie quand d’autres enfants avaient l’impudence de venir jouer sur leur territoire.

accro02

accro03

Pendant ce temps-là, assise sur une souche inconfortable, j’observais avec intérêt leur petit manège. J’entendais aussi de drôles de cris au dessus de moi, et une fois ou deux j’ai vu passer au milieu des feuillages des fesses qui ne m’étaient pas inconnues. C’était tellement drôle de les voir s’éclater, je les ai presque enviés d’évoluer ainsi en quasi liberté à des dizaines de mètres au dessus du sol.

accrobranche 2

Nous avons donc passé une sympathique après-midi où au final, petits et grands se sont beaucoup amusés. Mais si j’ai un peu regretté de ne pas avoir pensé à prendre un bon bouquin pour occuper mon baby-sitting, je dois dire que j’ai encore plus regretté mon fichu vertige qui m’a empêché de faire la folle avec mes deux grands, là haut, tout en haut des arbres.

Billet précédent
Billet suivant

19 Commentaires

  1. Purée, le vertige, m’en parle pas, il m’a déjà bloqué sur une piste de ski un peu trop au bord du vide… Il y a un mois, je me suis dit, dans une grande idée, que j’allais faire la via ferrata du Mont Tremblant, un truc de dingue où tu évolues sur la parois, à des centaines de mètres du sol. Quelques jours avant de partir, j’ai déclaré forfait. Foutu vertige.

    :dot: Ohlala, jamais je n’aurais pu ne serait-ce qu’imaginer faire un truc pareil. Mais le pire, c’est que moi ça s’aggrave avec l’âge. Avant j’étais juste « attirée » par le vide. Désormais, c’est une peur panique, avec crampes à l’estomac et jambes coupés. Me demande si ça se soigne un truc pareil…

  2. La lectrice de l'ombre Répondre

    Personnellement, je n’ai pas du tout le vertige…ce qui exaspère mon homme quand, lors de nos voyages je m’approche un peu trop du vide pour trouver le meilleur angle de vue pour mes photos et que lui, son sang se glace…
    J’ai eu l’occasion de tester l’accrobranche pendant une sortie scolaire (la maitresse avait galéré un max pour trouver des parents volontaires…) j’ai trouvé ça très sympa mais hyper-physique : les parcours requièrent souvent force et agilité

    :dot: Han, mais t’es foooolle ! (C’est marrant, la sortie de fin d’année de notre école a eu lieu à la forêt adrénaline en juin dernier, et figure-toi que pas moins de QUATRE papas – dont MrChéri 😉 – se sont proposés pour accompagner les enfants. Bizarrement, ya moins de volontaires mâââles pour les sorties au zoo, je comprends pas pourquoi 😆 )

  3. Han, l’accrobranche, j’adore.
    J’en avais fait deux ou trois fois sur le Bassin d’Arcachon, avant que le truc ne soit détruit par une tempête, va savoir laquelle.
    Mais je crois que si je pouvais, j’aurais une maison dans les arbres tellement j’aime être tout là-haut!

    :dot: Oui mais toi tu es folle ! (non, en vrai, je rêve de dormir en haut d’un arbre, aussi. Faudrait juste que je trouve une solution pr oublier que je suis à 15 mètres du sol, quoi)

  4. Frangibus Cavernibus Barbus Répondre

    Et personne ne s’est eclaté contre un arbre?
    Vous etes pas droles..

    :dot: N’est pas Georges de la jungle qui veut…

  5. Je rêve d’emmener les moussaillons faire de l’accrobranche, juste pour que j’essaye aussi … Mais ma Puce ne veut pas en entendre parler …

  6. Ceci n’est sans doute pas pour te rassurer, mais avec l’âge on devient beaucoup moins audacieux…
    Quand j’étais adolescente, le garçon manqué que j’étais grimpait et sautait partout sans aucun problème, j’en remontrais même à mes cousins ou amis garçons, j’étais totalement insensible au vertige.
    Puis, avec l’âge, on a moins d’assurance (d’inconscience du danger?), on commence à freiner dans les descentes de ski, puis on est attiré par le vide au 15ème étage de l’avenue Hassan II…Et je crois que cela ne va pas s’arranger avec le temps qui passe!
    Il faut trouver des passe-temps plus calmes…

  7. La Tyrolienne de 170 m à une petite quinzaine de mètre de haut c trop du bonheur !
    Quand est-ce qu’on remet ça ? :o)

  8. Poulette De La Loich' Répondre

    Ha ouais t’as raté quelque chose, j’ai adoré !! Même si je n’en menais pas large au parcours « guépard » (classé rouge !)

  9. Ha c’est un truc que je n’ai encore jamais fait, et qui me tente beaucoup !
    C’est vrai qu’avoir le vertige, ce n’est pas amusant. D’autant plus quand ça t’empêche de faire quelque chose qui t’aurait bien tenté. ^^’

  10. Nous aussi on a testé la longue tyrolienne qui te voit te ratatiner sur un tronc d’arbre tout juste rembourré avec l’élégance des éléphantes de Fantasia au bout de quelques secondes de flip pur, les filets totalement impraticables qui te poussent à tenter le grand écart à chaque pas et les ponts suspendus dont la structure a dû être conçue par un as de la torture aérienne!! Tout ça dans les Pyrénées ariégeoises par une superbe journée d’août et c moi qui m’y suis collée puisque Monsieur souffre du même mal que toi et que le petit dernier de 10 mois n’avait pas la taille minimum requise pour aucune attraction. Eh ben on s’est éclatées avec Mouiette qui m’a épatée par sa témérité. Quelques frayeurs et quelques bleus plus tard je peux dire que je remonterai avec plaisir l’été prochain!!

  11. J’ai fait ça une fois, très sympa, sauf au détour d’une branche, pas moyen de décoller. J’ai passé 10 mn à emm.. tout le monde sans pouvoir bouger d’un pouce. Je disais : »c’est bon j’y vais, allez, c’est parti, hop, c’est bon, hop, 1, 2, 3 … » j’ai fini par y aller : A tout casser il y avait 4 mètres à faire 🙂 je ne sais pas trop pourquoi j’ai bloqué.

  12. j’ai tendance au vertige aussi, jms testé mais bizarrement ça m’attire bcp l’accro-branche, en plus en Bretagne on n’a que l’embarras du choix avec toutes nos forêts !

  13. sonia de la rue d'a coté Répondre

    Il est géniale comme parc (j’y suis allée avec l’école ) je l’ais noté dans mes truc a faire quand on auras des vacanciers .
    Je paris que Mr chéri a fait la descente en tyrolienne .

Écrire un commentaire

Combien font : *